Page 122 sur 139 PremièrePremière ... 2272112120121122123124132 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 211 à 1 220 sur 1385

Discussion: Échangeur Turcot

  1. #1
    Mtlurb Godfather Avatar de WestAust
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montreal
    Messages
    3 709

    Par défaut Échangeur Turcot

    Raser pour mieux reconstruire

    Le gouvernement du Québec a décidé de raser l'échangeur Turcot à Montréal pour le reconstruire au sol, selon le Journal de Montréal. La ministre des Transports Julie Boulet ferait l'annonce officielle de ce mégaprojet d'un milliard de dollars vendredi.

    Les travaux s'échelonneraient sur 10 ans.

    Construit aux coûts de 24 millions de dollars il y a 40 ans, l'échangeur Turcot est constitué d'un enchevêtrement de 7,7 kilomètres de bretelles autoroutières suspendues entre ciel et terre par des colonnes de béton. L'oeuvre, construite dans les années 1960, a atteint la fin de sa vie utile.

    Un appel d'offres sera lancé pour déterminer la firme d'ingénieurs-conseils qui supervisera les travaux. L'un des principaux défis auquel ils devront faire face sera de maintenir la circulation tout en effectuant les travaux.

    Perçu comme un chef-d'oeuvre d'ingénierie au moment de sa construction, l'échangeur Turcot était vu comme un aperçu des villes du futur.

    Situé dans le sud-ouest de Montréal, la structure relie les autoroutes 20, 15 et 720.

  2. #1211
    Date d'inscription
    avril 2009
    Localisation
    Montréal, Qc
    Messages
    1 363

    Par défaut

    Citation Envoyé par SKYMTL Voir le message
    Honestly, I don't see how putting people's lives at risk by not providing adequate off-highway areas for stalls, etc is a blessing in disguise.
    Je suis peut-être fou et j'imagine peut-être des choses, mais un des points importants abordés dans la présentation du MTQ (le vidéo le plus récent) sur ce projet est justement l'ajout d'accotements, avec une chouette animation comprenant une rutilante dépanneuse opérant dans une circulation des plus fluide.

    Citation Envoyé par monctezuma Voir le message
    Et si je demeure en ville et que mon travail est en banlieue où il n'y a pas de TEC ?
    Et si je demeure en ville et que ma famille demeure en banlieue où il n'y a pas de TEC ?

    On dirait que les urbanistes croient que tout le monde vie et travail à côté d'une station de métro...
    S'il n'y avait que des déplacements "atypiques" ou "épisodiques" sur nos routes, je doute que la région métropolitaine connaîtrait le même problème de congestion. Et ce n'est certainement le genre de déplacement que l'on voudrait encourager aux heures de pointe en ne planifiant pas le développement de la région. C'est jeter de l'huile sur le feu, non?

    Je crois que le but est simplement de mettre le plus de gens possibles hors des routes et dans le transport en commun, lorsque possible. Une fois cet objectif accompli, j'imagine que la capacité routière serait plus que suffisante pour tous les autres ne pouvant pas changer leurs habitudes de déplacement, tout en s'assurant qu'à l'avenir, le plus de gens possible puissent avoir une alternative pour leur transport.

    Enfin, c'est juste une oboservation générale, ça ne concerne pas particulièrement l'échangeur Turcot. Je n'ai pas les connaissances nécessaires pour juger la capacité de cet ouvrage en particulier!

  3. #1212
    Date d'inscription
    mars 2009
    Localisation
    Montreal
    Messages
    377

    Par défaut

    Plus pratiquement, le fait d'avoir ajouté des voies dédiées au transport en commun aura coûté plus cher qu'un métro de surface pour aller à l'aéroport. C'est ce que je trouve le plus fou du projet.

  4. #1213
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    5 956

    Par défaut

    Citation Envoyé par monctezuma Voir le message
    Et si je demeure en ville et que mon travail est en banlieue où il n'y a pas de TEC ?
    Et si je demeure en ville et que ma famille demeure en banlieue où il n'y a pas de TEC ?

    On dirait que les urbanistes croient que tout le monde vie et travail à côté d'une station de métro...
    Monctezuma: tu penses que les urbanistes, qui font de ce sujet leur travail de vie, n'ont pas pensé à ces choses là?
    La réalité est que nos systèmes de transport d'habitation sont fortement reliés.

    1. Si nos autoroutes avaient tous 8 voies de chaque bord et qu'il n'y avait pas de congestion:
    -L'automobile et l'autoroute deviennent soudainement très atrayants du à leur rapidité
    -Un énorme pourcentage des résidents de la région vont opter pour la banlieue
    -Ces gens là vont utiliser l'automobile pour 90% de leurs déplacements
    -La ville centre va perdre de la population et l'étalement urbain va s'empirer
    -La densité de la population va baisser, la rentabilité du TEC va donc baisser aussi
    -Il y aura moins de TEC, moins d'alternatives.. situation fort inéquitable
    -Effets: La pollution va augmenter, les GES vont augmenter, on va perdre nos forêts, nos terrains agricoles, on va nuir aux espèces en segmentant nos terres avec des routes, on va devoir vivre avec avec des pertes économiques dans les milliards (yes, that's billions!) annuellement, les jeunes vont continuer a se suicidier disproportionnellement en banlieue car ils soufrent d'isolement, les jeunes vont dépendre de leurs parents pour 95% de leurs déplacements, etc. Écoutes, la liste est longue, mais bref, c'est fortement étudié... il y a des problèmes avec cette direction! C'est pour ça que partout dans le monde, on cherche à changer.

    -ou-

    2. Si nos autoroutes sont congestionnées:
    -L'automobile et l'autoroute deviennent beaucoup moins atrayants
    -Un énorme pourcentage de résidents vont vouloir vivre plus proche, ou prêt d'une station de bus, métro, train, etc.
    -Ces gens là vont utiliser l'automobile pour 0 à 50% de leurs déplacements (un équillibre beaucoup plus sain pour l'économie et l'environement)
    -La ville centre va se denfisier et l'étalement urbain va ralentir
    -La densité de la population va augmenter partout, ce qui va rentabiliser le TEC. L'offre de TEC va donc augmenter partout.
    -Avec plus de TEC, les gens à revenu inférieur auront accès à la région comme tout le monde = l'équité sociale
    -Effets: on va augmenter le CHOIX du peuple en ayant du TEC partout. La pollution va diminuer, les GES vont baisser, on va sauver nos forêts, nos terrains agricoles, on va sauver des milliards de dollars annuellement, bref, l'inverse de la liste précédente.

    Ce qu'il faut réaliser c'est que on ne cherche pas a éliminer l'automobile du mélange. On cherche seulement a réduire la dépendence à quelque chose de plus raisonable et sain pour l'économie, l'environement, etc.

    Faciliter le déplacement en automobile c'est encourager son usage au dépens du TEC, la ville, l'environement, et tout le reste.

    Ce n'est pas l'automobile qu'il faut arrêter.
    C'est la dépendence automobile qu'il faut arrêter.

    Quand on a un problème de santé, on fait confiance au docteur. Quand la ville a un problème, on devrait faire confiance à l'urbaniste. C'est lui l'expert. Pourquoi certains gens crachent sur les urbanistes, je ne comprendrais jamais. Ce sont les urbanistes qui connaissent mieux les problèmes et les solutions de la ville. C'est eux qui font de la ville leur passion. Leurs recherches sont basées sur des chiffres, des faits et des études. Qu'on leur accorde un minimum de respect s.v.p.! Si vous sauriez les montants d'argents et de vies humaines qu'ils nous ont sauvés à date, vous seriez éblouis!
    Dernière modification par Cataclaw ; 05/05/2012 à 16h54.

  5. #1214
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    Grand Montréal
    Messages
    8 387
    Blog Entries
    8

    Par défaut

    Une autoroute fluide et attrayante est une mauvaise chose. Lolololol.

    J'ai arrêté de lire là.

    Cataclaw tu à complètement perdu la raison, c'est dommage t'avais une opinion équilibrée.
    "Everything in life is somewhere else, and you get there in car." - E.B. White

    "Malgré l’opposition, Projet Montréal maintient le cap. « Ce que nous avons fait sur le Plateau, on veut le faire à la grandeur de Montréal », a répété M. Bergeron aux côtés de Luc Ferrandez."

    Citation Envoyé par Cataclaw Voir le message
    The only reason ... is the free indoor parking. Free.. indoor.. parking. No hassles. Blizzard 50cm snow? No problem.

  6. #1215
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    5 956

    Par défaut

    Citation Envoyé par Malek Voir le message
    Une autoroute fluide et attrayante est une mauvaise chose. Lolololol.

    J'ai arrêté de lire là.

    Cataclaw tu à complètement perdu la raison, c'est dommage t'avais une opinion équilibrée.
    Malek man, si tu lisais le reste de mon message, tu comprendrais peut-être pourquoi un consensus d'experts (incluant nos dirigeants, qui viennent d'approuver le nouveau PMAD qui cherche a limiter le rôle de l'automobile) partagent mon point de vue.

  7. #1216
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    Montréal metro
    Messages
    7 968

    Par défaut

    Citation Envoyé par Cataclaw Voir le message
    Monctezuma: tu penses que les urbanistes, qui font de ce sujet leur travail de vie, n'ont pas pensé à ces choses là?
    La réalité est que nos systèmes de transport d'habitation sont fortement reliés.

    1. Si nos autoroutes avaient tous 8 voies de chaque bord et qu'il n'y avait pas de congestion:
    -L'automobile et l'autoroute deviennent soudainement très atrayants du à leur rapidité
    -Un énorme pourcentage des résidents de la région vont opter pour la banlieue
    -Ces gens là vont utiliser l'automobile pour 90% de leurs déplacements
    -La ville centre va perdre de la population et l'étalement urbain va s'empirer
    -La densité de la population va baisser, la rentabilité du TEC va donc baisser aussi
    -Il y aura moins de TEC, moins d'alternatives.. situation fort inéquitable
    -Effets: La pollution va augmenter, les GES vont augmenter, on va perdre nos forêts, nos terrains agricoles, on va nuir aux espèces en segmentant nos terres avec des routes, on va devoir vivre avec avec des pertes économiques dans les milliards (yes, that's billions!) annuellement, les jeunes vont continuer a se suicidier disproportionnellement en banlieue car ils soufrent d'isolement, les jeunes vont dépendre de leurs parents pour 95% de leurs déplacements, etc. Écoutes, la liste est longue, mais bref, c'est fortement étudié... il y a des problèmes avec cette direction! C'est pour ça que partout dans le monde, on cherche à changer.
    Wow tu fais vraiment dans la facilité lolll ! J'ai écouté ton vidéo de l'expert qui parle de la piétonnisation des rues de Manhattan. J'ai beaucoup de difficulté à croire que si ma rue devient piétonne demain je vais miraculeusement avoir des dizaines de nouveaux amis. Rendre une rue piétonne, c'est une chose. Tisser des liens d'amitié avec des voisins, s'en est une autre ! C'est contradictoire également. En banlieue, là où les maisons sont cordées les unes après les autres, les rues sont très paisibles sauf entre 6 et 7 le matin et 5 et 6 le soir. Est-ce que les gens sont tous des amis pour autant ? J'en doute. Pour avoir grandit en banlieue je peux te dire deux choses :
    1 - Les rues paisibles ne créent pas d'amitiés inter-voisins
    2 - Les jeunes ne se suicident pas en masse car ils souffrent d'isolement !!! Ça ma fait rire celle là, honnêtement. C'est peut-être vrai dans certaines villes ailleurs dans le monde pour des facteurs autres que le fait que les quartiers sont composés exclusivement de maisons unifamiliales. De grandir en banlieue ne m'a jamais empêché d'avoir des amis, beaucoup d'amis. Merci à nos parents d'être des taxis lors de notre jeunesse. C'est comme ça pour tout le monde, on s'entraide. Voir même, le parent taxi tisse des liens d'amitiés avec les parents de l'enfant qui reçoit. Après avoir fait la ride, ils restent un peu et jasent avec les parents de l'autre enfant. On peut faire dire ce que l'on veut à des réalités !

    Par contre, tu as raison à savoir que les banlieues sont des outils de destruction de la nature. Et de savoir qu'elles croissent perpétuellement est triste. On pourrait bonifier nos infrastructures routières tout en prohibant l'étalement des banlieues. Ce serait win-win. Mais bon, je ne parle par de bonifier les infrastructures, je parle surtout du fait que Projet Montréal s'entête à vouloir bannir les automobiles de l'île, Union Montréal demande des péages à chaque pont, on veut carrément abolir l'automobile mais on a un système de transport en commun déficient à l'échelle métropolitaine. On veut mettre la charrue devant les boeufs. C'est ridicule. Construit une station de métro à proximité de mon travail et je vais volontier ranger ma voiture. Dans le contexte actuel, pour l'avoir fait quelques fois :
    Temps maison-travail en auto : 35 minutes
    Temps maison-travail en TEC : 1h42 minutes
    Et j'apprends qu'on devrait fermer les autoroutes et piétonniser 50% des rues de Montréal alors qu'aucun projet de TEC n'est en construction en ce moment sauf le train de Mascouche qui vas couter 1 milliard pour 45 000 déplacements par jour (autrement dit, 1 milliard pour 22 500 personnes) !? It really really(!) pisses me off.

    Citation Envoyé par Cataclaw Voir le message
    -ou-

    2. Si nos autoroutes sont congestionnées:
    -L'automobile et l'autoroute deviennent beaucoup moins atrayants
    -Un énorme pourcentage de résidents vont vouloir vivre plus proche, ou prêt d'une station de bus, métro, train, etc.
    -Ces gens là vont utiliser l'automobile pour 0 à 50% de leurs déplacements (un équillibre beaucoup plus sain pour l'économie et l'environement)
    -La ville centre va se denfisier et l'étalement urbain va ralentir
    -La densité de la population va augmenter partout, ce qui va rentabiliser le TEC. L'offre de TEC va donc augmenter partout.
    -Avec plus de TEC, les gens à revenu inférieur auront accès à la région comme tout le monde = l'équité sociale
    -Effets: on va augmenter le CHOIX du peuple en ayant du TEC partout. La pollution va diminuer, les GES vont baisser, on va sauver nos forêts, nos terrains agricoles, on va sauver des milliards de dollars annuellement, bref, l'inverse de la liste précédente.
    Il est la le problème. Bonifier le TEC après la période de rationalisation des infrastructures routières. Rendez le TEC accueillant, agréable et efficace and people will come mainly due to gas price. Même pas besoin de démolir des autoroutes ! Le cartel du pétrole vas se charger lui même d'effacer les automobiles de nos rues.

    Il y a une autre solution également à l'étalement urbain et j'en ai discuté plus tôt. Le PMAD qui fonctionnerait en étant binding et non qu'une simple guideline. Y'a une forêt ? Tu peux pas construite. Point. Impossible d'obtenir de permis ou de dérogation. Nécessairement, y reste à construire vers le ciel

    Citation Envoyé par Cataclaw Voir le message
    Ce qu'il faut réaliser c'est que on ne cherche pas a éliminer l'automobile du mélange. On cherche seulement a réduire la dépendence à quelque chose de plus raisonable et sain pour l'économie, l'environement, etc.

    Faciliter le déplacement en automobile c'est encourager son usage au dépens du TEC, la ville, l'environement, et tout le reste.

    Ce n'est pas l'automobile qu'il faut arrêter.
    C'est la dépendence automobile qu'il faut arrêter.

    Quand on a un problème de santé, on fait confiance au docteur. Quand la ville a un problème, on devrait faire confiance à l'urbaniste. C'est lui l'expert. Pourquoi certains gens crachent sur les urbanistes, je ne comprendrais jamais. Ce sont les urbanistes qui connaissent mieux les problèmes et les solutions de la ville. C'est eux qui font de la ville leur passion. Leurs recherches sont basées sur des chiffres, des faits et des études. Qu'on leur accorde un minimum de respect s.v.p.! Si vous sauriez les montants d'argents et de vies humaines qu'ils nous ont sauvés à date, vous seriez éblouis!
    J'ai lu il n'y a pas si longtemps le livre sur l'exposition de la rue Sainte-Catherine au Musée Pointe-à-Callière. J'y ai appris que lors du Golden Age de la rue, plus d'un million de personne fréquentaient les Grands Magasins de l'époque par semaine ! La "décadence" de la rue a été principalement provoquée par la délocalisation et la décentralisation des commerces vers les banlieues. Autrement dit : la naissance du centre d'achat. L'un vas avec l'autre. Les gens quittent la ville pour posséder une maison (il ne faut pas oublier qu'il n'y a même pas 100 ans, les montréalais et principalement les francophones, vivaient jusqu'à 12 personnes dans un 3 et demi) et avoir une meilleure qualité de vie. En s'éloignant du travail et avec le manque de TEC, l'automobile devient une nécessité mais permet également le déplacement. Pouvons-nous blâmer les gens de vouloir déménager en banlieue au lieu d'être 12 personnes dans un 3 et demi ? Certainement que non. C'était une autre époque cependant. Aujourd'hui, la majorité des gens qui vivent en banlieue le font pour des raisons de sécurité. Montréal a encore le stéréotype d'être une ville violente dans l'esprit populaire. Dommage, car c'est faux.

    Mais ce n'est pas le sujet. Comment améliorer notre ville ? Voici mes suggestions :

    -Bonifier les TEC en y investissant de façon massive. Pour financer ces investissements : création d'un impôt foncier pour propriétaires d'immeubles et création d'un impôt universel comme la taxe santé. Impôt foncier puisque tout propriétaire d'immeuble profitera d'un TEC facilement accessible relativement à la valeur de son immeuble et impôt universel car la population au complet en profitera tant en amélioration de la desserte qu'en amélioration de l'environnement. Péages sur les routes et les ponts ? Non. Les automobilistes paient déjà des taxes pour l'AMT sur l'essence et des taxes pour le TEC sur leur permis de conduire. Ils contribuent déjà plus que n'importe qui.

    -Imposer un PMAD digne de ce nom. Prohiber tout développement sur des forêts, terres humides et terres agricoles. Nos villes et nos banlieues sont des gruyères. En bonifiant le territoire, nous pourrions absorber plusieurs années de développement avant qu'il ne soit nécessaire de construire sur des terres vierges. Exemple : l'hôpital régional de Vaudreuil qui est projetée sur une forêt alors qu'à Vaudreuil il y a présentement un très grand terrain (plusieurs hectares) qui est abandonné depuis plusieurs années par une ancienne multinationale.

    -Geler la bonification de nos infrastructures routières pour simplement se concentrer sur le remplacement et le rajeunissement. Compenser le manque de fluidité par la reconfiguration des circuits et la synchronisation des feux de circulation. À mesure que les TEC se développent suite à ma première proposition, réduire les infrastructures routières et les remplacer par des parcs mais conserver as is les principales artères, comme René-Lévesque. Ne pas retrancher 5 voies sur les 8 pour élargir les trottoirs (2) implanter un tramway (2) et créer une piste cyclable (1). Compenser l'augmentation de la circulations piétonne et cycliste en la redirigeant sur les voies secondaires déjà peu fréquentées par les automobiles.

    Avec ces solutions, on évite l'automobile bashing et le traitement est plus équitable pour l'ensemble de la population. J'évite de faire mes adieux à ma famille et mon travail puisque j'aurai l'option de m'y rendre en transport en commun efficace au moment où l'autoroute sera réduite de 8 à 2 voies.

    Qu'en penses-tu ?

    Et je n'ai aucune étude universitaire en urbanisme...
    Dernière modification par monctezuma ; 05/05/2012 à 20h22.

  8. #1217
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    5 956

    Par défaut

    Citation Envoyé par monctezuma Voir le message
    Wow tu fais vraiment dans la facilité lolll ! J'ai écouté ton vidéo de l'expert qui parle de la piétonnisation des rues de Manhattan. J'ai beaucoup de difficulté à croire que si ma rue devient piétonne demain je vais miraculeusement avoir des dizaines de nouveaux amis. Rendre une rue piétonne, c'est une chose. Tisser des liens d'amitié avec des voisins, s'en est une autre ! C'est contradictoire également. En banlieue, là où les maisons sont cordées les unes après les autres, les rues sont très paisibles sauf entre 6 et 7 le matin et 5 et 6 le soir. Est-ce que les gens sont tous des amis pour autant ? J'en doute. Pour avoir grandit en banlieue je peux te dire deux choses :
    1 - Les rues paisibles ne créent pas d'amitiés inter-voisins
    2 - Les jeunes ne se suicident pas en masse car ils souffrent d'isolement !!! Ça ma fait rire celle là, honnêtement. C'est peut-être vrai dans certaines villes ailleurs dans le monde pour des facteurs autres que le fait que les quartiers sont composés exclusivement de maisons unifamiliales. De grandir en banlieue ne m'a jamais empêché d'avoir des amis, beaucoup d'amis. Merci à nos parents d'être des taxis lors de notre jeunesse. C'est comme ça pour tout le monde, on s'entraide. Voir même, le parent taxi tisse des liens d'amitiés avec les parents de l'enfant qui reçoit. Après avoir fait la ride, ils restent un peu et jasent avec les parents de l'autre enfant. On peut faire dire ce que l'on veut à des réalités !
    Ce n'est pas parce qu'un rue devient piétonne que soudainement on se fait des amis. Mais à long terme, il y a des impacts mesurables. Les études démontrent aussi que les jeunes en banlieue ont tendence a se suicider plus que les jeunes qui vivent dans des milieux urbains. C'est bien que toi dans ton cas tu as eu beaucoup d'amis, mais ne tombe pas dans le piège de penser à la manière du "inductive inference". Juste because it didn't happen to you and you had fortunate circumstances doesn't mean it doesn't exist in many cases. Au Canada, nos banlieues sont moins toxiques qu'au É-U, vrai, mais on a encore du chemin à faire. Les sociologues étudient la banlieue depuis des décennies. Il y a une multitude de recherches sur le sujet. C'est très intéressant en fait comment la banlieue endommage nos vies plus qu'on le pense. Faut dire qu'à Montréal, la plupart de nos banlieues ne sont pas des vraies banlieues, mais plutôt des zones semi-urbaines. Promènes-toi à Atlanta, GA ou Houston, TX et tu verras c'est quoi une vrai banlieue Mais encore là, on a encore du chemin à faire ici à Montréal.

    Par contre, tu as raison à savoir que les banlieues sont des outils de destruction de la nature. Et de savoir qu'elles croissent perpétuellement est triste. On pourrait bonifier nos infrastructures routières tout en prohibant l'étalement des banlieues. Ce serait win-win. Mais bon, je ne parle par de bonifier les infrastructures, je parle surtout du fait que Projet Montréal s'entête à vouloir bannir les automobiles de l'île, Union Montréal demande des péages à chaque pont, on veut carrément abolir l'automobile mais on a un système de transport en commun déficient à l'échelle métropolitaine. On veut mettre la charrue devant les boeufs. C'est ridicule. Construit une station de métro à proximité de mon travail et je vais volontier ranger ma voiture. Dans le contexte actuel, pour l'avoir fait quelques fois :
    Temps maison-travail en auto : 35 minutes
    Temps maison-travail en TEC : 1h42 minutes
    Et j'apprends qu'on devrait fermer les autoroutes et piétonniser 50% des rues de Montréal alors qu'aucun projet de TEC n'est en construction en ce moment sauf le train de Mascouche qui vas couter 1 milliard pour 45 000 déplacements par jour (autrement dit, 1 milliard pour 22 500 personnes) !? It really really(!) pisses me off.

    Il est la le problème. Bonifier le TEC après la période de rationalisation des infrastructures routières. Rendez le TEC accueillant, agréable et efficace and people will come mainly due to gas price. Même pas besoin de démolir des autoroutes ! Le cartel du pétrole vas se charger lui même d'effacer les automobiles de nos rues.
    Vrai. On ne peut pas simplement s'attaquer au problème des autoroutes sans améliorer le TEC. On ne peut pas non plus améliorer le TEC sans rien faire pour combattre la dépendence automobile.
    Ca prend les deux, simultanément. C'est pour ça que si j'étais maire, j'augmenterais la taxe sur l'essence de 0.05$/L. Avec le $200 000 000 que ça nous donnerait annuellement, j'ajouterais 1 station de métro par année tout en améliorant le service autobus.

    Je comprend tes frustrations Monctezuma - elles sont justifiées. Je suis d'accord sur ce point. Il faut miser sur le TEC maintenant, tout de suite. Pas dans 5 ans. Aujourd'hui.

    Il y a une autre solution également à l'étalement urbain et j'en ai discuté plus tôt. Le PMAD qui fonctionnerait en étant binding et non qu'une simple guideline. Y'a une forêt ? Tu peux pas construite. Point. Impossible d'obtenir de permis ou de dérogation. Nécessairement, y reste à construire vers le ciel
    Yep, et c'est ce que j'aimerais voir.

    J'ai lu il n'y a pas si longtemps le livre sur l'exposition de la rue Sainte-Catherine au Musée Pointe-à-Callière. J'y ai appris que lors du Golden Age de la rue, plus d'un million de personne fréquentaient les Grands Magasins de l'époque par semaine ! La "décadence" de la rue a été principalement provoquée par la délocalisation et la décentralisation des commerces vers les banlieues. Autrement dit : la naissance du centre d'achat. L'un vas avec l'autre. Les gens quittent la ville pour posséder une maison (il ne faut pas oublier qu'il n'y a même pas 100 ans, les montréalais et principalement les francophones, vivaient jusqu'à 12 personnes dans un 3 et demi) et avoir une meilleure qualité de vie. En s'éloignant du travail et avec le manque de TEC, l'automobile devient une nécessité mais permet également le déplacement. Pouvons-nous blâmer les gens de vouloir déménager en banlieue au lieu d'être 12 personnes dans un 3 et demi ? Certainement que non. C'était une autre époque cependant. Aujourd'hui, la majorité des gens qui vivent en banlieue le font pour des raisons de sécurité. Montréal a encore le stéréotype d'être une ville violente dans l'esprit populaire. Dommage, car c'est faux.
    "Eyes on the street" comme disait Jane Jacobs. En réalité, avoir du monde dans la rue, ça augmente la sécurité. J'ai fais une étude sur le quartier Saint-Michel, réputé pour le crime. Finalement, selon les statisques et les études, c'est vraiment une affaire de perception, car le crime n'est pas si remarquable que ça à Saint-Michel.

    Mais ce n'est pas le sujet. Comment améliorer notre ville ? Voici mes suggestions :

    -Bonifier les TEC en y investissant de façon massive. Pour financer ces investissements : création d'un impôt foncier pour propriétaires d'immeubles et création d'un impôt universel comme la taxe santé. Impôt foncier puisque tout propriétaire d'immeuble profitera d'un TEC facilement accessible relativement à la valeur de son immeuble et impôt universel car la population au complet en profitera tant en amélioration de la desserte qu'en amélioration de l'environnement. Péages sur les routes et les ponts ? Non. Les automobilistes paient déjà des taxes pour l'AMT sur l'essence et des taxes pour le TEC sur leur permis de conduire. Ils contribuent déjà plus que n'importe qui.
    Oui à la bonification du TEC. Oui aux péages. C'est faux que les automobilistes paient plus. En fait, c'est l'inverse. Je n'ai pas le temps en ce moment, mais je vais te sortir les chiffres tantôt. Il y a une douzaine de façons qu'on souventionne indirectement l'automobile. Chaque case de stationnement gratuite en ville coute au dessus de $10 000 par année à la ville. On donne de l'espace pour stocker des véhicules gratuitement. Mes impôts paient pour ça aussi. Bref, il y a une longue liste, mais crois moi Monctezuma, c'est vraiment loin d'être vrai que les automobilistes paient trop. Ils ne paient pas assez!

    -Imposer un PMAD digne de ce nom. Prohiber tout développement sur des forêts, terres humides et terres agricoles. Nos villes et nos banlieues sont des gruyères. En bonifiant le territoire, nous pourrions absorber plusieurs années de développement avant qu'il ne soit nécessaire de construire sur des terres vierges. Exemple : l'hôpital régional de Vaudreuil qui est projetée sur une forêt alors qu'à Vaudreuil il y a présentement un très grand terrain (plusieurs hectares) qui est abandonné depuis plusieurs années par une ancienne multinationale.
    100% d'accord sur ce point.

    -Geler la bonification de nos infrastructures routières pour simplement se concentrer sur le remplacement et le rajeunissement. Compenser le manque de fluidité par la reconfiguration des circuits et la synchronisation des feux de circulation. À mesure que les TEC se développent suite à ma première proposition, réduire les infrastructures routières et les remplacer par des parcs mais conserver as is les principales artères, comme René-Lévesque. Ne pas retrancher 5 voies sur les 8 pour élargir les trottoirs (2) implanter un tramway (2) et créer une piste cyclable (1). Compenser l'augmentation de la circulations piétonne et cycliste en la redirigeant sur les voies secondaires déjà peu fréquentées par les automobiles.
    Je sais que c'est une pilule difficile à avaler.. et honnêtement Monctezuma, mon point de vue sur le sujet était 100% identique à ce que tu proposes là il y a 2-3 ans! Je te le jure! En étudiant la circulation et les déplacements, j'ai découvert, à ma surprise, qu'il faut vraiment réduire la capacité (en améliorant le TEC simultanément) pour avoir des résultas.

    Pour René-Lévesque: 8 voies de large c'est trop. Les voitures en ville sont toxiques pour les piétons. Ils ne sont pas compatibles. Il faut réduire R-L à 6 voies, au minimum, et c'est ce que la ville prévoit faire d'ici quelques années.

    Avec ces solutions, on évite l'automobile bashing et le traitement est plus équitable pour l'ensemble de la population. J'évite de faire mes adieux à ma famille et mon travail puisque j'aurai l'option de m'y rendre en transport en commun efficace au moment où l'autoroute sera réduite de 8 à 2 voies.

    Qu'en penses-tu ?

    Et je n'ai aucune étude universitaire en urbanisme...
    Je suis d'accord avec 80% de ce que tu proposes! En fait, on propose les mêmes choses:
    1. Oui à la densité
    2. Oui à la construction en hauteur
    3. Oui au TEC
    4. Oui à la protection de l'environement

    Je ne fait pas de "automobile bashing", mais il faut avouer que l'automobile prend trop de place dans notre ville. Il faut réduire ça - oui, il faut s'attaquer à quelques autoroutes, et oui, il faut s'attaquer au stationnement gratuit.
    C'est difficile a accepter, je sais.. mais de plus en plus, on se rend compte que c'est la vérité.

    Monctezuma: je te propose un court vidéo, entièrement Québécois, sur ce sujet. C'est vraiment un bon vidéo, promis!!

    http://www.onf.ca/film/saga_cite/embed/player
    Dernière modification par Cataclaw ; 05/05/2012 à 21h13.

  9. #1218
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    Grand Montréal
    Messages
    8 387
    Blog Entries
    8

    Par défaut

    Citation Envoyé par Cataclaw Voir le message
    Je ne fait pas de "automobile bashing",
    lol non heureusement... imagine le contraire.
    "Everything in life is somewhere else, and you get there in car." - E.B. White

    "Malgré l’opposition, Projet Montréal maintient le cap. « Ce que nous avons fait sur le Plateau, on veut le faire à la grandeur de Montréal », a répété M. Bergeron aux côtés de Luc Ferrandez."

    Citation Envoyé par Cataclaw Voir le message
    The only reason ... is the free indoor parking. Free.. indoor.. parking. No hassles. Blizzard 50cm snow? No problem.

  10. #1219
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    5 956

    Par défaut

    Citation Envoyé par Malek Voir le message
    lol non heureusement... imagine le contraire.
    Malek man, c'est tout ou rien avec toi lol. Je bash pas l'auto.. j'en ai une auto et je m'en sers de temps en temps! Je bash la dépendence automobile et Il y a grosse différence.
    La vie c'est pas juste du noir et du blanc. Il existe un milieu. Les gens deviennent émotionnel quand on parle d'enlever un pouce à la voiture, c'est fou! Relax! Life is good!
    Dernière modification par Cataclaw ; 16/05/2012 à 01h36.

  11. #1220
    Date d'inscription
    août 2008
    Localisation
    Montreal, QC
    Messages
    118

    Par défaut

    je suis d'accord avec Cataclaw... J'habite Notre-Dame-de-Grâce, ma famille habite Saint-Sauveur, je travaille (durant l'été) du lundi au vendredi de 11h à 19h à Saint-Sauveur. Résultats, je suis contraint d'utiliser mon auto. Par contre, durant le reste de l'année, j'étudis au Collège Dawson. Je prends le bus chaque jour pour aller à l'école et je ne touche à mon auto que pour la changer de côté le mardi et le jeudi.

    J'ai une idée par contre qui me permettrait d'utiliser moins ma voiture. de un, enlever la stupide règle qui interdit le parking la nuit dans le stationnement de la gare de Saint-Jérôme, et 2, ajouter des trains vers Saint-Jérôme le matin. De cette façon mon trajet en voiture se résumerait à Saint-Jérôme-Saint-Sauveur, qui est un trajet ou il est normal de ne pas avoir d'alternative...

Discussions similaires

  1. Échangeur Iles-des-soeurs
    Par Frontenac dans le forum Projets oubliés et/ou en suspens
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/08/2010, 20h29
  2. Échangeur Parc-Pins
    Par loulou123 dans le forum Complétés - Completed
    Réponses: 27
    Dernier message: 26/11/2007, 17h18

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •