Page 1 sur 43 12311 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 451

Discussion: STM : informations, discussions générales et actualités

Vue hybride

  1. #1
    Administrator
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    4 300
    Blog Entries
    1

    Par défaut STM : informations, discussions générales et actualités

    Des autobus hybrides bientôt à Montréal et en Outaouais

    Presse Canadienne (PC)
    02/02/2007 07h49
    À l'heure où les scientifiques de la planète négocient sur l'ampleur du réchauffement climatique, les sociétés de transport de Montréal et de l'Outaouais se préparent à intégrer des autobus hybrides - à l'électricité et au diesel - dans leurs flottes.


    Une entente entre les deux ordres de gouvernement et les sociétés de transport est sur le point d'être conclue pour financer l'acquisition de ces autobus hybrides, selon des informations recueillies par Le Devoir.

    Si les fonds sont débloqués par Québec et Ottawa, la Société de transport de Montréal espère faire l'acquisition de huit autobus hybrides d'ici la fin de l'année, tandis que la Société de transport de l'Outaouais compte en intégrer deux dans son service.

    Ces autobus coûtent environ 700 000 $ chacun, comparativement à quelque 450 000 $ pour un autobus conventionnel. L'électricité est produite lors du freinage du véhicule et est utilisée surtout lors de l'accélération. Son efficacité est donc à son maximum lorsqu'il est employé sur un circuit où il y a de nombreux arrêts. Novabus estime que son modèle, du nom de LFS HEV, permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans une proportion allant jusqu'à 90 pour cent lorsqu'il est en mode hybride - à basse vitesse.

    Déjà, la STO a pris possession du tout premier autobus hybride de la firme Novabus le mois dernier.

    Le dossier est encore sur la table de travail du ministère des Transports, mais on n'est pas en mesure de préciser l'ampleur de la contribution financière en jeu pour le gouvernement du Québec, qui s'ajouterait à celle du fédéral.
    L'entente pourrait également englober d'autres sociétés de transport.

  2. #2
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    montreal
    Messages
    1 024

    Par défaut STM : informations, discussions et actualités

    La carte autobus-métro (CAM) disparaîtra bientôt du réseau de transport en commun montréalais. Dès 2008, les usagers pourraient devoir payer en fonction du nombre de stations de métro qu’ils parcourent ou encore du nombre de «zones» de transport qu’ils traversent.

    Cette modification majeure du mode de paiement des voyageurs sera rendue possible grâce aux cartes à puce, que l’on pourra utiliser dans l’ensemble du réseau montréalais.

    Un peu avant cette échéance, le président de la STM, Claude Trudel, prévoit étudier de nouvelles possibilités de paiement pour les usagers. Même si les pourparlers ne sont pas encore commencés, M. Trudel a accepté de présenter quelques-unes des options qui seront considérées.



    1. Payer pour chaque station de métro



    La première possibilité serait de faire payer les usagers du métro pour le nombre exact de stations qu’ils franchissent. En s’engouffrant dans le métro, les citoyens passeraient leur carte à puce dans un lecteur. En sortant, ils repasseraient leur carte dans un autre lecteur pour connaître le coût de leur voyage, qui serait déduit automatiquement de leur carte. « Quelqu’un qui voyagerait d’un bout à l’autre du réseau paierait donc plus cher que quelqu’un qui n’embarquerait que pour une ou deux stations », dit M. Trudel. À Washington, le métro fonctionne selon ce principe d’ «utilisateur-payeur» depuis quelques années, avec succès.



    2. Diviser le réseau en zones



    Un peu dans la même veine, la STM pourrait diviser l’ensemble de son réseau en «zones de transport». Tout déplacement dans la zone du centre-ville coûterait un certain prix. Circuler dans la deuxième zone, un peu plus éloignée du centre-ville, coûterait plus cher. Et ainsi de suite jusqu’à la limite du territoire de la STM. «Le réseau des trains de banlieue fonctionne déjà comme ça», explique M. Trudel.








    Ce principe sera aussi testé sous peu au nouveau métro de Laval. Comme La Presse l’a annoncé hier, les usagers qui désireront se rendre à l’une des trois stations lavalloises devront se munir d’une carte TRAM 3 (103$) plutôt que de la CAM (65$). M. Trudel a d’ailleurs confirmé cette nouvelle, hier. «Pour le métro de Laval, la TRAM 3 est la seule possibilité étudiée. Il n’y a pas d’intermédiaire», a-t-il dit. M. Trudel a ainsi fait taire la rumeur voulant que l’on propose aux Lavallois une CAM +, qui coûterait entre 103$ et 65$.



    3. Payer plus cher aux heures de pointe



    Enfin, l’autre mode de paiement que la STM pourrait adopter en 2008 serait de faire contribuer davantage les Montréalais aux heures de pointe. Utiliser le métro entre 7 h et 10 h ou entre 15 h et 18 h serait beaucoup plus cher.

    Cette tactique inciterait les citoyens qui n’ont pas absolument besoin de se déplacer aux heures de grande affluence à utiliser le réseau à d’autres moments.
    M. Trudel a tenu à préciser que la STM étudiera bientôt ces possibilités mais qu’elle «n’est pas encore rendue là».

    Ce n’est que lorsque les cartes à puce seront complètement installées dans l’ensemble de son réseau qu’une refonte du système de paiement pourra débuter. D’ici là, on continuera de vendre la CAM.
    ''Les problèmes du monde ne sont pas susceptibles d'être résolus par les sceptiques ou les cyniques dont les horizons sont limités par les réalités évidentes. Nous avons besoin d'hommes qui peuvent rêver de choses qui n'ont jamais existées.'' "Rien ne peut empêcher une rivière d'avancer vers la mer. Rien ne peut empêcher une bonne idée de se réaliser le moment venu".

  3. #3
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    Montreal
    Messages
    5 143

    Par défaut

    eek ... i dont think thats a good idea

  4. #4
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montreal
    Messages
    3 761

    Par défaut

    tres bonne idée, comme dans pas mal toute les grandes villes du monde, plus tu va loin, plus ca te coute cher.

  5. #5
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    montreal
    Messages
    1 024

    Par défaut STM - Informations générales et actualités

    Le jeudi 22 mars 2007 La Société de transport de Montréal a annoncé ce jeudi avoir retenu le biodiésel comme choix pour soutenir son engagement envers le développement durable.

    La STM prévoit alimenter progressivement son parc d'autobus de 1600 véhicules avec du biocarburant, les premiers autobus fonctionnant au biodiésel étant mis en service au début de 2008.

    Le président du conseil d'administration de la STM, Claude Trudel, a dit que cette initiative permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre. «Le transport en commun est rentable pour la communauté», a-t-il dit.

    Par ailleurs, la STM prévoit mettre en service huit autobus hybrides en janvier 2008, notamment dans le secteur Côte-des-Neiges/Notre-Dame-des-Grâce.

    Ce projet pourrait permettre une réduction des gaz à effet de serre de l'ordre de 330 tonnes par année, soit l'équivalent du retrait d'une soixantaine de véhicules qui font 20 000 km.
    ''Les problèmes du monde ne sont pas susceptibles d'être résolus par les sceptiques ou les cyniques dont les horizons sont limités par les réalités évidentes. Nous avons besoin d'hommes qui peuvent rêver de choses qui n'ont jamais existées.'' "Rien ne peut empêcher une rivière d'avancer vers la mer. Rien ne peut empêcher une bonne idée de se réaliser le moment venu".

  6. #6
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    montreal
    Messages
    1 024

    Par défaut

    La Ville de Montréal vient d'obtenir les budgets pour acheter 500 nouveaux autobus. Ceux-ci remplaceront le tiers de la flotte de la métropole.
    ''Les problèmes du monde ne sont pas susceptibles d'être résolus par les sceptiques ou les cyniques dont les horizons sont limités par les réalités évidentes. Nous avons besoin d'hommes qui peuvent rêver de choses qui n'ont jamais existées.'' "Rien ne peut empêcher une rivière d'avancer vers la mer. Rien ne peut empêcher une bonne idée de se réaliser le moment venu".

  7. #7
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    Montreal
    Messages
    5 143

    Par défaut

    Sweet. Finally its confirmed!

    Now to get some larger buses like that they have in Ottawa, the extended caterpillar type ones

  8. #8
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    montreal
    Messages
    1 024

    Par défaut Les bus de la STM rouleront au biodiesel

    20/11/2007 À la suite de résultats positifs en matière de biocarburant, la STM commence dès cette semaine à alimenter son parc de bus en carburant plus vert, soit en ajoutant 5 % (B5) de biodiesel à 95 % de pétrodiesel.

    Cette initiative fait suite à l’annonce faite en octobre de l’octroi du contrat d’achat regroupé de deux ans, au Groupe pétrolier OLCO inc., pour l’approvisionnement en carburant diesel et en biodiesel.

    La STM débute ainsi progressivement l’alimentation de son parc de bus avec du biocarburant au Centre de transport Frontenac qui dessert vingt lignes. L’implantation sera complétée dans tous les centres de transport au début de l’été prochain.

    La STM a mené le projet de Démonstration et d’évaluation du biodiesel, de mars 2002 à mars 2003, avec 155 bus du Centre de transports Frontenac. Les résultats de cette expérimentation ont été très positifs. Le projet Biobus a permis de démontrer en conditions réelles d’exploitation, que l’utilisation du biodiésel est viable dans une région comme Montréal où le climat peut atteindre jusqu’à – 30 °C en hiver et qu’il est possible d’approvisionner en continu une société de transport en commun de la taille de la STM.

    Le projet a également mesuré les impacts économiques et environnementaux liés à l’utilisation de ce carburant fabriqué à partir d’huiles végétales ou de graisses animales non comestibles récupérées et recyclées.

    Tous les bus seront identifiés avec le logo Biobus et arboreront un message sur le pare-choc arrière «Ce bus roule au biodiesel». Un site Internet et un dépliant seront à la disposition des clients afin de les informer sur le biodiesel.

    «Tel qu’annoncé en mars dernier, la STM a retenu le biodiesel pour soutenir son engagement envers le développement durable. Cette mesure profitera à la clientèle et aux Montréalais qui vont bénéficier d’une qualité de l’air améliorée», a déclaré Claude Trudel, président du conseil d’administration.

    Selon la STM, l’utilisation de B5 permettra de réduire annuellement de 6400 tonnes de CO2, soit l’équivalent du retrait de 1300 voitures sur la route qui parcourent en moyenne 20 000 km annuellement chacune. Une fois la période d’implantation de B5 complétée, la STM réévaluera la possibilité d’augmenter la concentration de biodiesel afin de contribuer d’optimiser l’impact environnemental de ce carburant alternatif.

    La STM a mené le projet de Démonstration et d’évaluation du biodiesel, de mars 2002 à mars 2003, au Centre de transports Frontenac avec 155 bus et que les résultats de cette expérimentation ont été très positifs.
    ''Les problèmes du monde ne sont pas susceptibles d'être résolus par les sceptiques ou les cyniques dont les horizons sont limités par les réalités évidentes. Nous avons besoin d'hommes qui peuvent rêver de choses qui n'ont jamais existées.'' "Rien ne peut empêcher une rivière d'avancer vers la mer. Rien ne peut empêcher une bonne idée de se réaliser le moment venu".

  9. #9
    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    1 971
    Blog Entries
    1

    Par défaut

    J'aimerais bien savoir en quoi l'utilisation du biodiesel est écologique... si c'est la même histoire que le bioéthanol, alors il s'agit juste d'une confusion entre "renouvelable" et "propre" car le bioéthanol n'a rien d'une énergie propre.

  10. #10
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    montreal
    Messages
    1 024

    Par défaut Société de transport de Montréal Une livraison de problèmes

    le mercredi 24 octobre 2007 Aux prises avec une pénurie d'autobus, la Société de transport de Montréal (STM) comptait sur la livraison d'une vingtaine de nouveaux véhicules pour résorber son problème. Toutefois, la télévision de Radio-Canada a appris que ces véhicules présentent déjà de graves problèmes.

    Des ennuis mécaniques à répétition frappent les nouveaux véhicules de Nova Bus - qui constituent la majorité de la flotte de 1300 autobus de la STM - fabriqués à Saint-Eustache. L'entreprise québécoise promettait une nouvelle série de véhicules améliorés, mais les problèmes de fiabilité semblent se répéter.

    La direction de la STM et celle du syndicat des employés s'entendent sur les problèmes des autobus Nova Bus. Le président du syndicat des employés d'entretien de la STM, Pierre Saint-Georges, soutient que des 14 véhicules livrés récemment, 10 sont tombés en panne en même temps. De ces 14 véhicules neufs, 2 n'ont pas réussi à franchir la distance séparant l'usine de Saint-Eustache au garage de la STM, toujours selon M. Saint-Georges. « Il y avait déjà des codes de défectuosités sur l'ordinateur de transmission et du moteur », explique-t-il.

    Un autre de ces autobus, qui servait à la formation des chauffeurs, a même connu des ennuis plus graves: « code transmission, code moteur et le feu a pris dans une roue », révèle M. Saint-Georges.

    Les défaillances mécaniques de ces nouveaux autobus ajoutent aux problèmes de la pénurie de véhicules et la STM est incapable de maintenir un nombre suffisant d'autobus pour assurer le service aux heures de pointe.

    Le syndicat des employés d'entretien de la STM, qui est en pleine négociation de sa convention collective, trouve la situation bien ironique.

    On n'a pas besoin de faire de moyens de pression pour retenir les véhicules dans les ateliers. Ils se retiennent d'eux-mêmes. — Le président du syndicat des employés de la STM, Pierre Saint-Georges

    Les malheurs de la STM pourraient avoir des répercussions sur d'autres sociétés de transport québécoises. La STM achète aussi des autobus Nova Bus pour d'autres sociétés. Ces autres sociétés de transport profitent du pouvoir d'achat de la STM pour obtenir de meilleurs prix, mais elles hériteront également de la piètre qualité des véhicules.
    ''Les problèmes du monde ne sont pas susceptibles d'être résolus par les sceptiques ou les cyniques dont les horizons sont limités par les réalités évidentes. Nous avons besoin d'hommes qui peuvent rêver de choses qui n'ont jamais existées.'' "Rien ne peut empêcher une rivière d'avancer vers la mer. Rien ne peut empêcher une bonne idée de se réaliser le moment venu".

Discussions similaires

  1. Autobus électriques
    Par LindbergMTL dans le forum Projets oubliés et/ou en suspens
    Réponses: 12
    Dernier message: 31/03/2009, 16h21
  2. Devrait-on confier au privé l'opération des autobus/metro?
    Par WestAust dans le forum Discussions générales - General discussions
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/05/2007, 00h13
  3. Montréal bientôt dépassé par Calgary??
    Par Habsfan dans le forum L'actualité - Current events
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/02/2007, 14h17

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •