View RSS Feed

acpnc

Grève d'étudiants

Rate this Entry
Citation Envoyé par acpnc Voir le message
Intéressants ces petits exercises où chacun y va de sa propre "propagande" selon le texte choisi. Les deux discours ont leur pour et leur contre. C'est un choix de société qui n'est pas facile à faire et qui mériterait un vrai débat en dehors de la cohue actuelle. Je proposerais un comité de sages qui servirait de médiateur et qui se pencherait sérieusement sur la question, afin d'analyser clairement les enjeux.

Entretemps, il faudrait une pause avec un statu quo temporaire, et l'engagement des deux parties (étudiants et gouvernement) à accepter la décision que ce "médiateur spécial" aura prise dans le meilleur intérêt de tous. Donnons-nous un an pour arriver à une conclusion, en donnant la parole à tous les partis politiques, associations et organismes pertinents.

Pas toujours facile l'exercise démocratique, on a deux philosophies qui s'entrechoquent et il faudra bien faire des choix et des compromis de part et d'autre. Tout le monde devrait donc s'engager de bonne foi et en dehors des lignes de partis. Parce que ce débat des frais de scolarité touche toute la société et mérite qu'on s'y attarde avec toute l'attention nécessaire qu'il exige, car c'est une question de justice sociale et de vision d'avenir.

Une chose est sûre, fini les gels de tarifs, il faut suivre l'indice des prix dans tous les secteurs, parce que l'inflation touche autant la population que les gouvernements. Si un jour on réussit à créer plus de richesse collective, il sera toujours temps d'être plus généreux. En attendant il faut vivre selon nos moyens et réaliser que, qu'importe la solution appliquée, quelqu'un aura à payer.
Catégories
Uncategorized

Comments

  1. Avatar de yarabundi
    Un comité de sage qui en conclusion déposerait un rapport qui aurait toutes les chances d'être "tabletté" -un peu comme le rapport de la commission sur les accomodements raisonnables !!!! Ce qui ne m'empêche pas de trouver l'idée attrayante. En autant que tout cela soit fait avec la plus grande honnêteté -ce que malheureusement je ne crois pas le gouvernement actuel en être capable.

    Pourquoi est-ce que le gel des tarifs devrait être chose du passé ? Il faudrait envisager les trois possibilités : le gel, l'augmentation et même la gratuité. Les trois choix devraient être évalués. Les jeunes adultes disent souvent que le modèle québécois hérité de la Révolution Tranquille est révolu : pourquoi devrait-il être remplacé par une vision néo-libéraliste ?
  2. Avatar de acpnc
    Citation Envoyé par yarabundi
    Un comité de sage qui en conclusion déposerait un rapport qui aurait toutes les chances d'être "tabletté" -un peu comme le rapport de la commission sur les accomodements raisonnables !!!! Ce qui ne m'empêche pas de trouver l'idée attrayante. En autant que tout cela soit fait avec la plus grande honnêteté -ce que malheureusement je ne crois pas le gouvernement actuel en être capable.

    Pourquoi est-ce que le gel des tarifs devrait être chose du passé ? Il faudrait envisager les trois possibilités : le gel, l'augmentation et même la gratuité. Les trois choix devraient être évalués. Les jeunes adultes disent souvent que le modèle québécois hérité de la Révolution Tranquille est révolu : pourquoi devrait-il être remplacé par une vision néo-libéraliste ?
    Comité de sages, états généraux ou commission parlementaire, quelque chose qui permettra de clairement vider la question avec tous les points de vue pertinents sur la table et des recommandations pour bien guider notre action future. Nous devons trouver la meilleure solution qui convienne pour le Québec et s'assurer que l'éducation supérieure continue d'apporter tous les avantages que la société québécoise est en droit de recevoir.