Page 1 sur 6 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 55

Discussion: Immeubles de bureaux: 26 fois plus de projets à Calgary qu'à Montréal

  1. #1
    Mtlurb Godfather Avatar de IluvMTL
    Date d'inscription
    avril 2010
    Localisation
    Montreal
    Messages
    4 879

    Par défaut Immeubles de bureaux: 26 fois plus de projets à Calgary qu'à Montréal

    Maxime Bergeron

    La Presse


    (Montréal) Moins de deux étages de la Place Ville-Marie. C'est l'équivalent de tous les bureaux en construction au centre-ville de Montréal, une quantité 26 fois plus faible qu'à Calgary et 13 fois moins élevée qu'à Toronto.

    Selon un rapport publié hier par la firme CB Richard Ellis, les chantiers d'immeubles commerciaux ont totalisé à peine 65 500 pieds carrés au premier trimestre de 2011 dans le coeur de la métropole. Pendant la même période, 1,7 million de pieds carrés étaient en construction au centre-ville de Calgary, presque 2 fois la superficie du 1000, De la Gauchetière!


    Le marché locatif s'est pourtant amélioré à Montréal depuis un an. Le taux d'inoccupation des immeubles de bureaux a reculé de 1% au centre-ville, à 8%, indiquent les données de CBRE. Mais l'ingrédient essentiel à l'érection de nouveaux gratte-ciels - une hausse substantielle des loyers - fait toujours défaut.


    «Il faut deux choses pour démarrer un projet: assez de locaux préloués, pour atténuer les risques, et des loyers qui offrent un rendement sur la construction, souligne John O'Bryan, vice-président du conseil de CBRE. Or, les loyers à Montréal demeurent plus bas que la moyenne au pays.»


    Le loyer net moyen des immeubles de catégorie A a atteint 20,85$ le pied carré au centre-ville de Montréal au premier trimestre, en hausse de 21 cents sur 1 an. Cela se compare à 31,17$ au centre-ville de Vancouver, 29,61$ à Calgary, 24,08$ à Toronto et 23,83$ en moyenne dans le coeur des grandes villes du pays.


    De nombreux projets d'immeubles de bureaux sont sur les planches à dessin à Montréal, parfois depuis plusieurs années. C'est le cas du 900, boulevard De Maisonneuve Ouest, une tour de 27 étages mise de l'avant par la SITQ, bras immobilier de la Caisse de dépôt.


    Même si rien ne se passe sur le terrain du futur gratte-ciel, en plein coeur du quartier des affaires, le projet est loin d'être abandonné, assure Guy Brault, vice-président, location, à la SITQ. «On attend les conditions gagnantes avant de lancer la construction. C'est une question d'arrimer nos attentes de rendement avec le marché.»


    Sans spéculer sur l'avenir du 900, De Maisonneuve Ouest, M. Brault dit avoir bon espoir qu'une nouvelle construction sera annoncée au centre-ville de Montréal cette année. Le marché est dans l'ensemble «très positif», selon lui, comme en témoigne le taux d'inoccupation de 7% du parc immobilier de la SITQ, qui possède 7 immeubles au centre-ville, dont le 1000, de la Gauchetière et la Place Ville-Marie.


    Parmi les projets potentiels, Canderel souhaite ériger un immeuble de bureaux au square Phillips, tandis que la Magil Laurentienne planifie un vaste complexe mixte comprenant 2 tours de 15 à 20 étages à l'angle des rues University et Saint-Jacques.


    Les grands immeubles les plus susceptibles de voir le jour à court terme au centre-ville comprendront toutefois peu ou pas de bureaux. Il s'agit de la tour Altoria, au square Victoria (qui inclura 25 étages de condos et 10 étages commerciaux), de l'hôtel Marriott Courtyard, qui s'élèvera sur 40 étages à l'angle De Bleury et René-Lévesque, ainsi que de l'Altitude, un complexe résidentiel de luxe de 33 étages.


    Dans l'ensemble de la région métropolitaine, le taux d'inoccupation des immeubles de bureaux s'est élevé à 9,6% au premier trimestre, en baisse de 1%. En incluant les banlieues, les chantiers ont totalisé 588 000 pieds carrés pendant les 3 premiers mois de 2011.


    John O'Bryan, de CBRE, se dit très enthousiaste par rapport à l'ensemble du marché commercial canadien, y compris Montréal. «Nous sommes habitués de voir une partie du pays s'améliorer pendant qu'une autre s'enfonce. Cette fois, la reprise s'observe d'un océan à l'autre.»


    La vigueur fulgurante de Calgary constitue une exception dans ce contexte de reprise graduelle, selon M. O'Bryan. Il qualifie la ville de «Cendrillon», qui s'est vite relevée de la récession grâce au rebond marqué des ressources naturelles.




    http://lapresseaffaires.cyberpresse....3_accueil_POS1

  2. #2
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    La Prairie
    Messages
    10 811

    Par défaut

    Calisse que je suis tanné d'entendre dire que Calgary est une ville spéciale ou une ville cendrillon! Le soleil plombe toujours sur cette ville, pendant ce temps, Montréal patauge dans la merde! Toujours Montréal qui traine de la patte, Toujours Montréal au plus bas des études...
    Dernière modification par Habsfan ; 29/03/2011 à 10h21.
    Daddy Likes It Dirty!
    Veni, vidi, vici!
    Faith is belief in the absence of evidence.
    GO HABS GO

  3. #3
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    yul
    Messages
    2 639

    Par défaut

    HabsFans, nobody to blame but ourselves. We wanted this society for over 40 years, and now we pay for it.

    Montreal used to be a powerhouse, now it's a bottom-dweller.

  4. #4
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Montreal
    Messages
    3 325
    Blog Entries
    1

    Par défaut

    Ce qui descend peut remonter encore plus fort que jamais. Les montrealais ont-ils la confiance et l'optimisme pour repartir en grand? C'est la question que je me pose.

  5. #5
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    5 286

    Par défaut

    Citation Envoyé par LindbergMTL Voir le message
    Les montrealais ont-ils la confiance et l'optimisme pour repartir en grand? C'est la question que je me pose.
    Les deux commentaires sur ce fil montrent que non...

  6. #6
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Montréal
    Messages
    1 899
    Blog Entries
    1

    Par défaut

    Tout ça c'est cyclique ! vers la fin de l'age du pétrole, Calgary va perdre son lustre et d'autres villes vont émerger.

  7. #7
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    La Prairie
    Messages
    10 811

    Par défaut

    Citation Envoyé par Davidbourque Voir le message
    Tout ça c'est cyclique ! vers la fin de l'age du pétrole, Calgary va perdre son lustre et d'autres villes vont émerger.
    Le problème est que nous seront tous mort...
    Daddy Likes It Dirty!
    Veni, vidi, vici!
    Faith is belief in the absence of evidence.
    GO HABS GO

  8. #8
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    La Prairie
    Messages
    10 811

    Par défaut

    Citation Envoyé par mark_ac Voir le message
    HabsFans, nobody to blame but ourselves. We wanted this society for over 40 years, and now we pay for it.

    Montreal used to be a powerhouse, now it's a bottom-dweller.
    I'm well aware of the historical events that lead to our city's decline, but that was 35 years ago, A un moment donné, il faudrait qu'on se déniaise et qu'on avance au lieu de faire du sur place. la communauté d'affaires est frileuse dans cette ville, on a peur d'aller de l'avant. Chaque proposition doit être débattue pendant une éternité et quand finalement après que nous avons débattu le sujet à mort, les études et les commissions on fait que le prix du projet a doublé...et puis là on remets tout en question. C'est très difficile de faire de la business ici(surtout comparé aux autres jurisdictions en Am du nord).
    Dernière modification par Habsfan ; 29/03/2011 à 17h40.
    Daddy Likes It Dirty!
    Veni, vidi, vici!
    Faith is belief in the absence of evidence.
    GO HABS GO

  9. #9
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Banlieue nord est de Montréal
    Messages
    4 711
    Blog Entries
    981

    Par défaut

    Il y a pourtant une équation simple et claire qui détermine la vigueur d'un marché et c'est la demande. A quoi bon développer l'offre s'il n'y a pas de locataires qui ont un besoin important d'espace? Il y a une tendance lourde de migration de sièges sociaux et de bureaux vers l'ouest depuis quelques décennies et le phénomène se poursuivra encore longtemps.

    Les affaires attirent les affaires et la croissance économique particulièrement du côté financier est un grand consommateur d'espace à bureaux. C'est là où Calgary tire ses avantages sur les autres marchés. Quant à Toronto, même si elle perd une partie de ses bureaux au profit de l'ouest, elle continue, en tant que métropole économique et financière du pays, à générer de nouveaux besoins d'espaces à un rythme soutenu.

    Dans ce secteur Montréal n'a pas le même attrait, étant en marge du gros des affaires qui se brassent dans ce pays, et sans être pessimiste, ne reprendra pas le terrain perdu. Le seul espoir à l'horizon: le développement des hydrocarbures qui pourrait insuffler un dynamisme nouveau, dans cette filière, et de potentielles occasions d'affaires.

    Alors cessons de rêver, du moins ce rêve là, car il y a heureusement bien plus que des bureaux pour faire d'une ville, une ville gagnante par son dynamisme. Montréal a des atouts économiques importants et continuera à croitre en améliorant les secteurs qui font sa force et sa renommée. La culture, le tourisme, les transports, l'informatique et les nouvelles technologies, l'aérospatial, les biotechnologies, le savoir, les services, les agences internationales et plusieurs autres qui sont fortement établis chez nous et qui sont promis à un bel avenir.

    Une ville est avant tout un milieu qui doit être agréable à vivre, stimulant, enrichissant et offrant toutes sortes d'opportunités d'affaires, de créations, de loisirs et de réalisations personnelles. Montréal n'a rien à envier aux autres grandes villes nord-américaines ou d'ailleurs dans le monde. C'est une cité vibrante qui offre une très haute qualité de vie, une atmosphère chaleureuse et invitante, qui vit au rythme de ses saisons en se réinventant tout le temps.

    Cette ambiance reconnue de tous est sa marque de commerce, sa richesse et sa personnalité unique. On vient à Montréal pour voir ses spectacles, pour connaitre son histoire et goûter à tous les plaisirs que la ville offre en abondance. On y apprécie sa propreté, sa sécurité, son ouverture et sa joie de vivre. Et ce n'est pas une tour à bureaux de plus qui fera la différence.

    Non pas que je ne souhaite pas l'érection de beaux édifices impressionnants comme tous les amateurs de ce forum. Mais je sais que Montréal est bien au-delà de cette caractéristique si commune à bien des endroits dans le monde. Et je prends pour exemple Paris, qui a un centre des affaires importants (la Défense) et pourtant méconnu de la majorité des touristes et même des parisiens eux-mêmes.

    Parce que ce n'est tout simplement pas Paris, et même si ce quartier moderne disparaissait, la ville n'en continuerait pas moins d'attirer autant les visiteurs, et les parisiens à vaquer à leurs occupations dans le centre de la ville qui a déjà tant à offrir. Bien sûr le centre-ville de Montréal, à l'instar des villes nord-américaines, est le coeur de la ville, mais c'est davantage la concentration des services de toutes sortes qui créé son ambiance.

    Et à ce chapitre on peut être fier de notre ville, ses véritables quartiers aux personnalités diverses, sa population émancipée, sa topographie unique, ses festivals et ses nombreux projets qui amélioreront son cadre bâti tout en soulignant avantageusement sa personnalité distincte.

    Ce forum est rempli de nouveaux projets imminents qui vont transformer la ville et lui insuffler un nouveau dynamisme. Peut-être que dans cette vague de développement, une ou deux tours tans espérées sortiront des cartons, pour se manifester bien concrètement au centre-ville. Ce ne serait que dans la logique des choses. Mais en attendant je continuerai à apprécier hautement Montréal et n'envierai pas d'autres villes parce que je n'ai aucune envie d'y habiter à l'ombre de leurs tours.

  10. #10
    Date d'inscription
    décembre 2010
    Localisation
    Montreal
    Messages
    921

    Par défaut

    J'ai toujours pensé a cela... si le Québec deviendrait indépendant si Montreal redeviendrait la ville Reine ...???? Je ne suis pas souvreniste, mais j'avoue penser a ce sujet. Le Québec aurait sa ville #1 avec ses propres sieges sociaux ??? Mais de lautre coté certaines personnes disent que cette raison qui a défaite Montreal comme ville reine, a cause de ce sujet ... C'est juste une pensé.

    Calgary = Pétrole=$$$

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •