View RSS Feed

acpnc

Politiques Québecoises / Québec politics

Rate this Entry
Citation Envoyé par acpnc Voir le message
Et c'est tant mieux car quand on se compare on se console, mais à y regarder de plus près, la menace plane insidieusement. La crise étudiante est davantage un conflit lié à un choix de société que de survie comme tel. Et à mon avis le véritable danger vient bien plus du fédéral qui dilapide actuellement des décennies de réglementations et de protections environnementales avec la loi C38 et s'apprête à changer ou amender une foule de lois, en empiétant au passage sur les juridictions provinciales, sans qu'il n'y ait de véritables débats démocratiques.

Nous glissons lentement vers une dictature et ce gouvernement coupe les vivres à tous les organismes qui osent lui faire obstacle ou critiquer sa vision des choses. C'est ainsi que plusieurs bureaux de recherches scientifiques ou autres organisations disparaissent à l'insu de la majorité. Et les groupes de pressions sont soit éliminés par des coupes de budget ou ridiculisés et écartés de toutes actions militantes. Pendant ce temps on accorde tous les droits aux grandes corporations qui peuvent abuser et polluer sans conséquence tout en engrangeant des profits démesurés au nom de l'économie.

Ce qui est dramatique à mon sens c'est que d'un côté on a des manifestations étudiantes qui protestent avec véhémence pour maintenir le statut quo dans les frais de scolarité, et de l'autre un gouvernement conservateur qui passe en douce des mesures qui détruiront une bonne partie de l'état providence en créant de la précarité pour une bonne portion de la population. Ces mêmes étudiants auront à vivre longtemps dans ce nouveau régime où le capitalisme aura repris une bonne partie de ses droits et ce sera bientôt bien plus que des augmentations de frais de scolarité qui menaceront leur petit bien-être.

Dommage!!! pendant que l'on surveille la porte d'en avant, les voleurs entrent allègrement par derrière et vide la maison. Le conflit étudiant est disproportionné par rapport aux véritables enjeux et ignore en même temps les dommages imprévisibles et à long terme que le gouvernement Harper inflige aux canadiens et aux québécois sans que personne ne s'élève pour s'y opposer.

C'est sûr on peut bien rêver...
Tags: Aucun(e) Ajouter / Modifier les tags
Catégories
Uncategorized

Comments