View RSS Feed

acpnc

Quartier DIX30, phase 3 - 100M$

Rate this Entry
Citation Envoyé par acpnc Voir le message
Je reste sur ma "faim" et ne vois rien qui se démarque vraiment au niveau architectural. De plus on parle ici d'espace entièrement privé ouvert au public. On est donc dans une autre dynamique sociale qui m'apparait artificielle, avec un seul grand propriétaire qui gère absolument tous les aspects de l'activité économique et qui a plein contrôle de l'espace urbain immédiat. Une formule qui ressemble à une sorte de monopole et qui risque de nuire à la vitalité d'autres secteurs dans le voisinage.

C'est l'anti-thèse du développement naturel des centres-ville et des rues commerciales, où les espaces publics appartiennent à la communauté et les espaces privés partagés par un ensemble de propriétaires, qui proposent des services en constante évolution et selon les besoins de la clientèle de proximité, tout comme régionale.

Aussi séduisante que puisse paraitre la formule Dix30, tout est beau quand tout est neuf, mais comment vieilliront ces espaces démesurés avec le temps? Parce qu'ici on ne parle plus d'un centre commercial quelconque mais bien d'une quartier entier qui risque de faire le vide commercial autour de lui, et qui pourrait même péricliter avec le désintéressement de son unique propriétaire. Les villes reprendront-elles les espaces normalement publics à grands frais? Tireront-elles leur juste part en impôts fonciers et ne risquent-elles pas de couteux contentieux avec ces puissantes compagnies à la fibre sociale très limitée?

Je me console en me disant que cette "expérience urbaine" se vive loin du centre de Montréal et ne nuira pas à son atmosphère citadine beaucoup plus proche de la population. On entre dans l'artifice quand tous les détails sont planifiés d'avance et où on pourrait techniquement refuser l'accès à quiconque ne correspond pas au profil de client recherché.
Tags: Aucun(e) Ajouter / Modifier les tags
Catégories
Uncategorized

Comments