Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 11 à 20 sur 27

Discussion: Education in Quebec: Free lunches, please

  1. #11
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Montréal, petite patrie / villeray
    Messages
    21

    Par défaut

    Citation Envoyé par mark_ac Voir le message
    you mean the hundreds of polls which show majority of Quebeckers in support of government policy. You're being very fair Vaillant as usual
    That majority is slowly falling appart as hundreds of thousands people from all around the province are getting the streets each night. This movement is getting stronger and stronger and it seems nothing can stop this. It's the end for Charest.

  2. #12
    Date d'inscription
    novembre 2008
    Localisation
    Montréal
    Messages
    1 070

    Par défaut

    Citation Envoyé par mark_ac Voir le message
    you mean the hundreds of polls which show majority of Quebeckers in support of government policy. You're being very fair Vaillant as usual
    yes maybe but that is because the government did a good job to put the population against the students, that is not fair

  3. #13
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    yul
    Messages
    2 515

    Par défaut

    The majority of the population 66% was in favor as of yesterdays poll. And the PLQ has 31% vs. PQ at 30%. CAQ wins 2nd choice of electorate with PQ in the 3rd.

    So look, if your unhappy go vote. Doesn't look good for you though.

  4. #14
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Laval
    Messages
    2 401

    Par défaut

    Citation Envoyé par Vaillant Voir le message
    yes maybe but that is because the government did a good job to put the population against the students, that is not fair
    The students did that to themselves (with the help of anarchists who use the students cause without really caring about it).
    Au pays de Québec rien ne doit mourir et rien ne doit changer... (Louis HÉMON, Maria Chapdelaine)

  5. #15
    Date d'inscription
    novembre 2008
    Localisation
    Montréal
    Messages
    1 070

    Par défaut

    j'ai une dernière chose à dire sur ce thread, bye bye charest!

  6. #16
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    Laval
    Messages
    309

    Par défaut

    Citation Envoyé par Vaillant Voir le message
    je ne suis plus capable des maudits anglos qui écrivent n'importe quoi sans savoir de quoi ils parlent!!
    Et c’est à cause de commentaires comme ceux-ci, que je participe très peu à ce forum ces jours-ci…

  7. #17
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    yul
    Messages
    2 515

    Par défaut

    Vaillant is part of the 30% which support the students.

    How do you spell Majorite Vaillant?

  8. #18
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    yul
    Messages
    2 515

    Par défaut

    Citation Envoyé par ToxiK Voir le message
    The students did that to themselves (with the help of anarchists who use the students cause without really caring about it).
    Toxik good for you to be transparent about this. I remember you being centre-left in your political beliefs

  9. #19
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Laval
    Messages
    2 401

    Par défaut

    Citation Envoyé par mark_ac Voir le message
    Toxik good for you to be transparent about this. I remember you being centre-left in your political beliefs
    I am usually accused of being centre-right... But as long as "centre" is there, its ok. I don't care if a policy is on the right or on the left, if it is good and efficient, I like it.
    Au pays de Québec rien ne doit mourir et rien ne doit changer... (Louis HÉMON, Maria Chapdelaine)

  10. #20
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    ..
    Messages
    752

    Par défaut

    Encore une fois, une lecture interessante.

    Les Québécois sont un peuple de suiveux. Pendant 250 ans, on a suivi l’Église catholique. Des moutons peureux blottis autour d’un pasteur à soutane noire. Le deal était que les Anglais laissaient les curés collecter la dîme et, en retour, ils assuraient le pouvoir colonial britannique de la docilité de leur troupeau.

    À compter des années 60, près de cent ans après la France, l’Église catholique a perdu son influence au Québec. Mais les mentalités prennent des siècles à changer. Le besoin de faire comme tout le monde, de se conformer est presque encore aussi fort dans le Québec d’aujourd’hui. Et les nouveaux médias sociaux favorisent notre mentalité de troupeau.

    L’année passée, il y a eu le phénomène Layton alors que des centaines de milliers de Québécois ont voté pour de parfaits inconnus pour faire comme tout le monde, parce qu’ils représentaient un cancéreux sympathique qui faisait l’unanimité médiatique.

    On assiste à une nouvelle névrose collective, à un niveau puéril cette fois. Des centaines de milliers de Québécois ont manifesté leur infantilisme politique dans un tintamarre de casserole digne d’un pays sous-développé. La plupart ne savait pas exactement pourquoi ils agissaient ainsi. Par mimétisme. Ils le faisaient parce que les voisins jouaient de la casserole et que la petite dernière âgée de 5 ans voulait, elle aussi, faire du bruit. Qu’est-ce que les voisins vont dire si on reste tranquille? Ils vont penser qu’on est différent, qu’on se considère mieux que tout le monde. Le besoin maladif de conformisme social des Québécois s’est enclenché.Tout le monde spécule sur les conséquences politiques du boycottage étudiant. À mon avis, les jeunes bouffons qui paradent dans les rues du Québec dans de drôles d’accoutrements (ou sans accoutrement du tout), aident surtout Charest, le pire premier ministre de l’histoire du Québec, à se faire réélire. Voici comment.

    Les Anglos-ethniques qui votent massivement pour le parti libéral vont l’appuyer encore plus massivement. Les grandes manifestations leur ont fait peur. Certains d’entre eux, qui n’étaient pas allés voter à la dernière élection, vont y aller cette fois. Le milieu scolaire anglophone n’a pratiquement pas été touché par le boycottage qui était essentiellement francophone.

    Par leurs perturbations sociales depuis plus de trois mois, les étudiants écœurent les sans-emplois, les vieux, les travailleurs qui n’ont pas d’éducation postsecondaire et les «sous doués». Ces électeurs potentiels qui s’étaient peut-être éloignés des libéraux seront tentés de revenir au bercail où d’aller chez les caqueux pour faire un bras d’honneur à la grogne estudiantine.

    Oui, mais les jeunes qui sont descendus dans la rue, vous allez me dire, ne voterons pas pour Charest? Certainement pas. Premièrement, ils ne sont guère représentatifs puisqu’ils ne constituent que le tiers des étudiants postsecondaires et que la majorité des jeunes au Québec cesse ses études avant d’atteindre le niveau collégial. Donc la plupart des jeunes, s’ils se donnent la peine de voter, vont voter comme leur entourage dont la vie a été chamboulée par les manifestations. D’autres électeurs potentiels pour Charest.

    Restent enfin les perturbateurs, leurs parents et leurs amis. S’y retrouve déjà une majorité d’électeurs et des sympathisants du Parti Québécois. Mais la rue les a sans doute radicalisés comme les propos de leurs leaders favorables à une transformation radicale de l’ordre social. Des recrues idéales disposées à marcher en rang serrer derrière Amir Khadir et sa fille sous la bannière de Québec Solidaire.

    On entend partout depuis quelques temps de vieux niais applaudir la jeunesse défilante qui se serait enfin réveillée pour assurer l’avenir du Québec. Les jeunes ne sont pas l’avenir du Québec. Ils sont la fin d'une parade qui ne va nulle part. Avez-vous oublié que nous sommes une société à la démographie rapidement déclinante? L’avenir du Québec est aux marcheurs à marchettes. Les générations montantes multiculrelles, pluriethniques et omnisexuelles ne sont plus constituées de Québécois de souche dont les revendications historiques les indiffèrent totalement.

    La prochaine élection est la dernière chance pour le Québec français de porter au pouvoir un parti indépendantiste. L’année dernière, ce même Québec français a renié le Bloc Québécois sans raison apparente, frappé par une névrose stridente de compassion pour Jack Layton. En soulevant la peur des éléments les plus réfractaires à l’indépendance, pour une question monétaire dérisoire, les enfants de notre petite bourgeoisie ont contribué à lui donner le coup de grâce. « Mes idiots utiles», doit ricaner Jean Charest.

    ..

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •