Page 1 sur 29 12311 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 290

Discussion: Planétarium Rio Tinto Alcan (2013)

  1. #1
    Administrator
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    4 289
    Blog Entries
    1

    Par défaut Planétarium Rio Tinto Alcan (2013)

    Nom: Planétarium Rio Tinto Alcan
    Hauteur:
    Coût du projet: 48 000 000,00$

    Promoteur: Ville de Montréal
    Architecte: Cardin Ramirez Julien
    Emplacement: Parc Olympique

    Début de construction: automne 2011
    Fin de construction:

    Site internet: http://www.planetarium.montreal.qc.ca/

    Lien webcam: http://www.planetarium.montreal.qc.c...ruction_a.html

    Autres informations:

    Nom : 25_136_planetarium___arrivee_pierre_de_coubertin.jpg
Affichages : 715
Taille : 84,1 Ko
    Dernière modification par monctezuma ; 01/03/2012 à 21h11.

  2. #2
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    4 289
    Blog Entries
    1

    Par défaut Planétarium Rio Tinto Alcan

    Le futur Planétarium prend forme
    Le projet pourrait attirer 260 000 visiteurs par année

    Carole Le Hirez

    En orbite entre le Biodôme et le Stade olympique, le futur Planétarium offrira une pléiade d'activités pour mettre des étoiles dans les yeux des Montréalais. Avec son dôme de 20 mètres, ses salles d'exposition, ses laboratoires d'informatique et son Café des planètes, il viendra consolider le pôle Maisonneuve.

    S'il n'a pas encore de réelle idée de son aspect extérieur et du montage financier qui permettra sa réalisation, le directeur du Planétarium et astronome, Pierre Lacombe, sait toutefois très bien ce qu'il souhaite à l'intérieur des murs.

    Le futur bâtiment sera construit en face du Biodôme, sur un terrain qui appartient à la Régie des installations olympiques. Il donnera sur la vaste esplanade qui borde l'ancien vélodrome et le Stade olympique. Il s'élèvera sur trois niveaux sans toutefois dépasser la hauteur maximale de 20 mètres fixée par le règlement d'urbanisme du secteur. Le niveau souterrain communiquera directement avec le Biodôme. Les visiteurs pourront donc circuler d'une installation à l'autre sans avoir à ressortir à l'extérieur.

    "Ce sont des scénarios, prévient M. Lacombe. Tout cela peut être matière à changement." Deux préoccupations animent toutefois les concepteurs : ne pas masquer la vue sur la Tour et le Stade, mais également préserver l'espace des footballeurs des Alouettes, qui s'entraînent à proximité.

    "Avec cette configuration, on veut créer une vraie place publique entre la base de la Tour, le Biodôme et le futur Planétarium, en plus d'assurer le lien avec le cinéma et le métro", précise le directeur.

    Effets saisissants

    Pénétrons à l'intérieur de l'édifice. Le Théâtre des étoiles domine tout le bâtiment du haut de son dôme de 20 mètres de diamètre, de mêmes dimensions que celui de la rue St-Jacques. D'une capacité de 335 personnes, il sera idéalement équipé d'un projecteur de type optomécanique à fibre optique et sera doté d'un élévateur. Le nec plus ultra en la matière. Cette technologie permet de réaliser des effets immersifs, c'est-à-dire de projeter des images vidéo qui englobent le spectateur, créant des effets saisissants, comme une navette spatiale qui surgit à côté de vous.

    Un autre théâtre de plus petite taille sera coiffé d'un dôme de sept mètres. Pouvant accueillir une cinquantaine de personnes, il a la dimension idéale pour organiser des acti-vités jeunesse, estime M. Lacombe. À cela viennent s'ajouter une salle d'exposition permanente, qui permettra de mettre en valeur la collection de météorites du Planétarium, et une salle d'exposition temporaire.

    Afin de rentabiliser ses installations, le Planétarium a également prévu un volet corporatif. Des laboratoires d'informatique pourront accueillir des classes de formation ou des camps de jour. Un auditorium de 225 places et des salles d'animation seront offerts en location à des institutions ou des entreprises pour des activités ponctuelles. Enfin, un hall d'entrée avec boutiques et café permettra aux visiteurs de se sustenter et à la clientèle corporative d'organiser des événements.

    Quatre fois l'actuel Planétarium

    Un espace commémoratif sera par ailleurs aménagé afin de souligner le don de la brasserie Dow, en 1966. La statue de Copernic offerte par la communauté polo-naise et le cadran solaire donné par la ville d'Amsterdam seront également du déménagement.

    Le nouvel édifice s'étendra sur près de 9 000 m2, soit quatre fois le Planétarium actuel. Le défi consistera à doubler le nombre annuel de visiteurs, qui s'élève à 130 000 actuellement. "Il faut augmenter et conserver la fréquentation pendant 10 à 15 ans", évalue le directeur. On souhaite obtenir la certification LEED pour le bâtiment, gage de respect de certains critères environnementaux et des principes de développement durable.
    Images attachées Images attachées

  3. #3
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    montreal
    Messages
    1 024

    Par défaut Planétarium de Montréal

    Le déménagement du Planétarium de Montréal de son site actuel du centre-ville au Parc olympique semble compromis.
    Le Journal de Montréal rapporte que le maire, Gérald Tremblay, est inquiet face au projet de reconstruction d'un nouveau Planétarium, dont la valeur est évaluée à 30 millions de dollars, les deux gouvernements et la Ville de Montréal devant assumer chacun 9 millions.

    À l'hôtel de ville, on croit que la facture dépassera les 30 millions de dollars puisque le dossier traîne depuis plusieurs années.

    Le 14 décembre dernier, Gérald Tremblay a fait part de ses inquiétudes au sénateur-ministre fédéral Michael Fortier qui a signé l'entente en mai 2006. Il lui soulignait que la compagnie Alcan, qui a promis une aide en 2003, devenait impatiente et qu'elle pourrait retirer son offre.

    Or, aucune réponse du ministre Fortier à la lettre de Gérald Tremblay ne lui aurait été servie, si ce n'est un accusé de réception.
    ''Les problèmes du monde ne sont pas susceptibles d'être résolus par les sceptiques ou les cyniques dont les horizons sont limités par les réalités évidentes. Nous avons besoin d'hommes qui peuvent rêver de choses qui n'ont jamais existées.'' "Rien ne peut empêcher une rivière d'avancer vers la mer. Rien ne peut empêcher une bonne idée de se réaliser le moment venu".

  4. #4
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    montreal
    Messages
    1 024

    Par défaut Planétarium Dans L Est Pas Avant 2010

    Le planétarium de Montréal ,qui doit étre rocalisé dans de nouvelles infratructures scientufiques a la fine pointe,au parc olympique ,ne sera vraisemblabement pas inougré avant 2010,croit son directeur Pierre Lacombe.M.Lacombe espérait que le Planétarium soit prét a temps pour l année internationale de l astronomie, en 2009,mais le retard accumelé,notament du coté d Otawa ,invoquent plusieurs sources consultées par Montréal Express ,repousse l ouverture a l autre décenie.<Cela aurait été une belle occasion ,mais ca devient de plus en plus difficile .Méme si demain on nous confirmait que les discussions sont complétées concernet le montage financier ,nous ne serions vraisemblement pas prét a ouvrir avant le printemps 2010> <tous les partenaires semblent d accord pour dire que le projet doit aller de l avant ,parce que ca consoliderait le pole des muéums natures et que le planétarium pourrait doubler son achalandage actuel en se retrouvant sur le site du Parc olympique >indique -t-il.
    ''Les problèmes du monde ne sont pas susceptibles d'être résolus par les sceptiques ou les cyniques dont les horizons sont limités par les réalités évidentes. Nous avons besoin d'hommes qui peuvent rêver de choses qui n'ont jamais existées.'' "Rien ne peut empêcher une rivière d'avancer vers la mer. Rien ne peut empêcher une bonne idée de se réaliser le moment venu".

  5. #5
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    Montreal
    Messages
    5 128

    Par défaut

    please make pluto a planet again lol

  6. #6
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    montreal
    Messages
    1 024

    Par défaut Le dossier stagne

    le samedi 21 juillet 2007 Le Planétarium de Montréal devient vétuste et manque d'espace sur son site actuel du centre-ville.

    Le planétaire, par exemple, cet appareil qui sert à projeter les images est le même que dans les années 1960. Non seulement il ne se compare pas avec ce qui se fait aujourd'hui, mais il éprouve maintenant certains problèmes mécaniques.

    Ainsi, il y a quatre ans Ottawa, Québec et la Ville de Montréal se sont entendus pour investir chacun 9 millions de dollars. Depuis, rien n'a changé, car le projet ne remplissait pas les conditions des programmes d'infrastructures fédéraux.

    Toutefois, de nouveaux programmes ont été annoncés dans le budget fédéral de février 2007. Le ministre des Travaux publics, Michael Fortier, explique qu'avant d'aller de l'avant il faudra d'abord s'assurer que les fonds peuvent être investis dans un planétarium et voir si Québec et Ottawa considèrent le planétarium comme une priorité. Il dit toutefois avoir « bon espoir qu'à l'automne, on aura de bonnes nouvelles ».

    La compagnie Alcan a aussi promis une aide de 4 millions de dollars en 2003, mais remettait déjà son engagement en question il y a déjà deux ans, car rien ne bougeait dans ce dossier.

    À la Ville de Montréal, on dit étudier le dossier et on a refusé de commenter publiquement.

    Si le projet va de l'avant le nouveau planétarium sera construit près du Biodôme, dans le Parc olympique.

    Chaque année, 125 000 personnes visitent le Planétarium. Les responsables estiment qu'un un nouvel édifice attirera deux fois plus de visiteurs.
    ''Les problèmes du monde ne sont pas susceptibles d'être résolus par les sceptiques ou les cyniques dont les horizons sont limités par les réalités évidentes. Nous avons besoin d'hommes qui peuvent rêver de choses qui n'ont jamais existées.'' "Rien ne peut empêcher une rivière d'avancer vers la mer. Rien ne peut empêcher une bonne idée de se réaliser le moment venu".

  7. #7
    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    897

    Par défaut

    Le Planétarium menacé de fermeture

    Ottawa bloque depuis près de quatre ans le déménagement et la remise à neuf complète du jardin d'étoiles
    Fabien Deglise
    Le Devoir
    Édition du jeudi 02 août 2007

    Le Planétarium de Montréal pourrait bien voir le ciel lui tomber sur la tête. Aux prises avec des équipements désuets, l'institution scientifique menace en effet de fermer ses portes si son simulateur de voûte céleste, vieux de 42 ans, devait subir un autre bris au cours des prochaines semaines, prévient son directeur. Et Ottawa ne semble pas vouloir réagir à cette situation alarmante: en effet, le gouvernement fédéral bloque depuis près de quatre ans le déménagement et la remise à neuf complète de ce jardin d'étoiles.

    «L'équipement est de plus en plus fragile», a indiqué au Devoir Pierre Lacombe, directeur du Planétarium. «Notre planétaire Zeiss [le projecteur d'astres] date de 1965 et a des problèmes électriques récurrents [qui empêchent de temps à autre la projection d'un ciel étoilé en mouvement]. Avant, c'était une fois par année. Désormais, nous sommes confrontés à ce genre de chose cinq à six fois par an. On voit venir le moment où tout ça va s'arrêter. Et on se demande si ce planétaire [pièce centrale d'un planétarium] va finalement tenir le coup, le temps que le projet de déménagement se concrétise.»

    Envisagée depuis 2003, la rénovation du Planétarium de Montréal aurait normalement dû avoir lieu l'an prochain avec la construction d'un tout nouveau bâtiment près du Stade olympique. «Cela nous aurait permis d'être en activité en 2009, à temps pour l'Année mondiale de l'astronomie, qui va souligner le 400e anniversaire de l'utilisation d'un télescope par Galilée», a dit M. Lacombe. «Mais cette ouverture est compromise. Elle est même repoussée à 2010 ou peut-être plus loin», si, bien sûr, une entente avec Ottawa était signée. Ce qui n'est pas le cas.

    Un paiement en retard

    La relocalisation et la mise à niveau du Planétarium de Montréal, inscrites parmi les projets prioritaires du Programme triennal d'immobilisations 2005-07 de la Ville, sont accompagnées d'une facture totale de 31millions de dollars. Depuis 2003, Montréal et le gouvernement du Québec se sont engagés à verser neuf millions chacun. L'entreprise Alcan va également injecter quatre millions dans ce projet, avec une condition toutefois: que l'aluminium -- en plus des étoiles -- soit mis à l'honneur dans le nouveau bâtiment.

    Selon les discussions préliminaires entre la municipalité et les gouvernements fédéral et provincial, Ottawa devrait également débloquer neuf millions de dollars pour la construction de ce nouveau planétarium. Le hic? Depuis quatre ans, le chèque se fait toujours attendre, empêchant ainsi les pelles mécaniques de se mettre en marche et retardant du même coup le moment où Pierre Lacombe pourra enfin magasiner un planétaire numérique pour remplacer le modèle obsolète de 1965, «qu'on retrouve encore dans des collèges américains et dans des pays d'Amérique du Sud», a-t-il résumé.

    En début de semaine, le cabinet de Michael Fortier, ministre fédéral responsable de la région de Montréal, a refusé de justifier l'inertie à l'origine du retard dans le financement du nouvel équipement scientifique consacré aux astres et d'indiquer quand les cordons de la bourse fédérale devraient être déliés pour donner le feu vert au déménagement.

    «Il n'y aura pas de commentaire», a simplement indiqué au Devoir Frédéric Baril, attaché de presse du ministre Fortier.

    Une cure de jouvence

    Après plus de 40 ans de bons et loyaux services sur la rue Saint-Jacques, à Montréal, le Planétarium, en déménageant comme prévu au parc olympique, devrait prendre plus d'envergure. Au-delà de l'incontournable théâtre d'étoiles pour simuler la voûte étoilée et permettre les voyages dans l'espace et dans le temps, le nouvel équipement scientifique a été imaginé avec deux salles d'exposition, une médiathèque ainsi qu'une boutique et un restaurant.

    Selon une étude menée en 2003 par la Ville de Montréal, ce changement d'emplacement, jumelé à une cure de jouvence, doit permettre de doubler la fréquentation -- actuellement de 140 000 visiteurs par année -- de cette installation scientifique, propriété de la municipalité, dont le budget de fonctionnement s'est élevé à deux millions de dollars l'année dernière.

    Le nouveau planétarium pourrait aussi facilement réduire les maux de tête des astronomes qui mettent en scène les spectacles présentées à l'heure actuelle. Et pour cause. Outre les problèmes électriques du planétaire, qui forcent la fermeture des lieux pendant plusieurs heures lorsque le projecteur s'arrête, les balades dans l'espace se font aussi à l'aide de projecteurs de diapositives, une technologie surannée, remplacée par des projections vidéo numériques dans les plus récents planétariums.

    «On est ainsi confronté à un drôle de problème, a dit M. Lacombe. À Montréal, il y a de moins en moins d'entreprises qui développent les diapositives.» Sans compter que les pièces de rechange pour les projecteurs se font très rares elles aussi, induisant du même coup un étrange paradoxe: en voulant plonger la tête dans les étoiles, le Planétarium fait de plus en plus face à des problèmes beaucoup trop terre à terre pour lui.

  8. #8
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    La Prairie
    Messages
    10 815

    Par défaut

    Donc tout le monde est prêt à verser de L'argent(Montréal:9 millions$, Québec:9 millions$, Alcan:4 millions$) sauf le Gouv Fédéral qui doit investir 9 millions$ aussi, mais ne le fait pas, et il ne donne pas de raison pourquoi!

    Des histoires comme celles-ci me font chier royalement!
    Daddy Likes It Dirty!
    Veni, vidi, vici!
    Faith is belief in the absence of evidence.
    GO HABS GO

  9. #9
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montréal
    Messages
    4 289
    Blog Entries
    1

    Par défaut

    C'est ça le fucking problème à avoir trop de niveau de gouvernement... calisse.

  10. #10
    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Montreal
    Messages
    3 732

    Par défaut

    pas capable de prendre une hypotheque et de se financer par eux meme avec les revenus des visiteurs? Pourquoi toujours attendre d'avoir les gouvernements pour tout payer.

Discussions similaires

  1. Rio Tinto Alcan, agrandissement du siège social - 20 étages (2010)
    Par GDS dans le forum Projets Annulés - Cancelled projects
    Réponses: 105
    Dernier message: 03/10/2013, 15h46
  2. Rio Tinto Alcan - actualité
    Par mtlurb dans le forum L'actualité - Current events
    Réponses: 27
    Dernier message: 22/01/2010, 17h13

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •