Page 1 sur 5 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 42

Discussion: Vendre son âme à Toronto

  1. #1
    Mtlurb Godfather Avatar de acpnc
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Banlieue nord est de Montréal
    Messages
    4 418
    Blog Entries
    889

    Par défaut Vendre son âme à Toronto

    Publié le 28 avril 2010 à 07h37 | Mis à jour le 28 avril 2010 à 07h39

    Vendre son âme à Toronto


    Nathalie Petrowski
    La Presse

    Il y a longtemps que je ne fréquente plus les églises et que leur lustre suranné n'exerce plus aucun charme sur moi. Et pourtant, dès l'instant où j'ai mis les pieds dans l'église Saint-Nom-de-Jésus au coeur d'Hochelaga-Maisonneuve, j'ai été renversée, bouleversée, totalement «flabergastée».

    Par quoi? Par l'extraordinaire beauté de cette église, tendue de feuilles d'or et d'une incroyable richesse décorative avec ses quatre anges sculptés par Alexandre Carli, ses vitraux importés de France et cet imposant tableau de la Pentecôte peint par Georges Delfosse, sans oublier l'orgue, le majestueux orgue Casavant de 90 jeux et de 6500 tuyaux, restauré à grands frais par le gouvernement et qui domine la nef, tel un magnifique oiseau déployant ses ailes dorées.

    Que ce sanctuaire d'une incomparable richesse érigé en 1905 ait veillé sur un quartier pauvre et ouvrier pendant plus d'un siècle est en soi le signe d'une générosité sociale qui mérite d'être rappelée et applaudie.

    J'ai découvert l'église Saint-Nom-de-Jésus il y a deux ans, un soir de concert pendant le festival Orgues et couleurs qui a été créé justement pour mettre en valeur l'orgue Casavant. Et ce soir-là, moi qui me fous des églises et de la religion, j'ai pris la pleine mesure, pour ne pas dire la pleine démesure, du patrimoine religieux québécois. De sa valeur. De son importance. De son poids historique dans la lente édification d'une identité et d'une culture québécoises.

    Déjà ce soir-là, j'avais cru comprendre que l'église était menacée par les bulldozers d'une entreprise de démolition à la solde du dieu condo.

    Mais à ce moment-là, tout n'était pas joué pour Saint-Nom-de-Jésus. La possibilité, mince mais réelle, que l'église abandonnée par les fidèles se trouve une nouvelle vocation en devenant une salle de concert et un musée de l'orgue, existait encore. Deux ans plus tard, face à l'inertie et à l'indifférence du gouvernement, ce n'est malheureusement plus le cas.

    Si personne ne vient à la rescousse de l'église d'ici juillet, l'orgue Casavant, qui demeure le sixième orgue quant à la taille en Amérique du Nord, sera acheté par une prospère cathédrale de Toronto qui le déménagera chez elle.

    Privée du plus grand joyau, voire de son âme même, Saint-Nom-de-Jésus perdra la moitié de sa valeur et de son pouvoir d'attraction. Et comme l'archevêché de Montréal vient d'annoncer qu'il ne pourra assumer les travaux de réparation urgents d'un million dont a besoin Saint-Nom-de-Jésus, il ne lui restera qu'à vendre.

    Vous me direz que ce n'est pas la première fois qu'une église de Montréal est vendue en pièces détachées ou sacrifiée au dieu condo. C'est vrai à cette nuance que l'église Saint-Nom-de-Jésus est une des plus belles, sinon la plus belle église de Montréal. En matière de flamboyance, elle n'a rien à envier à la basilique Notre-Dame. Dilapider une telle oeuvre d'art est non seulement un péché mortel, c'est une honteuse aberration.

    Comme l'écrit Réjean Charbonneau de l'Atelier d'histoire d'Hochelaga-Maisonneuve, «nul besoin d'être catholique pour estimer que ce trésor patrimonial doit être protégé à tout prix.» À quoi j'ajouterais, protégé et sauvé.

    On ne peut évidemment pas comparer le démantèlement d'une église à un tremblement de terre, à un désastre naturel ou à une catastrophe humanitaire. Face aux calamités qui s'abattent sur les plus démunis du monde, les Québécois ont été d'une générosité exemplaire, n'hésitant jamais à donner pour venir en aide aux sinistrés d'Haïti, du Liban, du Chili et j'en passe. Les artistes québécois n'ont pas été en reste non plus avec leurs spectacles bénéfice si nombreux qu'ils sont presque devenus une industrie.

    Sauver la vie et les meubles des autres est noble, mais sauver ses propres meubles l'est aussi.

    Or à ce chapitre, notre feuille de route est loin d'être exemplaire. Nous avons regardé partir et mourir des pans entiers de notre patrimoine architectural sans verser une larme. Nous avons laissé des édifices, des sculptures et des statues pourrir et moisir sans que cela nous fasse un pli sur la différence.

    On ne peut pas tout sauver, tout sauvegarder. Il y a un tri à faire, des priorités à dégager et une hiérarchie de la conservation à établir. Or ces gestes-là n'ont toujours pas été faits par le gouvernement québécois qui attend sans doute que le ciel lui tombe sur la tête pour se doter d'une politique du patrimoine religieux. Et plus le gouvernement attend, plus il hypothèque l'avenir de ce patrimoine.

    L'église Saint-Nom-de-Jésus, je le répète, n'est pas qu'une simple église. C'est un trésor national qui doit être protégé et dont l'âme mérite mieux que d'être vendue à l'encan à Toronto. Nul besoin d'être catholique pour comprendre cela.

  2. #2
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Banlieue nord est de Montréal
    Messages
    4 418
    Blog Entries
    889

    Par défaut

    Madame Petrowski, j'ai lu votre chronique sur la fameuse église du Saint-Nom de Jésus et son orgue exceptionnel qui risque d'être vendu à une cathédrale torontoise. Je ne peux être plus en accord avec vous et vous remercie d'alerter la population et les autorités via votre journal. Montréal a déjà trop sacrifié de son patrimoine sur l'autel du "progrès" et doit immédiatement prendre des mesures d'urgence afin de préserver ce qui reste de valable dans cette ville. Comment peut-on à la fois se targuer d'être une ville culturelle et dilapider ses oeuvres sans remords ni conscience?

    Tout comme vous, je ne suis aucunement intéressé par la chose religieuse, c'est donc par pur intérêt patrimonial que j'appuis votre démarche parce que ces monuments et leur contenu unique, payés par nos concitoyens, appartiennent à toute la communauté même s'ils sont gérés par l'Église locale. Voilà d'ailleurs où se situe le problème à sa base, l'Église devant la désertion de ses fidèles n'a plus les moyens de soutenir financièrement l'entretien et la conservation de ses nombreux bâtiments, historiques ou pas.

    Il est donc du devoir des autorités municipales et ou provinciales, de faire un inventaire exhaustif du patrimoine religieux montréalais, afin de classer et conserver, pour les générations futures, les oeuvres les plus remarquables qui sont comme vous le dites: des trésors nationaux. Un peuple qui ne protège pas adéquatement sa mémoire culturelle, dont ces bâtiments et leur contenu sont des témoignages éloquents, est coupable d'hérésie envers son Histoire et c'est sa propre image qu'il efface peu à peu dans la disparition de ses précieux monuments.

    A l'instar de l'église Saint-Jean Baptiste du Plateau, l'église du Saint-Nom de Jésus est une véritable salle de concert, à l'acoustique exceptionnelle et enrichit d'un orgue tout aussi majestueux que rare. Il est alors impératif de mieux faire connaitre cet établissement culturel et l'intégrer dans le circuit, (puisqu'il risque de ne plus être une église comme telle), en tentant de l'inclure officiellement dans la liste particulière des salles de concert montréalaises. Ce qui lui accorderait, j'ose l'espérer, une deuxième et longue vie.

    Cet édifice devrait aussi être inclus dans les circuits touristiques et faire l'objet d'un document descriptif quelconque qui informerait le visiteur sur son histoire et les irremplaçables oeuvres qu'il contient. Nous avons assez détruit des pans entiers de notre patrimoine. Nous devons maintenant nous donner les moyens de sauver ce qui reste, par des budgets réalistes, puisés à différentes sources, pour que cesse une fois pour toute cette hécatombe culturelle indigne d'une nation qui se dit fière de ses origines.

    Je prends par la même occasion l'initiative de diffuser intégralement votre texte sur le site MTLURB.com , forum sur Montréal dans lequel je participe régulièrement, afin de sensibiliser nos membres à cet important sujet d'actualité.

    Meilleures salutations, Pierre Carpentier (ACPNC/mtlurb.com)

  3. #3
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Montréal (Le Plateau)
    Messages
    1 716
    Blog Entries
    1

    Par défaut

    Excellent. Je lui ai écrit moi aussi la semaine dernière pour la féliciter et l'encourager à suivre ce dossier de près.

  4. #4
    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Québec
    Messages
    2 403

    Par défaut

    Des images, tirées de ce site.







    J'ai beau ne pas être religieux, je comprend mal comment personne n'investit dans une telle œuvre architecturale et patrimoniale.

    Surtout pour des travaux de 1 petit million de dollars.

  5. #5
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Banlieue nord est de Montréal
    Messages
    4 418
    Blog Entries
    889

    Par défaut

    Citation Envoyé par MartinMtl Voir le message
    Excellent. Je lui ai écrit moi aussi la semaine dernière pour la féliciter et l'encourager à suivre ce dossier de près.
    Wow!!! content de constater que je ne suis pas le seul qui s'émeut devant notre richesse patrimoniale à préserver. Il y a toi, merci de me le faire savoir, et je sais que Yara est lui aussi beaucoup impliqué dans ce dossier important de Montréal.

    Voilà déjà une belle démonstration des influences positives de ce forum, qui non seulement réunit plusieurs personnes qui s'intéressent sérieusement à notre ville, mais qui tentent eux aussi de communiquer leur passion à d'autres, ici sur ce forum, tout autant qu'à l'extérieur.

  6. #6
    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Banlieue nord est de Montréal
    Messages
    4 418
    Blog Entries
    889

    Par défaut

    Superbes photos qui traduisent bien toute la valeur architecturale de ce bâtiment exceptionnel. Merci JFrosty, un autre nom qui s'ajoute à nos défenseurs montréalais.

  7. #7
    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Québec
    Messages
    2 403

    Par défaut

    J'affectionne particulièrement cette église, puisqu'elle se situe quelques rues au sud de mon emplacement actuel (que je quitterai le mois prochain, pour ne pas aller très loin, cependant ). J'ai donc souvent eu la chance de la voir et de l'admirer. En fait, j'y avais même travaillé durant les dernières élections provinciales.

  8. #8
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Rive-Sud
    Messages
    4 406

    Par défaut

    Wow. Les églises Catholiques sont vraiment beaucoup plus ornée à l'intérieur que les églises Protestants.

  9. #9
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    Montréal metro
    Messages
    7 909

    Par défaut

    Nous sommes 1,8 millions sur l'île de Montréal.

    Ce n'est même pas 1$ par personne si le gouvernement paie.
    Je suis prêt à contribuer, 1$, c'est rien.

  10. #10
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    La Prairie
    Messages
    10 659

    Par défaut

    Citation Envoyé par monctezuma Voir le message
    Nous sommes 1,8 millions sur l'île de Montréal.

    Ce n'est même pas 1$ par personne si le gouvernement paie.
    Je suis prêt à contribuer, 1$, c'est rien.
    Attends un peu mon cher. Si on se fie à ce que nous avons à propos des payeurs de taxes, il devrait y avoir 42% de la population à Montréal qui ne paie pas d'impôts, donc 42% de la population qui ne voudrait absolument rien savoir de payer ce 1$.

    Autre point, vrai qu,il y a 1.8 millions de personnes sur l'île, mais la ville de Montréal a 1.6 millions d'habitants. Donc on peut oublier les quelques 200,000 personnes du Waste Island.

    Ce qui veut dire que si on prend 58% du 1.6 millions, Il ne reste plus que 928,000 personnes. De ces 928,000, combien seront d'accord pour payer pour une institution qui ne représente plus beaucoup de gens au Québec. Une institution qui à abusé du Peuple pendant 3 siècles...

    SI j'étais un résident de la Ville de Montréal, jamais est ce que j'accepterai qu,on utilise mon argent pour sauver une église. Les églises représentent les forces du mal elles devraient tous être brulés!
    Daddy Likes It Dirty!
    Veni, vidi, vici!
    Faith is belief in the absence of evidence.
    GO HABS GO

Discussions similaires

  1. Ordi A Vendre
    Par NiightHawk dans le forum Hors Sujet - Off Topic
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/08/2008, 15h12
  2. De plus en plus difficile de vendre Montréal
    Par mtlurb dans le forum L'actualité - Current events
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/04/2008, 00h39

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •