Page 2 sur 14 PremièrePremière 123412 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 11 à 20 sur 136

Discussion: Actualités du Plateau

  1. #11

    User Info Menu

    Par défaut

    Citation Envoyé par nephersir7 Voir le message
    Je ne vois pas c'est quoi qui empêche la mise en place de parcomètres. Me semble que c'est en plein ça qui leur faut.
    Comme je le disais, il y a beaucoup de résidences sur Laurier même (bâtiments uniquement résidentiels), contrairement à Mont-Royal, par exemple.
    Les vignettes permettent aux résidents d'utiliser les places de stationnement actuellement prises dans la journée par les nombreux professionnels du boulevard Saint-Joseph, entre autres.

    Les parcos sans vignettes vont simplement inciter les travailleurs ou les clients à se stationner sur les rues résidentielles où il n'y en aura pas. Il faut aussi des vignettes si tu veux que les parco fonctionnent.

  2. #12

    User Info Menu

    Par défaut Rue Laurier

    Citation Envoyé par UrbMtl Voir le message
    Les vignettes permettent aux résidents d'utiliser les places de stationnement actuellement prises dans la journée par les nombreux professionnels du boulevard Saint-Joseph, entre autres.

    Les parcos sans vignettes vont simplement inciter les travailleurs ou les clients à se stationner sur les rues résidentielles où il n'y en aura pas. Il faut aussi des vignettes si tu veux que les parco fonctionnent.
    Sur la rue Laurier, au moins, les vignettes ne devraient commencer qu’à partir de 18hr (Versus toute la journée actuellement). Ainsi, en combinaison avec des parcomètres, les commerces pourraient alors cohabiter avec les résidents. On devrait maintenir les vignettes actuelles sur les rues transversales.

    S’il manque encore de stationnements (de jour) pour les résidents, il faudrait se demander si l’on encourage pas un peu trop la possession de voitures dans ce quartier central…

  3. #13

    User Info Menu

    Par défaut

    Il faudra en arriver un jour à trouver un moyen de réduire l'utilisation de la voiture ainsi que le fait de posséder une voiture. Le Plateau est un quartier fantastique et c'est un peu pour cela qu'il est sous la loupe d'un peu tout le monde et surtout de ceux prêt à le dénigrer. Mais force est d'admettre qu'il y a beaucoup trop d'énergie dépenser à des dossiers en rapport avec la voiture. C'est dommage car il y aurait tellement d'autre chose à faire, à dire et à contempler, sur le Plateau, plutôt que de parler des problèmes des voitures.

    Pour réduire l'utilisation de la voiture et la propriété de voiture, c'est certain qu'une amélioration du transport en commun doit être une priorité mais il doit y avoir d'autres solutions, d'autres options. Je ne sais pas, peut-être offrir un crédit de taxes pour ceux qui ne possèdent pas de voiture ?

  4. #14

    User Info Menu

    Par défaut

    Citation Envoyé par YUL Voir le message
    Sur la rue Laurier, au moins, les vignettes ne devraient commencer qu’à partir de 18hr (Versus toute la journée actuellement). Ainsi, en combinaison avec des parcomètres, les commerces pourraient alors cohabiter avec les résidents. On devrait maintenir les vignettes actuelles sur les rues transversales.

    S’il manque encore de stationnements (de jour) pour les résidents, il faudrait se demander si l’on encourage pas un peu trop la possession de voitures dans ce quartier central…
    Citation Envoyé par steve_36 Voir le message
    Il faudra en arriver un jour à trouver un moyen de réduire l'utilisation de la voiture ainsi que le fait de posséder une voiture. Le Plateau est un quartier fantastique et c'est un peu pour cela qu'il est sous la loupe d'un peu tout le monde et surtout de ceux prêt à le dénigrer. Mais force est d'admettre qu'il y a beaucoup trop d'énergie dépenser à des dossiers en rapport avec la voiture. C'est dommage car il y aurait tellement d'autre chose à faire, à dire et à contempler, sur le Plateau, plutôt que de parler des problèmes des voitures.

    Pour réduire l'utilisation de la voiture et la propriété de voiture, c'est certain qu'une amélioration du transport en commun doit être une priorité mais il doit y avoir d'autres solutions, d'autres options. Je ne sais pas, peut-être offrir un crédit de taxes pour ceux qui ne possèdent pas de voiture ?
    Un service comme commune auto ou quelque chose d'équivalent existe déjà, ce qui réduit le besoin de posséder une voiture pour un certain nombre de résidents. Les pistes cyclables sont aussi un autre bon moyen de diminuer le problème. Et les TEC m'apparaissent généralement adéquats. De toute façon je crois que la question concerne davantage les gens de l'extérieur du Plateau qui viennent en voiture, que les résidents du quartier eux-mêmes.

    Reste à voir maintenant si les commerces ont une clientèle plus régionale que locale. Dans le cas d'une clientèle de l'extérieur, elle contribue à soutenir des emplois et enrichit l'économie du secteur. Il faut donc être prudent, en tenant compte de tous les paramètres afin de ne pas pénaliser injustement un groupe de gens.

    Je pense que la solution proposée par YUL réglerait déjà une partie du problème avec les vignettes après 18h et j'ajouterais des parcomètres de jour à coût raisonnable, pour assurer un bon roulement.

    Même si on parle beaucoup du Plateau, ce n'est pas le seul quartier aux prises avec cette problématique, il faut donc voir ce qui se fait de bien ailleurs et l'appliquer ici. Disons qu'en tant qu'ancien montréalais et avec le recul, je remarque une nette amélioration pour la question automobile et le stationnement sur rue pour les résidents. C'est bien sûr plus complexe à gérer, mais les vignettes ont en quelque sorte assuré une priorité aux montréalais, un gros pas dans la bonne direction.

    Dans tous les cas il faut éviter d'y mettre plus de bureaucratie. Une action directe et simple qui peut évoluer avec le temps m'apparaît plus souhaitable. L'automobile individuelle fera toujours partie de l'équation transport. On vit avec depuis le début du siècle dernier et on peut supposer qu'avec les nouvelles technologies (voitures électriques) ont aura fait disparaître une partie des irritants. Quant à faire l'unanimité sur le sujet , il y aura toujours des pour et des contre.

    Maintenant il faut mettre le focus ailleurs, en cessant de magnifier ce problème qui est loin d'être particulier au Plateau.
    Le monde n'a pas tant besoin de grands hommes, que de grandes idées.

  5. #15

    User Info Menu

    Par défaut

    http://montrealgazette.com/opinion/c...woes-in-europe


    JOSH FREED, SPECIAL TO MONTREAL GAZETTE
    More from Josh Freed, Special to Montreal Gazette
    Published on: May 23, 2015
    Last Updated: May 23, 2015 9:00 AM EDT

    Poutine is wildly popular among most French ex-pats who flood local poutineries like La Banquise, ordering the “classic,” the “kamikaze” and the “pulled pork boogalou.”


    Phil Carpenter / Montreal Gazette

    I dropped in on France yesterday without leaving the neighbourhood.
    I just wandered down Mont-Royal E., where the air is thick with made-in-France accents.

    In fact, the whole Plateau is swarming with so many French émigrés in their 20s and 30s it’s been nicknamed “La Nouvelle-France.”

    They’re often easy to spot smoking cigarettes, or wearing rakish scarves over their T-shirts, or occasionally murmuring merde.

    They’ve been pouring into Montreal the last few years to escape France’s high unemployment and low morale — and now number more than 100,000.

    More than 20,000 live in the Plateau alone, according to Le Devoir — one-fifth the neighbourhood’s population — francizing the French.

    To visit French Quarter headquarters stop by Première Moisson bakery on Mont-Royal, near St-André, where more than half the 50 staff come from France.

    People like assistant manager Julien Mie, a 38-year-old Parisian who emigrated with his family seven years ago and quickly found Montreal more welcoming, relaxed and friendly than home.

    “I know Montrealers complain about too little green space and too much traffic, but send them to Paris for a while and they’ll come home really adoring Montreal — like me.”

    Like many French expats, he misses a few things, notably certain French foods like rognons blancs (testicles), creamy “white cheese” and tastier yogurt, because: “In France, we have even more choice of yogurt than you do chips.”

    But he loves Quebec’s most exotic dish — poutine. It’s wildly popular among most French ex-pats who flood local poutineries like La Banquise, ordering the “classic,” the “kamikaze” and the “pulled pork boogalou.”

    Julien’s also developed a passion for hockey, mastering exotic terms like la ligne bleu, le cinglage , (slashing) and, of course, La Coupe Stanley.

    But he still prefers reading Le Monde to La Presse and watches France’s TV5 — apart from Hockey Night in Canada.

    The exploding French presence has created countless new websites offering them tips on how to behave, like:

    “Avoid mentioning the constitution, Quebec separation, the English language, how good the job situation is in Quebec (compared with France), or any references to General de Gaulle.”

    And “le Must” — don’t complain too much about the cold winters, wait till late February like other Quebecers.”

    One popular website called “Maudit Français” offers funny lists, like “10 expressions you’d never heard before coming to Montreal,” including:

    “Did you know it’s only minus-10 out today!”

    “It’s true — the street was just paved last week.

    I’m going to the drugstore to get a Coke, some chips and a cheap camera.

    My husband and I are taking a long holiday this year — two weeks!

    Many French newcomers are opening what they do best — terrific bakeries and croissanteries popping up all over the Plateau.

    My local bakery-owner, Samy who runs P’tit Atelier, on Rachel Ave., arrived eight years ago from Toulouse. He quickly fell in love with Montreal’s “racial tolerance” and overall cheerfulness compared with France’s current “moroseness.”

    Incredibly, Samy loves the “low level” of bureaucracy here — though we Quebecers complain about it constantly. In France, he says it would be almost impossible to open his bakery — bureaucrats routinely demand countless copies of birth certificates, driving licences, electricity bills, bank accounts, pay slips, tax returns for decades — then send you back for more paper.

    “In the end, I would never even get permission — but here it just took a few months to get my permit. Sure, there’s bureaucracy — but they actually try to help you. In France, it feels as if they want to stop you.”

    Another initial shock for Julien Mie: in France, you still address everyone with a respectful, vous, except maybe your family and your mistress.

    “But here in Quebec, everyone uses tu — work colleagues you’ve just met, new store customers … even your boss! — which is unthinkable in France. I still can’t quite get used to not using vous.”

    “In France, it’s all about hierarchy and class,” Samy says. “People look at you and make judgments. But here, everyone seems to get treated the same.”

    Julien no longer marks French Bastille Day, July 14 — instead, he celebrates Saint-Jean. But there are few likely new Péladeau recruits here.

    Samy and Julien both claim there are almost no separatists among French émigrés. “We come to Canada … to the French-speaking part here in Quebec,” Julien says, “but it’s still Canada to us.

    “If I ever choose a second country it will be Canada. It’s like living the American dream — you feel you get to do anything if you try.”

    What will the future bring? If France’s economy improves will they all abandon us like they did 400 years ago?

    Or will they continue to invade in the hundreds of thousands — so that one day, when you visit Plateau-Français you’ll have to bring euros.

    Joshfreed49@gmail.com

    sent via Tapatalk

  6. #16

    User Info Menu

    Par défaut

    Nouvelles du Mile End:

    Framestore crée 150 nouveaux emplois et investi 4 millions pour agrandir leurs bureaux du Mile End:

    http://affaires.lapresse.ca/economie...a-montreal.php

    Le PDG d'Ubisoft Montréal parle du succès de la revitalisation du Mile End, une synergie de la part des entreprises, des artistes et des résidants, et aimerait voir le modèle appliqué partout à Montréal:

    http://www.pressreader.com/canada/la...04482/TextView
    Dernière modification par vincethewipet ; 25/05/2015 à 22h58.

  7. #17

    User Info Menu

    Par défaut

    Salut les gars, faire attention avec ce genre de fil fourre-tout, il est difficile de trouver les informations quand on fait une recherche.

    Exemple la nouvelle de Framestore
    "Everything in life is somewhere else, and you get there in car." - E.B. White

    "Malgré l’opposition, Projet Montréal maintient le cap. « Ce que nous avons fait sur le Plateau, on veut le faire à la grandeur de Montréal », a répété M. Bergeron aux côtés de Luc Ferrandez."

    Citation Envoyé par Cataclaw Voir le message
    The only reason ... is the free indoor parking. Free.. indoor.. parking. No hassles. Blizzard 50cm snow? No problem.

  8. #18

    User Info Menu

    Par défaut

    Proposes tu de copier l'entièreté de l'article plutôt que simplement le lien?

    J'avoue que jai voulu partager l'article de d'Ubisoft hier et j'ai remarqué à la dernière minute que Vince en avait parlé.

  9. #19

    User Info Menu

    Par défaut

    Je n’ai aucune actualité et ni aucun article de journal à poster aujourd’hui mais juste un petit résumé personnel d'une longue balade de 9hrs (oui, de 10h30 le matin à 19h30) que j’ai effectué samedi après-midi sur le Plateau en compagnie d’une copine qui est plus habituée au dix-30 de ce monde qu’aux sorties en ville.

    Premièrement, nous avons trouvé un stationnement de suite, gratuit et bon pour la journée sur Henri-Julien et Des Pins. Même pas besoin de chercher, ce fut très facile, et de plus, il y avait le choix.

    Nous avons alors descendus sur Sherbrooke en passant par le splendide Carré St-Louis avec son charme et sa superbe fontaine digne du sud de la France. Ensuite le passage sous le 333 Sherbrooke pour nous permettre d’atteindre la rue Sherbrooke et se diriger vers St-Laurent ou la rue était fermé pour l'occasion. Les kiosques se préparaient tranquillement à ouvrir et il y avait un peu de monde, mais pas trop. C'était agréable. La terrasse du Buona Notte était quelque chose à voir. Aussi, l’idée du Festival des Mural est absolument géniale. Cela donne une perspective très artistique mais surtout excentrique et alternative.

    Déambuler sur St-Laurent lorsqu’il n’y a pas de voiture est assez particulier. Cela permet de faire de belles découvertes et de mieux constater la diversité des petits commerçants. Ce qui fait sans aucun doute la richesse de cette rue.

    Lentement nous avons remonté jusqu'à Mont-Royal, puis on a tourné vers l'est en marchant jusqu'à Garnier. Il y avait beaucoup de marcheurs il y a toujours quelque chose à voir sur cette rue, un nouveau commerce ici, un classique là-bas mais surtout beaucoup d’indépendants.

    Nous en avons profité pour acheter des sandwichs dans une petite pâtisserie pour ensuite les manger au parc Lafontaine. Pas besoin ici de décrire comment ce parc est particulièrement beau et intéressant. Tout le monde le sait bien.

    Après avoir traversé le parc nous avons emprunté la rue Duluth pour y marcher en direction ouest. Et quelle belle perle cette petite rue semi-piétonne. Cette rue est d’un charme fou. Elle donne l’impression d’être en voyage, en vacance quelque part avec ses beaux restaurants parfois grecs, parfois italiens, parfois vietnamiens, français, afghan et quoi d’autre. De belles terrasses, une belle architecture simple mais superbement entretenue et sans oublier les ruelles. Une autre attraction du Plateau.

    Nous sommes donc revenu sur St-Laurent ou soudainement il y avait foule, beaucoup de monde. Encore plus de kiosques et d'animations. Nous étions littéralement en ''vacances'' au milieu de cette foule multicolore et multiculturelle. Café portugais, bar espagnol, artisanat africain, friperies, Schwartz’s, charcuterie hongroise, pâtisserie polonaise, épis de mais pour $1, limonade, paella, musique, bière froide, match de foot sur écran extérieur chez Champs, anglos, francos, allos, rigolos, ados, familles, âge d’or, terrasses bondées, des jeunes assis sur le trottoir….bref, tout y était. On aurait dit que le Grand Montréal se retrouvait dans un gros party de famille. Magique !

    Et nous, nous en avons profité pour prendre un dessert/café chez Juliette et Chocolat.

    Pour faire passer le dessert nous avons alors marché sur Prince-Arthur, une autre belle rue. Elle connait une passe difficile mais le potentiel de cette rue est énorme. Assez large pour accueillir de grande terrasse et pour y flâner. Et dire que de l’autre coté de cette rue se trouve le Carré St-Louis. Enchanteur.

    La copine était conquise et en voulait davantage. J’ai alors prit l’initiative de prendre St-Denis et de monter en direction nord. Il faut dire que tout se fait naturellement car le lien entre ces rues est parfait. Il n’y a pas de zones creuses. Tout s’enchaine à merveille et constitue un parcours idéal pour se balader autant pour les touristes que pour les locaux. D’ailleurs, Tourisme Montréal et/ou l’arrondissement devraient suggérer ce genre de parcours afin d’inviter les touristes à découvrir ce quartier très montréalais.

    Quant à nous, nous avons visité quelques commerces sur St-Denis, boutiques de vêtements, Renaud-Bray, une boutique marocaine etc. Et ce jusqu'à Mont-Royal. Ensuite, par la rue Henri-Julien nous sommes retourné jusqu’à des pins pour retrouver la voiture. Marcher dans les petites rues résidentielles du Plateau est aussi un grand plaisir. L’impression d’un petit village quoi.

    Alors que je croyais que notre balade était terminée, la copine en a redemandée encore…..et on avait bien marché donc on avait soif. J’ai alors suggéré d’aller prendre une bonne bière au Barouf, sur St-Denis. Mais nous étions déjà en marche avec la voiture….et surprise, aucun problème de place sur St-Denis pour se stationner. Pleins de places de disponibles. Et étant donné qu’il était 17h30, alors il n’a fallu que $1.25 pour couvrir la dernière demi-heure.

    Comme d’habitude, le Barouf était bien rempli avec du beau monde en train de prendre l’apéro avant d’aller manger dans un des nombreux restos du coin.

    Voilà une merveilleuse journée passé sur le Plateau.

  10. #20

    User Info Menu

    Par défaut

    Citation Envoyé par steve_36 Voir le message

    Voilà une merveilleuse journée passé sur le Plateau.

    Merci de ce partage inspirant. Tu m'as persuadé d'en faire un semblable avec ma copine!

Discussions similaires

  1. Plateau 54
    Par vincethewipet dans le forum Approuvés - Approved
    Réponses: 17
    Dernier message: 14/11/2016, 13h22
  2. MP12 / Plateau
    Par steve_36 dans le forum Petits Projets - Small projects
    Réponses: 6
    Dernier message: 30/09/2015, 22h42
  3. Montréal: Le Plateau
    Par MartinMtl dans le forum Photographie urbaine - Urban photography
    Réponses: 8
    Dernier message: 22/02/2015, 19h19
  4. El Dorado, Plateau!
    Par Bettie Page dans le forum Divertissement, Bouffe et Culture
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/08/2012, 12h38
  5. Le St-Grégoire / Plateau
    Par steve_36 dans le forum Projets oubliés et/ou en suspens
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/09/2010, 13h28

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •