Page 1 sur 22 12311 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 218

Discussion: Place l'Acadie - 14, 16, 16, 16 étages

  1. #1
    Mtlurb Godfather Avatar de Atze
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Rive-Sud
    Messages
    1 011

    Par défaut Place l'Acadie - 14, 16, 16, 16 étages

    Places L'Acadie et Henri-Bourassa - Des condos et des HLM à la place des taudis?

    Le Devoir
    Jeanne Corriveau
    Édition du jeudi 17 avril 2008

    Mots clés : condos, HLM, Groupe Tyron, Investissement, Habitation, Montréal

    Le Groupe Tyron rachète les immeubles insalubres avec l'intention de tout raser et de reconstruire

    Tristement célèbres pour leur état d'insalubrité chronique, les immeubles Places L'Acadie et Henri-Bourassa seront vraisemblablement démolis pour accueillir un nouveau complexe résidentiel de 1200 unités. La Ville de Montréal a annoncé hier que le Groupe Tyron s'était porté acquéreur des immeubles décrépits au coût de 14,8 millions de dollars en promettant de construire des logements sociaux et abordables.

    Le maire Gérald Tremblay soutient que ce sont la persévérance de la Ville et le millier de constats d'infraction expédiés aux propriétaires négligents qui ont fini par les convaincre qu'il valait mieux pour eux de céder les Places L'Acadie et Henri-Bourassa. Le complexe résidentiel, situé dans l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville et construit dans les années soixante, comporte plusieurs immeubles, dont six ont dû être barricadés compte tenu de leur insalubrité.

    La Ville consacrera 600 000 $ pour reloger temporairement les 146 ménages, dont une quarantaine d'enfants, qui vivent toujours dans les immeubles visés. Cette somme servira à payer à chaque famille les trois premiers mois de loyer, leurs frais de déménagement, de même que les coûts de rebranchement des services publics, tels que le téléphone. C'est l'Office municipal d'habitation de Montréal qui s'occupera de trouver un toit à ces locataires. Ceux-ci seront d'ailleurs rencontrés individuellement au cours des prochaines semaines.

    Tyron entend procéder aux réparations urgentes dans les logements actuels, mais le promoteur envisage sérieusement de raser les immeubles afin de construire 1200 unités de logements en partenariat avec la Société d'habitation et de développement de Montréal. De ce nombre, 15 % des unités seront du type abordable et 15 % seront composées de logement social. Le reste sera constitué de logements pour personnes âgées et de condos.

    L'ensemble des locataires forcés de quitter les lieux pourront bénéficier d'un appartement dans les nouveaux immeubles, a promis Gérald Tremblay. Le maire a toutefois été incapable de garantir que le coût des loyers serait le même. «Nous avons un propriétaire responsable qui a déjà réalisé un projet semblable à Saint-Léonard et qui s'est engagé à faire des logements sociaux», a-t-il insisté.

    À ceux qui affirment que les propriétaires délinquants s'en tirent à bon compte avec cette transaction, Gérald Tremblay réplique que la vente ne signifie pas l'abandon des procédures judiciaires contre eux. De plus, a-t-il fait valoir, les propriétaires des Places L'Acadie et Henri-Bourassa réclamaient 32 millions pour leurs immeubles alors que le prix de vente a finalement été réduit à 14,8 millions.

    Ces arguments sont loin d'avoir convaincu Dominique Perrault, du Comité logement Ahuntsic-Cartierville. Le laxisme de la Ville au cours des dernières années a fait en sorte qu'une majorité des 500 ménages qui vivaient autrefois à cet endroit ont déjà quitté les lieux, a-t-elle rappelé, reprochant à la Ville de n'avoir jamais appliqué sa réglementation de façon assez rigoureuse et d'avoir omis de procéder aux travaux aux frais du propriétaire.

    Selon elle, les propriétaires ont beau jeu puisqu'ils encaissent un chèque de 15 millions de dollars alors qu'ils ont récolté des amendes ne totalisant que 100 000 $. «Le relogement que la Ville offre, c'est le strict minimum qui est prévu dans le Code civil du Québec. Ce n'est pas la mer à boire, ce que vient d'annoncer la Ville», a-t-elle dit.

    Elle n'est guère optimiste quant à l'avenir des locataires. «On fait du condo que personne à Place L'Acadie ne pourra se payer et on va faire, peut-être, 180 logements sociaux et là-dessus, seulement 90 seront subventionnés. Les locataires ne pourront pas plus payer ce loyer-là», a-t-elle conclu.

    http://www.ledevoir.com/2008/04/17/185489.html (17/04/2008 06H42)

    Complétés en 2011 :

    HLM, phase 1 - 7 étages : Nom : acadi.JPG
Affichages : 848
Taille : 56,8 Ko

    HLM, phase 2 - 7 étages : Nom : acad.JPG
Affichages : 1073
Taille : 52,9 Ko

    Cité l'Acadie, phase 1 - 12 étages : Nom : cite1.jpg
Affichages : 880
Taille : 111,1 Ko
    Dernière modification par monctezuma ; 11/09/2011 à 20h18.

  2. #2
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    La Prairie
    Messages
    10 723

    Par défaut

    ABout time they destroy these rat holes!
    Daddy Likes It Dirty!
    Veni, vidi, vici!
    Faith is belief in the absence of evidence.
    GO HABS GO

  3. #3
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Rive-Sud
    Messages
    1 011

    Par défaut

    Est-ce que quelqu'un connait l'histoire complète de cet ensemble ? Est-ce que ça a déjà été un projet décent, ou il a été problématique dès sa construction ?

  4. #4
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    4 286
    Blog Entries
    1

    Par défaut

    J'ai habité pas trop loin de là, et le complexe a jamais été propre, je parle du début des années 90.

  5. #5
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    4 286
    Blog Entries
    1

    Par défaut

    De riches proprios... mais de pauvres locataires

    Mélanie Brisson
    Le Journal de Montréal
    17/04/2008 06h01 - Mise à jour 17/04/2008 07h55
    La maison du président de la société à numéro est évaluée à près de 2 M$ par la Ville de Toronto.
    Photo courtoisie Toronto Sun

    En vendant leurs immeubles qu'ils négligeaient sans vergogne depuis des années, les membres de la famille Sagman s'enrichissent de la coquette somme de 14,8 M$. Millions qui s'ajouteront à leurs propriétés, dont de luxueux condos et des maisons de 1 M$.



    Retour au texte principal La Ville de Montréal a annoncé hier que les Sagman, qui se faisaient tirer l'oreille depuis des années pour rénover leurs logements, ont finalement accepté de vendre leurs immeubles délabrés de Place de l'Acadie et de Place Henri- Bourassa.

    Ces 21 bâtiments, réputés être les pires taudis de Montréal, appartenaient à Sadok Sagman jusqu'à son décès, en janvier 2007. Après sa mort, ces immeubles, que l'octogénaire possédait depuis dix ans, sont passés entre les mains d'une société à numéro de Toronto, gérée par sa veuve, Carmina Araujo, et deux de ses fils, les Drs Uri et Doron Sagman.






    Somptueuses résidences




    Pendant que leurs locataires vivaient parmi la moisissure et la vermine, les Sagman, eux, vivaient dans de luxueuses demeures.



    Mme Araujo vit dans un édifice à condos de 14 étages situé sur la promenade Paton, dans la très chic île du même nom, dans le quartier Chomedey, à Laval.



    Elle y réside dans un condo évalué à 530 700 $ par la Ville de Laval, dont l'abondante fenestration offre une superbe vue sur la rivière des Prairies.

    Mme Araujo dispose aussi d'un pied-à-terre à Pompano Beach, en Floride. Il s'agit d'un autre luxueux condo situé tout près de la plage, juché dans un immeuble de 19 étages qui offre notamment un service de sécurité 24 heures, un gymnase et une piscine chauffée.



    La société à numéro est aussi propriétaire d'une maison évaluée à 395 300 $, aussi dans le quartier Chomedey.



    Les fils pas en reste


    Les fils de Mme Sagman ne sont pas en reste. Uri Sagman, un oncologue et chercheur en nanomédecine, vit à Toronto dans une résidence évaluée à 1 913 000 $ par la Ville.



    Son frère Doron, responsable de la recherche clinique dans une compagnie pharmaceutique, réside lui aussi à Toronto, dans une maison évaluée à 1 106 000 $.



    Un autre membre de la famille Sagman, Paul Politi, qui se dit un demi-frère des autres, est apparu dans le portrait à titre de propriétaire le jour même de la transaction.



    Joint hier, il affirme que, «avec 146 personnes (sur les 565 logements), on n'avait pas assez de locataires pour faire de l'argent». Il dit aussi que la famille avait accumulé des dettes de 7 M$.



    Malgré nos multiples tentatives, il a été impossible de parler aux autres membres de la famille Sagman.




    http://www2.canoe.com/infos/quebecca...17-060100.html

  6. #6
    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    Montreal / Düsseldorf
    Messages
    149

    Par défaut

    Quelqu'un a des photos des édifices (de l'extérieur ou de l'intérieur peu importe)?

  7. #7
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    4 286
    Blog Entries
    1

  8. #8
    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    downtown
    Messages
    299

    Par défaut

    I don't think anyone should live at the crossway between two major highways.

    It can't be good for one's mental health...

  9. #9
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    4 286
    Blog Entries
    1

    Par défaut

    what 2 highways? Its henri bourassa.

    Its cheap housing, there's a market for that.

  10. #10
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Rive-Sud
    Messages
    1 011

    Par défaut

    Quelques unes des bâtisses font directement dos à l'autoroute 15. Ce sont les immeubles à moitié placardés que tu vois avec plein de graffiti (quoiqu'ils ont peut-être été enlevé, je ne passe pas souvent par la) quand tu passes sur la 15 Nord pas loin en haut du métropolitain. Pour la 2e autoroute... je ne sais pas à laquelle fait référence Ouaouaron... la 40 est à environ 1 km.

Discussions similaires

  1. Place du Commerce Électronique - 2 * 15, 20 et 25 étages
    Par mtl_yul dans le forum Projets Annulés - Cancelled projects
    Réponses: 28
    Dernier message: 01/05/2014, 11h50
  2. Place Lennox - 7 étages (2012)
    Par monctezuma dans le forum Projets Annulés - Cancelled projects
    Réponses: 8
    Dernier message: 28/08/2012, 11h03
  3. Place Westminster - 3 étages
    Par MTLskyline dans le forum Complétés - Completed
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/01/2010, 12h24
  4. Place Dupuis ~ 60+ étages (1972)
    Par monctezuma dans le forum Projets Annulés - Cancelled projects
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/12/2009, 23h51
  5. Place de la Concorde - 15 à 52 étages
    Par monctezuma dans le forum Projets Annulés - Cancelled projects
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/12/2009, 22h10

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •