Page 25 sur 36 PremièrePremière ... 15232425262735 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 241 à 250 sur 356

Discussion: AMT : Train de banlieue Montréal - Mascouche-Repentigny

  1. #1
    Administrator
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    4 286
    Blog Entries
    1

    Par défaut AMT : Train de banlieue Montréal - Mascouche-Repentigny

    le dossier avance, l'achat des voitures se fera bientot!

    ======================================
    Train de l'Est: Appel de propositions pour l'acquisition de voitures passagers à deux étages

    MONTREAL, le 15 fév. /CNW Telbec/ - L'Agence métropolitaine de transport(AMT) a publié aujourd'hui un appel public de propositions pour l'acquisitionde voitures de trains de banlieue. L'appel vise l'acquisition ferme de30 voitures neuves à deux étages. Ces voitures sont destinées au nouveaucorridor Montréal-Repentigny-Mascouche (train de l'Est), à raison de six àhuit voitures pour chacune des quatre rames de train qui offriront dix départsquotidiens dans ce corridor. L'AMT a reçu du ministre des transports du Québec, Michel Després,l'autorisation de principe lui permettant de procéder à cet appel depropositions. L'adjudication de ce contrat est prévue au début de l'automne2007, après analyse des propositions et autorisation finale du ministre desTransports. "L'acquisition de ce matériel roulant est l'une des étapes importantes duprojet du train de l'Est", a commenté le président-directeur général de l'AMT,Joel Gauthier. "Cette étape rapproche un peu plus les gens de l'Est deMontréal et du Nord-Est de la région de leur service de train de banlieuepuisque nous respectons les échéanciers conformément à l'annonce du 17 marsdernier", a pour sa part indiqué le ministre des Transports. Options L'appel de propositions lancé aujourd'hui prévoit par ailleurs l'exerciceéventuel d'options par l'Agence pour l'acquisition de lots de voituressupplémentaires destinées à remplacer du matériel roulant arrivé en fin de vieutile et à accroître la capacité sur les lignes existantes. La livraison deces voitures supplémentaires pourrait s'étaler de 2008 à 2012-2013. "En demandant de pouvoir exercer des options dans le cadre de cet appelde propositions, nous visons à réaliser de possibles économies sur des achatsfuturs de matériel roulant destiné à l'ensemble du réseau. Ces options necomportent cependant, à ce stade-ci, aucune obligation de notre part", aindiqué M. Gauthier. Conformément à la loi, l'AMT devra obtenir, à chaque étape,l'autorisation budgétaire du ministre des transports avant d'exercer cesoptions.

  2. #241
    Date d'inscription
    février 2011
    Localisation
    Pointe-Claire
    Messages
    641

    Par défaut

    Ce qui est plate là-dedans aussi c'est que les gens qui seraient tentés de prendre le train normalement pourraient l'éviter tant que le tunnel sera déficient. Même le train électrique de Deux-Montagnes peut donner la frousse aux passagers en sachant que le tunnel Mont-Royal n'est pas équipé pour une sécurité satisfaisante.

    Comment peut-on en arriver à commander des locomotives et dessiner des voies, construire un réseau pendant toute cette période sans se rendre compte des dangers de ce tunnel? C'est vraiment épais!

  3. #242
    Date d'inscription
    mars 2010
    Localisation
    Laval
    Messages
    3 836

    Par défaut

    Citation Envoyé par Malek Voir le message

    Je me demande des fois comment les décideurs "décident"...
    Ils décident en fonction d'un potentiel électoraliste. Les banlieues sont à prendre (et/ou conserver) pour les Libéraux, mais une compétition existe. Ils ont donc intérêt à donner des nanannes aux électeurs. À Mtl, les positions sont tellement figées que les Libéraux sont acquis (donc pas besoin de les courtiser) et les Péquistes aussi (donc pas intérêt à leur faire plaisir). C'est le grand problème de Montréal...............

  4. #243
    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    721

    Par défaut

    Citation Envoyé par Malek Voir le message
    Le projet aurait dû être annulé la seconde que le prix à dépassé les 300M initiaux, car à ce coût là, c'étais déjà limite de l'acceptable.

    Ou la construction aurait dû être confié en PPP.

    Pour environ 300M$ on a eu un pont utilisé par plus de 25000 personne par jour, et qui rapporte de l'argent au gouvernment (!!).

    Je me demande des fois comment les décideurs "décident"...
    Je ne sais pas s'il peut encore être annulé, mais ça serait à être sérieusement considéré. J'ai parfois l'impression que certains organismes sous-estiment ou bâclent les études sur les coûts de construction pour faire approuver leur projet et ensuite une fois le projet bien entamé on demande plus de fonds. Une compagnie privée aurait appris de ses erreurs après les déboires du métro de Laval mais non l'AMT récidive et se plante avec des dépassements de coûts. En tk j'espère que des têtes vont rouler dans l'organisation pour éviter des conneries pareilles.

    Aussi je ne sais pas si c'est une cause de ce désastre mais les Libéraux ont nommé un de leur chums à la tête de l'AMT puisque Gauthier était le DG du parti Libéral quand Charest a pris le pouvoir et on en aujourd'hui les conséquences. Je n'ai pas son CV devant moi mais me semble quand tu nommes quelqu'un à un poste de cette importance me semble que tu regardes pas juste son allégeance politique mais ses compétences aussi.

  5. #244
    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    721

    Par défaut

    Citation Envoyé par Davidbourque Voir le message
    Le train de l'Est sur papier est intéressant, mais c'est un gros FAIL pour l'ATM dans cette histoire. Elle a prouvé sa grande incompétence.

    Cependant, il ne faudrait pas arrêter le projet et il faut refaire le tunnel du mont royal quand même. En ce moment plusieurs ligne passe par un détour au lieu de l'emprunter et d'autre lignes vont se servir des locomotives hybrides pour le prendre.

    Et 11000 personne, ce n'est qu'un début. densifions les arrêts et ça pourrais être bien plus. Mais bon... Ne plus laisser de projet dans les mains de l'ATM... ou du moins mettre des vrais gestionnaire de projet sinon !
    C'est intéressant quand tu vis dans l'Est effectivement et que tu fais partie des 11 000 utilisateurs mais sinon d'un point de vue non-baisé c'est évident que cet argent aurait pu être investit plus efficacement ailleurs. À la base 300 millions (maintenant 700) pour 11 000 personnes c'est juste stupide, quand pour la même somme tu peux investir dans des projets qui vont être plus utilisés.

  6. #245
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Montréal
    Messages
    1 898
    Blog Entries
    1

    Par défaut

    Je ne pense pas qu'il faut arrêter. Mais finissons le et cessons d'investir pour quelques temps dans les trains de banlieue qui aura complété son réseau pour de bon pour se concentrer sur l’île.

    Le service de bus rapide sur Pie IX par exemple est une priorité rapide a mettre en place à bas coût. Ensuite, la ligne bleue. Et surtout, la modernisation du métro pour augmenté la capacité sur les lignes actuel et réduire le nombre de panne.
    Dernière modification par Davidbourque ; 17/01/2012 à 12h55.

  7. #246
    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    1 971
    Blog Entries
    1

    Par défaut

    Citation Envoyé par BiloMtl Voir le message
    Je ne sais pas s'il peut encore être annulé, mais ça serait à être sérieusement considéré. J'ai parfois l'impression que certains organismes sous-estiment ou bâclent les études sur les coûts de construction pour faire approuver leur projet et ensuite une fois le projet bien entamé on demande plus de fonds. Une compagnie privée aurait appris de ses erreurs après les déboires du métro de Laval mais non l'AMT récidive et se plante avec des dépassements de coûts. En tk j'espère que des têtes vont rouler dans l'organisation pour éviter des conneries pareilles.
    La situation que tu décris n'est pas unique a l'AMT, les projets publics sont systématiquement sous-estimés au moment des approbations, non seulement au québec, mais dans a peu pres toutes les juridiction. Ce ne sont pas pour ainsi dire des "dépassements de coût" (c'est a dire un dépassement du coût raisonnable qu'on pourrait s'attendre a encourir pour un projet de ce type) mais plutot une sous evaluation plus ou moins volontaire des coûts. Le phénomène est d'ailleurs tres étudié et reconnu par certaine juridiction au point qu'au royaume-uni, le coût des projet publics fait l'objet d'une majoration systématique avant leur approbation par le trésor pour "optimism bias" (c'est le terme consacré!) variant en fonction de la taille et la complexité des projets. Une des théses fréquemment citée est que les projets étants en concurrence les uns avec les autres pour les précieux fonds publics et les gestionnaires des projets publics n'étants pas directement responsables des "dépassements" éventuels, ceux-ci sont donc incités a présenter des coûts sous-évalués au stade de l'approbation afin de faire paraitre leur projet avantageusement par rapport aux autres projets concurrents. Ça peut être surprenant, mais ce genre de dépassement n'est absolument pas rare et l'AMT n'est pas spécialement plus mauvaise que la plupart des autres organismes comparables au Canada et ailleurs! Je pense que c'est plutot le mode d'approvisionnement (procurement) qui est ici a mettre en cause. Il existe effectivement des solutions a ce genre de problème bien connus par l'industrie, comme des contrats clès en main a prix et dates garanties, qui permettent au client ou autorité publique d'avoir un prix complet avant le début des travaux. Le contracteur charge bien sûr une prime de risque au client pour le transfert de risque mais ce dernier dispose en retour dispose d'une information fiable sur le coût d'un projet avant d'engager les coûts, une sorte de "prime d'assurance" que le projet restera pour lui économiquement et financièrement viable.

  8. #247
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Montréal
    Messages
    827

    Par défaut

    Il n'y a rien de pire comme gaspillage qu'un projet à moitié complété.
    C'est évidement plus cher que n'avoir rien fait et ça ne peut pas servir.
    Au moins, si c'est complété, même si c'est plus cher, ça deviendra utile.
    Ce n'est pas rien comme avantage.

    Il pourrait y avoir une nouveau sujet pour faire une liste de tout ce qui a été construit à moitié et qui n'a pas servi, faute d'avoir été complété.
    Je suis certain qu'il y en a beaucoup.

  9. #248
    Date d'inscription
    avril 2009
    Localisation
    Montréal, Qc
    Messages
    1 363

    Par défaut

    Un article dans la Presse ce matin, un exproprié pour une gare qui ne se fera pas finalement:
    http://www.cyberpresse.ca/actualites...construite.php

    J'ai trouvé la lecture intéressante, quelqu'un qui se fait expulser à la fois de sa maison et de son lieu de travail. Tout ça pour que la municipalité... construise de nouvelles habitations sur son ancien terrain.

  10. #249
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    Montréal metro
    Messages
    7 968

    Par défaut

    Publié le 09 février 2012 à 07h01 | Mis à jour le 09 février 2012 à 07h01

    Train de l'Est: aussitôt relancé, aussitôt stoppé



    Bruno Bisson
    La Presse

    Le premier appel d'offres en sept mois lancé par l'Agence métropolitaine de transport (AMT) dans le cadre du projet de train de banlieue Montréal-Mascouche a été annulé par ordre du Conseil du Trésor lundi après-midi, seulement quatre jours après sa publication, a appris La Presse.

    L'AMT, responsable du développement de ce projet dont les coûts ont explosé de 70%, l'an dernier, a dû annuler cet appel de soumissions pour la construction d'une gare et de voies ferrées, à Mascouche, parce que le comité de gérance qui encadre la poursuite du projet ne s'est pas encore réuni.

    Selon les informations que La Presse a obtenues, le contrat majeur qui sera attribué pour la réalisation de ces travaux fait partie des éléments relevant des responsabilités de ce comité, qui compte deux experts indépendants de l'AMT, et qui devra appuyer les décisions à incidence financière jusqu'à la fin des travaux, prévue pour 2014.

    Ce nouveau camouflet à la figure de l'Agence, qui relève du ministre des Transports, confirme la mise en tutelle de ce grand projet de transport en commun qui devait être mis en service en 2009, au coût de 300 millions de dollars. Le budget final, autorisé le 19 janvier dernier, prévoit maintenant une mise en service en 2014 après des investissements totaux de 671 millions.

    Travaux de 40 millions

    Cet appel d'offres est apparu dans le système électronique d'appel d'offres (SEAO) le 2 février dernier. Il concernait la construction d'un édicule, la construction et l'asphaltage du stationnement incitatif et des travaux d'infrastructures d'envergure, notamment des voies de garage pour la circulation des trains, au bout de la voie, à Mascouche.

    Le chemin de fer qui passe à Mascouche est la propriété du Canadien Pacifique (CP). Bien qu'il ne soit pas très fréquenté, l'implantation d'un train de banlieue sur une partie de la voie entraînera la construction d'une nouvelle voie de détour, pour permettre le passage de trains de marchandises, sans que les mouvements des uns n'entravent la circulation des autres.

    Le coût pour l'ensemble de ces travaux a été estimé à plus de 40 millions, selon des informations que La Presse a obtenues. Il s'agit de l'un des plus importants contrats uniques qu'il reste à attribuer dans le cadre de la mise sur pied du train de l'Est. Il s'agit aussi de travaux dont la réalisation aura le plus grand impact sur l'échéancier du projet.

    Tutelle

    Dans un «dossier d'affaires final» déposé au gouvernement du Québec, en décembre dernier, Infrastructure Québec a recommandé plusieurs modifications majeures à ce projet en particulier, afin de raccourcir son échéancier de quatre mois et d'en réduire les coûts de 8 millions.

    Infrastructure Québec a également recommandé de réduire de 821 à 500 le nombre des places de stationnement prévues par l'AMT autour de la gare.

    C'est aussi ce rapport qui a recommandé au gouvernement de resserrer la gestion de ce projet en créant un «comité de gérance» ou «comité d'audit», formé de représentants de l'AMT, du ministère des Transports du Québec et d'Infrastructure Québec appuyés par deux experts indépendants de l'AMT.

    Ce rapport a été commandé à Infrastructure Québec en juillet 2011 par le Conseil du Trésor après que l'AMT eut adressé une demande d'augmentation de budget qui aurait fait passer le coût de son projet de 478 à 663 millions. Au moment de son annonce initiale, en 2006, le train de l'Est devait coûter 300 millions.

    En janvier dernier, la présidente du Conseil du Trésor, Michelle Courchesne, a affirmé à La Presse que le gouvernement n'était pas satisfait de la gestion du projet faite par l'AMT, et a assuré que les recommandations d'Infrastructure Québec seraient mises en oeuvre.

    Le président de l'AMT, Joël Gauthier, a présenté sa démission deux jours plus tard.

    Le 19 janvier, le gouvernement du Québec a adopté un budget final de 671 millions pour ce train de banlieue de 51 kilomètres, qui transportera 5500 passagers, le matin et le soir. Sa mise en service n'est toutefois plus prévue avant 2014.

    L'appel d'offres pour la gare de Mascouche que l'AMT a lancé il y a une semaine était le premier depuis la suspension du projet par Québec, le 7 juillet dernier. Le système SEAO indique qu'il a été annulé le 6 février, à 17h41.

  11. #250
    Date d'inscription
    novembre 2011
    Localisation
    Montreal
    Messages
    612

    Par défaut

    LE POINT SUR LES TRAVAUX : COMPLÉTÉS À 36 %

    Pose des dalles du quai à la gare Anjou. Plusieurs chantiers sont actifs en cette période estivale, certains sont sur le point de débuter et d’autres pourraient voir leurs appels d’offres lancés d’ici l’automne.


    Les lots de construction qu’il reste à amorcer sont les gares Montréal-Nord, Rivière-des-Prairies et Pointe-aux-Trembles.





    Gare Ahuntsic
    Les travaux de construction du mur de soutènement, de la structure du viaduc, de l’édicule, du quai sud, ainsi que l’aménagement extérieur devraient débuter prochainement.

    Gare Sauvé
    Les travaux de construction du mur de soutènement devraient débuter prochainement.

    Gare Saint-Léonard
    Des négociations sont en cours avec Hydro-Québec pour l’enfouissement de la ligne électrique qui entrave présentement la construction de la passerelle aérienne.

    Gare Anjou
    Les travaux progressent bien. La pose des dalles du quai et le bétonnage des escaliers de l’édicule sont en cours, de même que la pose des conduits électriques, la construction des trottoirs et des bordures du dépose-minute.

    Gares Pointe-aux-Trembles et Rivière-des-Prairies
    L’appel d’offres combiné pour la construction de ces deux gares pourrait être lancé d’ici l’automne.

    Gare Repentigny
    Les travaux de coffrage et de bétonnage de l’édicule sud se poursuivent, tout comme le drainage du stationnement et du ponceau.

    Gare Terrebonne
    L’appel d’offres pour la construction de la phase I de la gare a été lancé.

    Gare et garage Mascouche
    Une entente pour l’achat, la construction et l’exploitation de l’emprise où se situera la gare Mascouche a été signée avec le CP. Les travaux d’aménagement devraient débuter au cours de l’été.

    Étagement (pont routier) du boul. Pierre-Le Gardeur
    Tous les déplacements de services publics sont maintenant terminés. Les travaux de construction du mur de soutènement ouest et du tunnel piétonnier se poursuivent.

    Système de protection (près de General Dynamics)
    La construction du mur-poutre de l’abri et de la berme de protection se poursuit et les travaux de remblai pour l’infrastructure ferroviaire ont débuté.

    Insertion Est
    Les travaux de construction de la portion de la structure ferroviaire située près de l’autoroute 640 sont terminés. D’autres travaux de coffrage et de bétonnage ont commencé. Pour ce qui est de la partie de l’ouvrage située sur le chemin des Quarante-Arpents, la construction du mur de soutènement se poursuit. La pose du sous-ballast devrait être effectuée au cours de l’été.

    Centre de l’autoroute 640
    L’ensemble des travaux a été complété en décembre 2011 et l’ensemencement hydraulique est en cours.

    Insertion Ouest
    Le décoffrage du tablier et des trottoirs de la structure ferroviaire a débuté. La pose du sous-ballast devrait s’effectuer à l’automne.

    Autres
    Les appels d’offres pour la construction de la voie ferrée sur le tronçon nord et pour la fourniture et l’installation des ascenseurs dans les édicules sont complétés. Les travaux de la pose de la voie ferrée devraient débuter au cours de l’été.
    La pyramide prouve que l’homme a toujours eu tendance a en faire de moins en moins !

Discussions similaires

  1. Train à haute vitesse Montréal-Boston
    Par Habsfan dans le forum Projets oubliés et/ou en suspens
    Réponses: 13
    Dernier message: 24/01/2014, 02h44
  2. Train haute vitesse : Alstom rêve de relier Montréal à Boston
    Par Vaillant dans le forum L'actualité - Current events
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/03/2009, 22h40
  3. AMT : Train de banlieue Montréal - Mont-Saint-Hilaire
    Par Malek dans le forum Transports et infrastructures
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/02/2009, 13h11

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •