Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 21 à 27 sur 27

Discussion: Education in Quebec: Free lunches, please

  1. #21
    Date d'inscription
    novembre 2008
    Localisation
    Montréal
    Messages
    1 065

    Par défaut


  2. #22
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    La Prairie
    Messages
    10 409

    Par défaut

    Cet article était prèsque jouissif!!!
    Daddy Likes It Dirty!
    Veni, vidi, vici!
    Faith is belief in the absence of evidence.
    GO HABS GO

  3. #23
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    5 286

    Par défaut

    Citation Envoyé par qwerty Voir le message
    Encore une fois, une lecture interessante.

    Les Québécois sont un peuple de suiveux. Pendant 250 ans, on a suivi l’Église catholique. Des moutons peureux blottis autour d’un pasteur à soutane noire. Le deal était que les Anglais laissaient les curés collecter la dîme et, en retour, ils assuraient le pouvoir colonial britannique de la docilité de leur troupeau.

    À compter des années 60, près de cent ans après la France, l’Église catholique a perdu son influence au Québec. Mais les mentalités prennent des siècles à changer. Le besoin de faire comme tout le monde, de se conformer est presque encore aussi fort dans le Québec d’aujourd’hui. Et les nouveaux médias sociaux favorisent notre mentalité de troupeau.

    L’année passée, il y a eu le phénomène Layton alors que des centaines de milliers de Québécois ont voté pour de parfaits inconnus pour faire comme tout le monde, parce qu’ils représentaient un cancéreux sympathique qui faisait l’unanimité médiatique.

    On assiste à une nouvelle névrose collective, à un niveau puéril cette fois. Des centaines de milliers de Québécois ont manifesté leur infantilisme politique dans un tintamarre de casserole digne d’un pays sous-développé. La plupart ne savait pas exactement pourquoi ils agissaient ainsi. Par mimétisme. Ils le faisaient parce que les voisins jouaient de la casserole et que la petite dernière âgée de 5 ans voulait, elle aussi, faire du bruit.Qu’est-ce que les voisins vont dire si on reste tranquille? Ils vont penser qu’on est différent, qu’on se considère mieux que tout le monde. Le besoin maladif de conformisme social des Québécois s’est enclenché. Tout le monde spécule sur les conséquences politiques du boycottage étudiant. À mon avis, les jeunes bouffons qui paradent dans les rues du Québec dans de drôles d’accoutrements (ou sans accoutrement du tout), aident surtout Charest, le pire premier ministre de l’histoire du Québec, à se faire réélire. Voici comment.

    Les Anglos-ethniques qui votent massivement pour le parti libéral vont l’appuyer encore plus massivement. Les grandes manifestations leur ont fait peur. Certains d’entre eux, qui n’étaient pas allés voter à la dernière élection, vont y aller cette fois. Le milieu scolaire anglophone n’a pratiquement pas été touché par le boycottage qui était essentiellement francophone.

    Par leurs perturbations sociales depuis plus de trois mois, les étudiants écœurent les sans-emplois, les vieux, les travailleurs qui n’ont pas d’éducation postsecondaire et les «sous doués». Ces électeurs potentiels qui s’étaient peut-être éloignés des libéraux seront tentés de revenir au bercail où d’aller chez les caqueux pour faire un bras d’honneur à la grogne estudiantine.

    Oui, mais les jeunes qui sont descendus dans la rue, vous allez me dire, ne voterons pas pour Charest? Certainement pas. Premièrement, ils ne sont guère représentatifs puisqu’ils ne constituent que le tiers des étudiants postsecondaires et que la majorité des jeunes au Québec cesse ses études avant d’atteindre le niveau collégial.Donc la plupart des jeunes, s’ils se donnent la peine de voter, vont voter comme leur entourage dont la vie a été chamboulée par les manifestations. D’autres électeurs potentiels pour Charest.

    Restent enfin les perturbateurs, leurs parents et leurs amis. S’y retrouve déjà une majorité d’électeurs et des sympathisants du Parti Québécois. Mais la rue les a sans doute radicalisés comme les propos de leurs leaders favorables à une transformation radicale de l’ordre social. Des recrues idéales disposées à marcher en rang serrer derrière Amir Khadir et sa fille sous la bannière de Québec Solidaire.

    On entend partout depuis quelques temps de vieux niais applaudir la jeunesse défilante qui se serait enfin réveillée pour assurer l’avenir du Québec. Les jeunes ne sont pas l’avenir du Québec. Ils sont la fin d'une parade qui ne va nulle part. Avez-vous oublié que nous sommes une société à la démographie rapidement déclinante? L’avenir du Québec est aux marcheurs à marchettes. Les générations montantes multiculrelles, pluriethniques et omnisexuelles ne sont plus constituées de Québécois de souche dont les revendications historiques les indiffèrent totalement.

    La prochaine élection est la dernière chance pour le Québec français de porter au pouvoir un parti indépendantiste. L’année dernière, ce même Québec français a renié le Bloc Québécois sans raison apparente, frappé par une névrose stridente de compassion pour Jack Layton. [mais le NPD est toujours 1er dans les sondages au Québec par contre] En soulevant la peur des éléments les plus réfractaires à l’indépendance, pour une question monétaire dérisoire, les enfants de notre petite bourgeoisie ont contribué à lui donner le coup de grâce. « Mes idiots utiles», doit ricaner Jean Charest.

    ..
    Tout est là. Un beau grand résumé de la situation.
    Dans le sens où les étudiants discutent, argumentent, se renseignent et débattent. De l'autre côté, on a ce genre d'article : agressif, insultant, infantilisant et arrogant.

    C'est ça, les 4 derniers mois au Québec.

    Reste à savoir qui sont les moutons suiveux dans cette histoire...comme aimaient le répéter certains, la majorité de la population se colle au cul du gouvernement le plus corrompu depuis des décennies.

    Mais bon. Parait que je me fais contrôler par les syndicats.




    Crop/SRC, le 25 mai dernier :







    http://www.radio-canada.ca/sujet/Dro...tudiante.shtml

  4. #24
    Date d'inscription
    novembre 2008
    Localisation
    Montréal
    Messages
    1 065

    Par défaut

    ce sondage ne tient même pas les 18 -25ans ont été exclus!

  5. #25
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    Sydney, NS
    Messages
    2 703
    Blog Entries
    1

    Par défaut

    L'article de Norman Lester est une des choses les plus tristes que j'ai lues depuis longtemps.

  6. #26
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Plateau Mont-Royal
    Messages
    4 744

    Par défaut

    qwerty : pas de lien, pas de référence. On ne sait même pas qui a écrit ce texte.

    Cela étant dit et peu importe qui en est l'auteur ce n'est rien de plus qu'un brûlot. Par où commencer ?

    Le besoin de faire comme tout le monde, de se conformer est presque encore aussi fort dans le Québec d’aujourd’hui. Et les nouveaux médias sociaux favorisent notre mentalité de troupeau.
    Faut savoir ce qu'on veut : on essaie d'un côté de minimiser l'importance du mouvement social en cours et quand on se rend compte qu'il est plus fort qu'on le pensait on traite de conformistes ceux qui le supportent. C'est assez faible comme analyse et ce n'est pas faire confiance aux Québécois pour se faire un opinion et savoir quel partie supporter. Je suppose qu'en revanche ceux qui supporte Charest sont beaucoup plus intelligents ?

    L’année passée, il y a eu le phénomène Layton alors que des centaines de milliers de Québécois ont voté pour de parfaits inconnus pour faire comme tout le monde, parce qu’ils représentaient un cancéreux sympathique qui faisait l’unanimité médiatique.
    Là, j'avoue ça m'a jeté par terre !! Il y a de quoi se poser des questions. Remarquez que les alternatives étaient guère reluisantes !!

    On assiste à une nouvelle névrose collective, à un niveau puéril cette fois. Des centaines de milliers de Québécois ont manifesté leur infantilisme politique dans un tintamarre de casserole digne d’un pays sous-développé. La plupart ne savait pas exactement pourquoi ils agissaient ainsi. Par mimétisme. Ils le faisaient parce que les voisins jouaient de la casserole et que la petite dernière âgée de 5 ans voulait, elle aussi, faire du bruit.
    Bon je ne sais pas qui est le petit merdeux qui a écrit ce texte mais c'est d'une condescendance !! Parce qu'il n'est pas d'accord avec ce mouvement, il doit absolument traiter (en sous-entendu) ceux qui expriment leur ras-le-bol de cette façon de sous-développés ? Cet écrivain verbeux doute de l'intelligence des Québécois. Il en a bien le droit mais il devrait garder ses réflexions pour lui-même. Il est dans le champs. Bien sûr que les Québécois savent ce qu'ils font lorsqu'ils tapent sur des casseroles.

    Qu’est-ce que les voisins vont dire si on reste tranquille? Ils vont penser qu’on est différent, qu’on se considère mieux que tout le monde. Le besoin maladif de conformisme social des Québécois s’est enclenché. Tout le monde spécule sur les conséquences politiques du boycottage étudiant.
    Eh bien les voisins ils s'en foutent !!! Je ne connaissais pas beaucoup de mes voisins avant ce phénomène et maintenant je reconnais des visages quand je me promène dans le quartier. Le visage de ceux qui tapent de la casseroles avec moi. Les autres, je ne les connais pas et il y a de bonne chance que je ne les connaisse jamais. Les citoyens du Québec sont assez intelligents pour décider d'eux-même s'ils vont participer ou non à ce phénomène. Nous ne sommes tout de même pas dans la guerre d'indépendance américaine pendant laquelle on enduisant les loyalistes de goudrons et de plumes ou à la Libération, à la suite de laquelle on rasait la tête des femmes qui avait collaborer avec les Nazis. C'est vraiment n'importe quoi ce commentaire !!!!

    Les Anglos-ethniques qui votent massivement pour le parti libéral vont l’appuyer encore plus massivement. Les grandes manifestations leur ont fait peur.
    Ça va être dur de supporter le PLQ plus massivement que maintenant !!!! S'ils ont peur des grandes manifestations, ça ne prouve qu'une chose : ces "Anglos-ethniques" comme "truc" les appelle ne comprenne pas le Québec. Pas plus aujourd'hui que jamais finalement.

    Par leurs perturbations sociales depuis plus de trois mois, les étudiants écœurent les sans-emplois, les vieux, les travailleurs qui n’ont pas d’éducation postsecondaire et les «sous doués». Ces électeurs potentiels qui s’étaient peut-être éloignés des libéraux seront tentés de revenir au bercail où d’aller chez les caqueux pour faire un bras d’honneur à la grogne estudiantine.
    Les grands mouvements sociaux sont toujours dérangeants. Quant à suggérer qu'ils auraient pu s'éloigner du PLQ, j'en doute. Je crois même que tous ces groupes ont toujours été la clientèle naturelle du PLQ !! S'ils décident d'aller vers la CAQ, ça ne peut que diviser le vote. Pourquoi pas ???

    Oui, mais les jeunes qui sont descendus dans la rue, vous allez me dire, ne voterons pas pour Charest? Certainement pas. Premièrement, ils ne sont guère représentatifs puisqu’ils ne constituent que le tiers des étudiants postsecondaires et que la majorité des jeunes au Québec cesse ses études avant d’atteindre le niveau collégial.
    Peut-être pas représentatifs au yeux de "machin" mais ça fait tout de même au moins 170,000 électeurs potentiels. Ce n'est tout de même pas négligeable.

    Donc la plupart des jeunes, s’ils se donnent la peine de voter, vont voter comme leur entourage dont la vie a été chamboulée par les manifestations. D’autres électeurs potentiels pour Charest.
    Vrai !! Dommage : je préférerais qu'ils soient capable de se faire une idée par eux-même.

    Restent enfin les perturbateurs, leurs parents et leurs amis. S’y retrouve déjà une majorité d’électeurs et des sympathisants du Parti Québécois. Mais la rue les a sans doute radicalisés comme les propos de leurs leaders favorables à une transformation radicale de l’ordre social. Des recrues idéales disposées à marcher en rang serrer derrière Amir Khadir et sa fille sous la bannière de Québec Solidaire.
    Analyse un peu simpliste mais pas dénuée de sens.

    On entend partout depuis quelques temps de vieux niais applaudir la jeunesse défilante qui se serait enfin réveillée pour assurer l’avenir du Québec. Les jeunes ne sont pas l’avenir du Québec. Ils sont la fin d'une parade qui ne va nulle part. Avez-vous oublié que nous sommes une société à la démographie rapidement déclinante? L’avenir du Québec est aux marcheurs à marchettes.
    Depuis le début de cette crise je n'ai rien entendu de plus con. Même Martineau n'arriverait pas à pondre un texte rempli d'autant d'ineptie !!! Je fais partie de ce groupe que ce boutonneux de la pensée qualifie de "vieux niais" (je ne vois pas pourquoi je me gênerais : il ne fait pas dans le dentelle lui non plus). Même si nous sommes effectivement une société vieillissante, il n'empêche !! les groupes les plus âgées ne formeront jamais l'avenir d'un pays. Même si je comprend son image, elle n'a aucun sens.

    Les générations montantes multiculrelles, pluriethniques et omnisexuelles ne sont plus constituées de Québécois de souche dont les revendications historiques les indiffèrent totalement.
    Ce n'est pas faux. C'est totalement de notre faute. Je suis heureux d'être plus proche de ma mort que la plupart d'entre vous parce que je ne voudrais pas vivre dans le Québec qui se prépare si un tel cas se réalise.
    Oncques ne fauldray...jamais ne faillira

    " Il faut dépenser le mépris avec une grande économie, à cause du grand nombre de nécessiteux. "
    Chateaubriand

    "A laver la tête d'un âne l'on y perd que sa lessive "

  7. #27
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    ..
    Messages
    740

    Par défaut

    Yarabundi: C'est Normand Lester a ecris cet article.
    Desole j'ai oublie le lien.

    J'avoue qu'il est choquant parfois. J'imagine qu'il y a bien peu de gens qui sont entierement d'accord avec ce gars et pour ceux dont c'est le cas, ils doivent etre bien malheureux...

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •