View RSS Feed

acpnc

World War III is coming!

Rate this Entry
Citation Envoyé par acpnc Voir le message
Les enjeux d'une guerre et de l'instabilité potentielle dans toute la région n'est certainement pas bienvenue pour la Chine. Elle n'a pas supporté jusqu'à maintenant la Corée du Nord pour son idéologie mais seulement parce qu'elle est un rempart, une sorte de "no-man's land" au sud de sa frontière et une alliée diplomatique dont elle se sert à son profit.

On pourrait dire que la Chine détient un droit de veto de facto sur tout ce que fait la Corée du Nord, considérée dans sa zone d'influence, et pourrait y faire tomber facilement le régime si cela était dans son intérêt immédiat. La Corée du Nord est isolée mondialement parlant et est dirigée par une sorte de dynastie irrationnelle où l'idéologie est totalement déconnectée du monde moderne.

L'escalade vers une guerre serait suicidaire pour le régime du nord qui n'aurait rien à retirer de positif pour sa population ou son économie. Mais malheureusement ce ne serait pas le premier exemple d'une dérive nationale obsessionnelle qui conduit au désastre. L'utilisation de l'arme atomique, si elle est réellement dans l'arsenal nord-coréen, ne serait alors probablement pas exclue et pourrait causer des dommages inimaginables à toute la péninsule et par surcroit la région.

Aucun pays dans cette zone n'a d'intérêt à confronter ses voisins puisque les économies sont devenues inter-reliées et interdépendantes. La Chine n'a pas plus à gagner dans une guerre gratuite où les dommages co-latéraux sont imprévisibles et qui pourraient même menacer sa propre stabilité intérieure.

Bien qu'explosive, je ne crois donc pas qu'une guerre aux conséquences mondiales se trame dans cette région du monde. Cependant si la même situation se présentait entre Israël et l'Iran, dans une région déjà divisée et déstabilisée, le danger serait autrement plus grave.

Il n'est alors pas impossible qu'Israël profite de la diversion de l'attention mondiale en Asie, pour s'attaquer à son pire ennemi en détruisant ses capacités nucléaires. Ceci aurait l'avantage de le mettre hors de danger pour une ou plusieurs autres décennies en attendant un régime plus conciliant. Mais le risque est grand et le scénario idéal pourrait dégénérer facilement en un conflit drôlement plus dramatique, qui à l'instar d'un cancer, pourrait développer des "métastases" un peu partout sur la planète.

Nous vivons dans un monde qui n'a pas rien perdu de sa dangerosité et ironiquement les traités de paix ne sont valables qu'en temps de paix. Avec les arsenaux de plus en plus sophistiqués, nous avons développé une formidable capacité de destruction. Mais notre habileté à maintenir la paix, elle, a peu évoluée.

Les ennemis extérieurs ont changé avec les siècles mais l'ennemi intérieur est demeuré le même et le plus difficile à mettre hors d'état de nuire. C'est cette même avidité, cette haine de la différence, ce désir de conquérir et dominer issu de la même source: un égo insatiable de pouvoir qui a détruit toutes les civilisations, une après l'autre.
Catégories
Uncategorized

Comments