Week-end de rêve à Brossard

Simon Diotte
La Presse

À notre arrivée, c'est le paradis! Pas besoin de tourner en rond pour se garer, le Quartier Dix30 dispose de plus de 5000 emplacements, dont un stationnement souterrain gratuit de 1500 places! De là, des ascenseurs nous amènent un étage plus haut, sur le plancher où les vaches ne paissent plus, mais où la faune de la Rive-Sud se promène, avec une joie évidente, dans son centre-ville tout neuf.

Notre pied-à-terre pour le week-end: l'hôtel Alt, premier hôtel-boutique à prix abordable au Québec. Pour être cool, il l'est: 159 chambres au décor épuré, hall animé par un DJ et des employés qui travaillent en jean. Qui plus est, l'établissement, ouvert depuis un an, utilise à profusion des technologies vertes: chauffage et climatisation par géothermie (le premier hôtel au Canada à le faire), toilettes double chasse et interrupteur fonctionnant avec carte magnétique qui éteint, d'un seul coup, tout l'éclairage de la chambre. Résultat: le gaspillage d'énergie réduit au minimum. Re-cool!

Vous croyez que je suis le seul touriste à m'évader à Brossard? Pas du tout! Plusieurs clients de l'hôtel ont la même idée que moi: fuir la vie quotidienne dans le plus important «lifestyle center» du Canada. Et les clients viennent d'aussi loin que... Brossard pour vivre cette expérience!

«Ça nous étonne, mais les gens des environs constituent une large part de notre clientèle les week-ends. Ils veulent prendre congé des enfants sans trop s'éloigner», affirme Hugo Germain, directeur général de l'Alt. Au comptoir de la réception, on vend condoms et lubrifiants dans un emballage chic. On ne sait jamais ce que la nuit nous réserve sur la Rive-Sud!

Mes souliers ont beaucoup...

Le Quartier Dix30 ne serait qu'un autre vulgaire «power center» avec ses «big-box stores» sans l'aménagement de l'avenue des Lumières, une rue commerciale imitant l'ambiance urbaine. D'une largeur équivalente à celle de l'avenue du Mont-Royal, on y retrouve une enfilade de magasins, des terrasses pour casser la croûte, de larges trottoirs pour déambuler ainsi que des bancs publics. Quelques automobilistes y circulent et s'y garent, mais ils doivent maîtriser le stationnement en parallèle, comme les hardis Montréalais.

Deux places publiques animent la rue. La place Extasia, ceinturée de terrasses, possède un théâtre en plein air où des spectacles en continu se déroulent le week-end. Quant à l'Esplanade, on y retrouve une grosse fontaine et deux Mini Cooper en guise de pub. Le but du Quartier Dix30: récréer la ville, mais l'illusion n'est pas parfaite. Où sont les poubelles qui débordent, les sans-abri dans la rue et les déchets qui jonchent le sol? Vous n'en avez pas? Faites-en la demande, les Montréalais se feront un plaisir de vous en envoyer!

On magasine jusqu'à l'heure de la pause bouffe au resto le Cumulus. Ici, choisir un plat s'avère une expérience ardue, car le menu est é-n-o-r-m-e. Des plats, en veux-tu, en v'là! J'opte pour un classique québécois: le macaroni au fromage réinventé. Eh bien, ce n'est pas mal du tout. Avec son bacon fumé, le goût rappelle la tartifflette de mon amie Sandrine, avec des pâtes en guise de patates. Au dessert, le cumulus aux trois chocolats nous envoie au septième ciel. Resto de banlieue, certes, mais avec du potentiel.

Vers 18 h, le quartier s'anime pour vrai. Les gens prennent d'assaut les terrasses, assistent en grand nombre au spectacle gratuit sur la place Extasia (on y joue du Kiss à plein volume) et débarquent en vue du spectacle de François Morency, la vedette de la soirée à L'Étoile. Inaugurée en avril dernier, cette salle de spectacle, construite à 100 % par des fonds privés, démontre que la banlieue peut concurrencer la ville. Capacité: 1000 places - et c'est plein. L'humoriste met le public dans sa poche, moi compris.

Ambiance de la Main

À la sortie du spectacle, des tonnes de jolies filles en minijupe font le line up à l'extérieur, car à 22 h 30 pile ouvre, au 5e étage du bâtiment de l'Étoile, le Radio Lounge, la boîte de nuit in de Brossard. En deux minutes, je suis dans l'ascenseur et hop! me voilà dans ce bar qui veut transposer le chic et le glamour du boulevard Saint-Laurent sur la Rive-Sud - il existe aussi un Radio Lounge sur la Main.

«Music dance», écrans plasmas diffusant vidéoclips et barmaids-mannequins hyper-sexy, tout est en place pour une nuit d'enfer. À minuit, les lieux débordent et le line up s'allonge.

Le lendemain, mon week-end se termine en beauté au SkySpa, le seul bain nordique en milieu urbain au Québec.

Sis sur le toit d'un immeuble de quatre étages, c'est l'endroit tout indiqué pour profiter des bienfaits de la thermothérapie - et pour se remettre d'un lendemain de veille - sans faire des heures de voiture pour se rendre à la campagne. Décor moderne, vastes baignoires à remous et chaises Adirondack pour relaxer avec vue surplombant le Quartier Dix30. Et en prime, les collines montérégiennes à l'horizon.

Brossard, tu m'as conquis.

Le Quartier DIX30 en bref

1 salle de spectacle de 1000 places

1 cinéma de 18 salles

1 hôtel de 159 chambres

1 discothèque

134 boutiques et magasins à grande surface

22 restos/bars et cafés

1 gym

1 spa urbain

1 centre d'entraînement du Canadien de Montréal

2 circuits d'autobus le desservent

5000 places de stationnement (1500 places souterraines)

Ce que j'ai aimé

circulation automobile limitée sur l'avenue des Lumières

animation gratuite sur la place Extasia

diversité des restos et cafés (il y a des chaînes, mais aussi des restos indépendants)

spa urbain sur le toit d'un immeuble

proximité de toutes les attractions.

L'hôtel Alt, le SkySpa, L'Étoile, la place Extasia et les restos qui l'entourent constituent un petit centre-ville. J'ai garé mon auto sous l'hôtel sans y toucher pendant plus de 24 heures.

les belles filles du Radio Lounge!

Moins aimé

l'environnement un peu artificiel à la Walt Disney

les mêmes magasins que l'on voit partout (Mexx, Le Château, Tommy Hilfiger, etc.)

des pubs sur l'Esplanade, une espèce de place publique avec fontaine

les grands stationnements à perte de vue. Ça demeure avant tout un quartier conçu pour l'automobile

les gros portiers style boulevard Saint-Laurent du Radio Lounge

la vue de ma chambre au 10e étage de l'hôtel Alt donnait sur des maisons-manoirs.

http://www.cyberpresse.ca/voyages/qu...a-brossard.php