View RSS Feed

acpnc

Site de l'ancien Spectrum / projet FTQ-Canderel - 30 étages

Rate this Entry
Citation Envoyé par acpnc Voir le message
Citation Envoyé par Russell Voir le message
it never ceases to amaze me how often people on this forum do not realize that the developer cannot include buildings or land that they do not own into a project. the owner of these shitty commercial buildings will not sell, and therefore these little shitty buildings will stay. and if someone else says expropriation, check in with christian yaccarini and ask how that went down with cafe cleopatra.
Ce n'est pas parce qu'on ne mentionne pas spécifiquement le fait que ces terrains puissent être la propriété de d'autres investisseurs, qu'on ne s'en doute pas. Le simple fait que l'on retrouve ces maisons sur les rendus donne à penser que c'est fort probablement le cas. Mais la ville a le pouvoir d'exproprier si le promoteur tente sans succès d'acheter ses voisin immédiats, afin d'éliminer le morcellement de son projet.

Tout homme a son prix et il est normal qu'un propriétaire exprime le fait qu'il ne voudra pas vendre afin de faire monter les enchères. D'autant plus que le site est parmi les mieux situés en ville et qu'il a une possibilité de plus-value fort intéressante. On ne peut pas comparer la situation avec le Café Cléopâtre, qui est tout à fait particulier, puisqu'il ne reconduisait pas ailleurs le permis d'exploitation du bar. Donc ce n'était pas principalement une question d'argent mais un droit acquis qui se serait perdu dans la transaction.

De plus le promoteur (Yaccarini) ne voulait pas inclure ce type de commerce dans son établissement (ce qui aurait pu sauver la transaction) parce qu'il en jugeait la vocation incompatible avec le projet lui-même. On ne parle donc ici (pour le projet su Spectrum) que de la possibilité d'achat préférablement de gré à gré avec une entente de la part des propriétaires des terrains limitrophes. Ce qui me fait dire qu'au stade où nous en sommes actuellement, on semble être au tout début de l'ébauche du projet, et qu'il a beaucoup de chance d'évoluer avant d'en arriver au concept final.

Personnellement je n'aime pas beaucoup l'idée de vente forcée, mais parfois il faut regarder les intérêts supérieurs qui doivent primer sur les intérêts particuliers, quand on ne peut faire autrement bien sûr. Il est clair que ce projet gagnerait beaucoup à être totalement intégré au site de la Place des Festivals en devenant un prolongement naturel des activités qui s'y déroulent. Je verrais même une scène permanente qui pourrait être aménagée sur le coin Jeanne-Mance et Ste-Catherine qui en d'autres temps deviendrait une sorte de belvédère ouvert sur la Place. On pourrait même aménager une fenêtre sur le Gésu dans la perspective de la Place des Festivals, en retravaillant l'occupation du quadrilatère.

En fait ce ne sont pas les idées ni le potentiel qui manque. Mais cet alignement de vieux édifices délabrés et sans intérêt, limitent considérablement la versatilité du projet. Ils empêchent aussi l'intégration harmonieuse avec la Place et réduit les mouvements de foule qui pourrait déborder favorablement de l'autre côté de la rue tout en se dispersant sur un plus grand périmètre. Ici, avec la disparition de cet obstacle de taille, on a la possibilité d'apporter un complément extraordinaire, qui non seulement rehausserait l'image de l'ensemble, mais en ferait un projet permanent parfaitement intégré au Quartier et à sa merveilleuse Place.
Tags: Aucun(e) Ajouter / Modifier les tags
Catégories
Uncategorized

Comments