«Un immense succès» - Brian France

Dominique Fugère
Le Journal de Montréal
05/08/2007 08h26


La grande visite s'est déplacée pour venir assister à la première course de la série Busch de NASCAR disputée au Canada.

En plus des propriétaires d'équipe Jack Roush et Richard Childress, Brian France, grand patron de NASCAR et d'International Speedway Corporation, est venu voir de ses propres yeux comment le sport bâti par sa famille était accueilli chez nous.

«Cet événement est déjà un immense succès, s'est exclamé France en désignant les gradins, hier, entre les courses de NASCAR Canadian Tire et de NASCAR Busch. Déjà, hier (samedi), nous avons obtenu la plus importante foule pour une course de Grand-Am.»

France avait hâte de présenter ses courses au public montréalais.

«Nous sommes convaincus que quand ils verront nos gars lutter pour chaque position, ils seront comblés», a ajouté France.

L'organisation dirigée par Normand Legault, François Dumontier et Martin Spalding a répondu à toutes les attentes du grand patron de NASCAR.

«Nous savions qu'ils ont l'habitude de mettre sur pied de gros événements, a dit France. Nous étions convaincus qu'ils s'assureraient que les choses tournent rondement pour cet événement historique. C'est ce qui est arrivé.»

Déception, toutefois, pour les amateurs de NASCAR qui s'attendent à ce que le succès de la série Busch ici soit un prélude à une arrivée éventuelle de la coupe Nextel.

«Ce n'est pas encore sur notre écran radar, a dit France. Et ça n'a rien à voir avec le succès ou non de la course ici. Notre calendrier de coupe Nextel est déjà complet avec des courses américaines seulement.»
La coupe Nextel grâce à Ecclestone?

Cependant, Bernie Ecclestone et la F-1 pourraient, sans le savoir, hausser les chances que la principale série de NASCAR se retrouve à Montréal.

La course de Montréal est organisée en partenariat par l'organisation de Normand Legault et International Speedway Corporation (ISC), l'entreprise contrôlée par la famille France, qui possède plusieurs pistes où roule le NASCAR, dont celle de Watkins Glen, prochain arrêt du grand cirque.

Les installations de Watkins Glen auront bientôt besoin de sérieuses rénovations, aux frais d'ISC. Quant à celles de Montréal, elles seront retapées pour faire plaisir à Bernie et ses amis de la F-1... aux frais de la Ville de Montréal.

Cet «accès de générosité» des contribuables d'ici serait-il suffisant pour que Montréal apparaisse sur le «radar de la coupe Nextel» de Brian France?

«Nous allons d'abord nous assurer que cet événement soit un grand succès, mais, en effet, la seule façon qu'une course de la coupe Nextel vienne ici serait qu'elle remplace une des épreuves au calendrier. Tout cela devra être évalué.»