Page 4 sur 8 PremièrePremière ... 23456 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 40 sur 78

Discussion: Griffintown Horse Palace : quel avenir ?

  1. #1
    Mtlurb Godfather
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    Montréal metro
    Messages
    7 958

    Par défaut Griffintown Horse Palace : quel avenir ?

    Griffintown Horse Palace
    La plus vieille écurie de Montréal menacée
    Agence QMI
    Emmanuel Delacourt
    13/12/2011 04h38


    MONTRÉAL - L’avenir de la plus ancienne écurie de Montréal est incertain, alors que le terrain a été mis en vente par les propriétaires.

    Le Griffintown Horse Palace, construit en 1862, est encore aujourd’hui utilisé par les caléchiers du Vieux-Montréal et loge actuellement des chevaux. Cependant, ses jours sont peut-être comptés, car les propriétaires, Leo et Huguette Leonard, veulent profiter de leur retraite.

    M. Leonard est devenu propriétaire de l’établissement en 1967. Étant lui-même caléchier depuis près de 50 ans, il a récemment décidé de déménager avec sa femme dans une résidence de l’île des Sœurs.

    Selon leur courtier immobilier, Samuel Ralph, les Leonard tiennent beaucoup à la valeur historique des lieux et malgré le fait qu’ils veulent vendre le Horse Palace, ceux-ci aimeraient bien que les prochains propriétaires conservent sa vocation actuelle.

    Joyau historique

    Devant la précarité de l’écurie, un groupe de citoyens a mis sur pied une fondation pour y maintenir l’activité équestre et y offrir des sessions d’équitation thérapeutique.

    De plus, ceux-ci veulent ouvrir un musée pour « éduquer et sensibiliser le public à l’histoire de Griffintown, l’habitat ouvrier du 19e siècle, et le rôle du cheval urbain ».

    Matthew Barlow, un historien dont l’expertise porte sur l’histoire de la communauté irlandaise du Sud-ouest de Montréal, siège au conseil de la fondation.

    « Ce petit lopin de terre a une valeur sociohistorique pour Montréal, mais aussi pour l’ensemble du Canada. On y retrouve le témoignage de ce qu’était la métropole lors de la révolution industrielle », a indiqué M. Barlow. Afin de préserver l’écurie, la fondation veut s’approprier le terrain, mais les deux offres faites aux Leonard n’ont jamais été satisfaisantes, selon M. Ralph.

    Ce dernier affirme qu’il faudrait que l’endroit soit reconnu comme site historique par la Ville de Montréal ou par la province et qu’une offre d’achat soit faite par le gouvernement pour conserver le Horse Palace tel qu’il est.

    Selon Véronique Fournier, conseillère de Saint-Henri–Petite-Bourgogne–Pointe-Saint-Charles, le maire du Sud-ouest, Benoît Dorais, a proposé la candidature de l’écurie comme lieu historique à la Ville centre.

    La Ville de Montréal ne s’est toujours pas prononcée sur ce dossier.

  2. #31
    Date d'inscription
    août 2011
    Localisation
    Southwark Yard
    Messages
    130

    Par défaut

    Citation Envoyé par Detailer Voir le message
    La résidence sur le terrain avant aura fière allure après les rénovations a ce que j'ai pu constater hier. Nouvelles fenêtres et l'intérieur semble être remis a neuf en entier aussi.

    Les fenêtres sont laids...

  3. #32
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    Montréal metro
    Messages
    7 958

    Par défaut

    Griffintown | patrimoine
    Le Horse Palace est sauvé
    Le bruit des sabots des chevaux continuera de résonner dans Griffintown
    Anne Caroline Desplanques

    Journal de Montréal, Publié le: lundi 10 septembre 2012, 21H11 | Mise à jour: lundi 10 septembre 2012, 21H18


    http://www.journaldemontreal.com/201...lace-est-sauve



    Le Horse Palace de Griffintown sera conservé et restauré sur le site qu’il occupe depuis 150 ans. Les écuries en bois seront démontées dans les prochaines semaines et reconstruites à l’identique d’ici l’été 2013.

    L’écurie située sur la rue Ottawa, entre La Montagne et Murray, loge des chevaux depuis 1862. Encore aujourd’hui, des caléchiers du Vieux-Montréal y louent des espaces toute l’année malgré la décrépitude des lieux. Témoins de l’histoire populaire de la ville, et du rôle névralgique du cheval dans l’économie montréalaise du 19e siècle, le site retrouvera son lustre d’antan et offrira même des services aux résidents du Sud-Ouest.

    Sauvé des condos

    Locataire au Horse Palace depuis 14 ans, Judy Waldon se réjouit de la conservation de ce site, une des dernières écuries en milieu urbain en Amérique du Nord. Depuis la vente des terrains à deux promoteurs, Maître Carré et BCG Construction, elle craignait de devoir déménager pour faire place à des tours à condos.

    Mais « l’écurie va demeurer et les chevaux vont continuer à y être », assure la présidente de la Fondation du Horse Palace, Juliette Patterson. Avec le soutien de l’arrondissement du Sud-Ouest, son organisme a réussi à sauver le site de la frénésie immobilière.

    En juillet, des bénévoles de la fondation, appuyés par des cols bleus, ont nettoyé les lieux laissés à l’abandon depuis de nombreuses années. De concert avec le propriétaire des lieux, le promoteur Maître carré, la fondation travaille maintenant à démonter les écuries en bois. L’opération doit être complétée en octobre.

    Chaque planche de la façade a été méticuleusement numérotée ces derniers jours pour être replacée au bon endroit sur le bâtiment neuf qui doit être livré l’été prochain.

    Zoothérapie et musée

    En parallèle, la Fondation du Horse Palace travaille à un plan d’affaire avec l’arrondissement et le regroupement économique du Sud-Ouest (RESO).

    Son objectif est de créer une entreprise d’économie sociale qui maintiendra l’activité équestre tout en offrant des services de zoothérapie aux enfants autistes, notamment. Un musée inspiré du Tenement Museum de New York est également dans les plans. Il serait dédié à l’histoire de Griffintown, à l’habitat ouvrier du 19e siècle, et au rôle du cheval en milieu urbain.

    « C’est très important que les caléchiers restent, parce que sans eux, il n’y aurait plus de chevaux en ville. C’est une part importante de notre histoire qui disparaîtrait. Notre intérêt est de conserver un lieu et une activité historique, pas d’en faire un Walt Disney », insiste Juliette Patterson.
    Montréal au secours du paddock
    La Ville songe à acquérir le terrain en face de l’écurie

    Des négociations sont actuellement en cours pour assurer qu’aucun bâtiment ne sera construit devant le Horse Palace.

    « Les discussions vont bon train pour que la Ville rachète le terrain », confie la directrice de la Fondation du Horse Palace, Juliette Patterson.

    Achetée par BCG Construction, cette parcelle le long de la rue Ottawa servait par le passé de paddock (terrain d’entraînement) aux caléchiers du Horse Palace, construit dans l’arrière-cour. Un immeuble qui y serait érigé bloquerait l’accès aux écuries.

    « On a signifié à BCG qu’il n’y aurait pas de développement immobilier, car nous voulons absolument maintenir le Horse Palace à son endroit d’origine », assure le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoît Dorais.

    Corridor culturel

    Sans confirmer explicitement les propos de Mme Patterson, il promet que de bonnes nouvelles pour le développement culturel de Griffintown seront annoncées au prochain conseil de ville, le 24 septembre.

    Ces annonces doivent s’inscrire dans le projet de corridor culturel sur la rue Ottawa, explique le maire d’arrondissement.

    La restauration du Horse Palace est présentée comme une des premières réalisations concrètes de ce corridor historique, comparable au Freedom Trail de Boston.

    Ce circuit de 6 kilomètres matérialisé par une ligne rouge au sol relie 16 monuments historiques de Boston.

    Les visiteurs peuvent la suivre à pied ou à vélo.

  4. #33
    Date d'inscription
    avril 2011
    Localisation
    Montréal
    Messages
    524

    Par défaut

    Bonne nouvelle pour les caléchiers et pour l'ambiance touristique du Vieux-Montréal, pas mal moins bonne nouvelle pour les propriétaires des condos du Carré de la Montagne et de Griffin sur Murray qui habitent de chaque côté de l'écurie et vont devoir sentir les odeurs 24/7 !

  5. #34
    Date d'inscription
    juillet 2011
    Localisation
    Sainte-Julie
    Messages
    723

    Par défaut

    Bonne nouvelle ! Un projet intéressant !

  6. #35
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    5 286

    Par défaut

    Plus le temps avance, et plus je regrette le projet initial de Devimco.

    Doit-on vraiment se réjouir de cette écurie?
    On veut créer un quartier dynamique, où des dizaines de milliers de personne résideront et des milliers d'autres viendront profiter des commerces, des salles de spectacles, des galeries, du Canal...

    Éventuellement, je l'espère, on aura droit à de vraies infrastructures. Quelque chose qui ressemblera à un vrai quartier, pas le no man's land actuel. Des trottoirs et un mobilier urbain uniques. Des arbres, les parcs réaménagés, des trottoirs élargis, des rues fermées à la circulation, un marché public...

    Mais il y aura une écurie en plein centre, avec les odeurs que ça comportera ainsi que les petits "dégâts" dans les rues qu'il est possible de voir et sentir dans la Vieux actuellement.

    Ah c'est certain, on va rappeler l'importance du cheval dans l'histoire de l'économie de la Ville. On aura pas vraiment le choix de s'en rappeler...

  7. #36
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Laval
    Messages
    3 819

    Par défaut

    Franchement, quelques pommes de route dans la rue, personne va en mourir! Les vidanges qui revolent au vent les jours de cueillette des ordures, c'est crissement plus dégueulasse et parfois nauséabond! Et s'ils rénovent les écuries, ne pensez-vous pas qu'ils vont adresser le problème évident des odeurs?? Ils savent bien qu'il y a des habitations juste à côté. Moi je dis que c'est une bonne nouvelle.

  8. #37
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    5 286

    Par défaut

    Citation Envoyé par MtlMan Voir le message
    Franchement, quelques pommes de route dans la rue, personne va en mourir! Les vidanges qui revolent au vent les jours de cueillette des ordures, c'est crissement plus dégueulasse et parfois nauséabond! Et s'ils rénovent les écuries, ne pensez-vous pas qu'ils vont adresser le problème évident des odeurs?? Ils savent bien qu'il y a des habitations juste à côté. Moi je dis que c'est une bonne nouvelle.
    Je vois difficilement comment on va "stationner" des chevaux là sans qu'il n'y ait d'odeurs.
    Pour le côté rustique, spécial, unique, historique... c'est vrai que ça va l'être. Aucun doute. Ça ne sera pas la seule écurie en milieu urbain en Am Nord pour rien...

    Je me dis qu'il y a une raison pour laquelle les autres ont fermé leurs portes. Va t on réussir à intégrer tout ça dans "l'expérience" Griffintown?
    Ouf... laissez-moi en douter.

    Mais c'est vrai. Ça sera ben spécial les bruits de sabot le matin et les crottins dans les craques des pierres des rues du quartier.
    C'est un pari à prendre, j'imagine.

  9. #38
    Date d'inscription
    avril 2009
    Localisation
    Montréal, Qc
    Messages
    1 361

    Par défaut

    Citation Envoyé par Gilbert Voir le message
    Plus le temps avance, et plus je regrette le projet initial de Devimco.

    Doit-on vraiment se réjouir de cette écurie?
    On veut créer un quartier dynamique, où des dizaines de milliers de personne résideront et des milliers d'autres viendront profiter des commerces, des salles de spectacles, des galeries, du Canal...

    Éventuellement, je l'espère, on aura droit à de vraies infrastructures. Quelque chose qui ressemblera à un vrai quartier, pas le no man's land actuel. Des trottoirs et un mobilier urbain uniques. Des arbres, les parcs réaménagés, des trottoirs élargis, des rues fermées à la circulation, un marché public...

    Mais il y aura une écurie en plein centre, avec les odeurs que ça comportera ainsi que les petits "dégâts" dans les rues qu'il est possible de voir et sentir dans la Vieux actuellement.

    Ah c'est certain, on va rappeler l'importance du cheval dans l'histoire de l'économie de la Ville. On aura pas vraiment le choix de s'en rappeler...
    Et bien, c'est rare que je ne suis pas d'accord avec ce que je lis de ta part!

    Ce n'est pas les gros développements monolithiques qui crée l'âme d'un quartier, mais les initiatives originales et uniques, comme le Horse Palace. Oui, il y aura sûrement des désagréments, mais cela fait parti d'offrir quelque chose de particulier et unique, et cela contribue beaucoup plus à créer une destination intéressante que quelques grandes surfaces au pied des tours de 20 étages... Ce n'est pas Devimco qui a créé la nouvelle galerie Arsenal ou la New City Gas, et je doute que ces projets auraient vu le jour sous une nouvelle tour de condos.

    Les meilleurs quartiers se développent de manière organique, avec des projets originaux, parfois fous, et c'est ce qui s'installera autour des grands projets de grands promoteurs qui donnera une personnalité à ce quartier. Il faut leur laisser un peu de place, des endroits insolites à rénover et à utiliser!

  10. #39
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    5 286

    Par défaut

    Oui, tu as raison.
    Je sais que mon opinion là dessus ne fera pas l'unanimité, mais c'est le "feeling" que j'ai depuis le début du boom dans le quartier.

    J'ai de forts doutes pour ce quartier. De façon général.
    Je tripe comme ce n’est pas possible en y marchant ou en y mangeant (thumbs up aux Brasseurs de Montréal). Des grues partout, je n'ai pas vécu ça souvent dans ma vie.

    Par contre, quand je me promène et réalise comment on a choké le développement du Quartier, je soupire. Il n'y a aucun plan global pour Griffintown.
    C'est fou! On a vu quoi que ce soit de concret pour le parc St-Ann? Et le parc à chien qui fait pitié sur la rue Bassin? Et le vieux tunnel condamné? On fait un concours pour la rue Smith...et c'est tout?

    On s'y est prit vraiment n'importe comment. On n'a pas respecté le processus qui a pourtant été un succès pour la Cité du Multimédia, le Quartier International et le Quartier des Spectacles.

    Les rues sont toutes minuscules. Va t on en fermer? Les poteaux électriques sont placés en pleine rue. C'est le coin de Montréal où il y a le moins d'arbres avec les raffineries de l'Est! Rappelez-vous la dernière phase des résidences de l'ETS : un gros bunker qui serait nettement moins pire s'il n'était pas entouré de petit trottoir de 1 mètre sans arbres et de fils/poteaux électriques!

    Wellington est une rue relativement étroite qu'on veut transformer en rue commerciale, mais on y construit directement sur les trottoirs. Aucun espace pour les arbres ou l'élargissement de ceux-ci. On ne peut pas simplement enlever des voies automobiles à cette rue déjà congestionnée!

    Le projet de Devimco était peut-être arbitraire et imparfait. Je vous l'accorde. Mais au moins, il avait l'avantage de proposer un plan de développement concret et global sur tous les aspects! Je veux prendre un peu d'espace de cette page pour rappeler leurs derniers plans :

















    Mais je veux être surpris. Je veux avoir tort. Je veux devoir admettre que je m'en faisais pour rien!
    C'est fort possible que j'aie à le faire! C'est la seule écurie en milieu urbain. Peut-être que je vais triper sur ce mix de style. Les tours modernes qui côtoient des chevaux et des maisons de ville centenaires. Ça peut être très cool!

    Mais j'en doute encore...

  11. #40
    Date d'inscription
    avril 2011
    Localisation
    Montréal
    Messages
    524

    Par défaut

    Wow Gilbert, quelle chance ratée ! On a été frileux comme d'habitude et on risque d'en payer le prix, le développement du quartier se faisant présentement de façon plutôt anarchique. J'espère qu'il va y avoir un peu plus de vision et de planification dans les prochaines années !

    Quant à l'écurie de Griffintown, c'est facile d'être en faveur quand on n'habite pas à côté. J'ai été un cocher (caléchier) pendant deux étés à Québec quand j'étais étudiant et je peux vous dire que même si les propriétaires de l'écurie travaillaient pour en minimiser les odeurs, ça sentait quand même très fort ! C'est certain que Le GHP va être modernisé, mais j'ai quand même bien peur pour les habitants des condos autour.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •