Page 3 sur 12 PremièrePremière 12345 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 30 sur 120

Discussion: Site des Franciscains -Projet Prével

  1. #1
    Mtlurb Master

    User Info Menu

    Par défaut Site des Franciscains -Projet Prével

    I'm sure there's a thread for this piece of land but too lazy to look.

    In Saturday's Gazette a report on a new Preval projet on the former Franciscan church site.

    Suspects are apparently already complaining though that's a small piece of the report.


    MONTREAL - A vast tract of downtown land, left partially empty after the site’s historic Franciscan church was destroyed in a 2010 blaze, could be reinvented as two 18-storey condo towers.

    Groupe Prével, the developer that transformed the former Seville theatre near the old Forum into a sold-out multi-phase condo project, has an option to buy part of the site on the south side of René Lévesque Blvd., west of Fort St. and the entrance to Highway 720.

    The Prével project — which would include a 330-square-metre public park on part of the site — would require the city of Montreal to change the zoning from institutional to residential.

    “We’ve had internal discussions with the planning department and they seem positive about it,” said Jonathan Sigler, a co-founder of the urban condo developer, which has also built the Lowney project in Griffintown.

    “But obviously, this is going to go through a public consultation.”

    The project comes at a time when the city of Montreal, along with other local muncipalities, is under fire for fast-tracking residential development at the expense of green space and such services as schools and daycares in areas like Griffintown. Sigler said Prével’s project would balance development with the need for green space, by creating the park and maintaining the woods in the back of the site known as the jardin des Franciscains.

    “Nothing would be knocked out,” Sigler told The Gazette.

    But some residents in nearby Shaughnessy Village have already called on city officials to “firmly oppose the project” and come up with a plan oriented toward better public access to the site instead of for “building condo towers.”

    Through the deal with the Franciscans, Prével would acquire only part of the site, which includes two heritage buildings used by commercial tenants. The religious order, which first stepped foot in Quebec nearly 400 years ago, would continue to own these two buildings.

    The historic Franciscan church was destroyed in an early-morning fire more than three years ago. News reports said the religious order had ceased holding services at the aging church, and abandoned the building in 2007 because it couldn’t afford the $5 million in needed repairs.


    Read more: Montreal Gazette | Page Not Found
    Dernière modification par SkahHigh ; 22/06/2015 à 09h37.

  2. #21

    User Info Menu

    Par défaut

    Prével vise 20 étages

    Démarche pour un changement du règlement de zonage de l'arrondissement Ville Marie de la ville de Montréal. Le site visée est situé sur le boulevard René Lévesque O. et connu sous l'appellation site des Franciscains, le changement demandé vise de passé d'un usage institutionnel à un usage résidentiel de haute densité de type condominium (20 étages).
    http://www.lobby.gouv.qc.ca/services...w%3d%3d#D53751

  3. #22

    User Info Menu

    Par défaut

    Encore du bas de gamme Prével à la Lowney, 21e, etc... René-Lévesque mérite tellement mieux.

  4. #23

    User Info Menu

    Par défaut

    2 tours jumelles de 19 étages (60m). Il y aura une consultation publique menée par l'OCPM dans quelques mois.

    La Direction de l’aménagement urbain et des services aux entreprises a reçu une demande afin de permettre la construction d’un complexe résidentiel sur la propriété de la Corporation des Syndics Apostoliques des Franciscains, située aux 1980 à 2080, boulevard René-Lévesque Ouest, à la limite sud du Quartier des Grands jardins. Le projet à l’origine de cette demande a beaucoup évolué suite aux commentaires et réserves de la Division de l’urbanisme et des instances consultatives, soit le Comité consultatif d'urbanisme de l'arrondissement de Ville-Marie (CCU), le Conseil du patrimoinede Montréal (CPM) et le Comité Jacques-Viger (CJV).Le projet a par conséquent été revu, mais requiert néanmoins une modification du Plan d'urbanisme quant à l'affectation et à la hauteur maximale de construction, de même qu'une autorisation, en vertu de la procédure visée par l'article 89 de la Charte, afin dedéroger à certaines dispositions du Règlement d’urbanisme de l’arrondissement Ville-Marie (01-282).

    Le site
    La propriété, d’une superficie d’environ 18 000 m², se trouve du côté sud du boulevard René-Lévesque, à l’ouest de l’Esplanade Ernest-Cormier qui fait face au Centre canadien d’architecture, lequel inclut le monument classé de la Maison Shaughnessy. Elle est délimitée au sud par les voies ferrées du C.P. situées au bas de la falaise Saint-Jacques et à l’ouest par le secteur résidentiel de la rue du Souvenir. Le site des Franciscains comprend trois lots dont deux sont occupés par d’anciennes villas bourgeoises, les maisons Judah (1874) et Masson (1850), acquises par les Franciscains dans les années 40, et aujourd’hui occupées par du bureau. Ces villas sont parmi les dernières d'une importante génération de constructions qui a marqué l'urbanisation de Montréal au 19e siècle. De même, contrairement aux autres exemplaires du genre dans l'arrondissement de Ville-Marie, celles-ci sont les seules à avoir conservé intacts leur parvis décoratif, ainsi que toutes leurs caractéristiques architecturales d'origine Entre ces deux bâtiments pavillonnaires historiques, un terrain demeure vacant depuis l’incendie et la démolition en 2010 de la chapelle Saint-François-d’Assise et du couvent Saint-Joseph. Actuellement, sur le site, il ne subsiste aucune construction liée à la présence presque centenaire des Franciscains.

    Le projet
    Sur le terrain laissé vacant par l’incendie et la démolition de 2010, il est proposé de construire un complexe résidentiel comprenant près de 360 logements et 210 places de stationnement souterrain, accessibles depuis un accès véhiculaire à la limite ouest de la maison Judah. Le projet présente une implantation résolument pavillonnaire, avec un alignement de construction largement en retrait du boulevard (40 et 45 m), soit environ 6 m en retrait des maisons patrimoniales. Il comprend deux tours jumelles de 19 étages (60 m) qui surplombent un basilaire d'un seul étage en verre. Le projet prévoit la conservation des maisons, de leurs parvis et jardins, incluant leurs aménagements paysagers, de même que la préservation de l’espace naturel de la falaise St -Jacques. La proposition inclut aussi la cession à la Ville de deux espaces verts : un parc à l’ouest du site, d’une superficie de 2063 m2 accessible depuis la rue du Souvenir et le boulevard René-Lévesque et un jardin public, d’une superficie 1300 m2 en front du boulevard René-Lévesque. Les aménagements paysagers comprennent une mise en valeur commémorative de l'ancienne chapelle des Franciscains.

    Les dérogations
    Les dérogations visées par la présente concernent principalement les usages et le plafond des hauteurs, et ce, aussi bien au Plan d'urbanisme qu'au règlement de zonage. Ainsi, le Plan d'urbanisme doit être modifié concernant : l’affectation «couvent, monastère et lieu de culte», qui doit être remplacée par l'affectation «secteur résidentiel »;

    • la hauteur maximale de 25 m, qui doit être remplacée par la hauteur 65 m.

    De la même façon, l'autorisation demandée requiert de déroger au Règlement d'urbanisme de l'arrondissement de Ville-Marie, soit notamment aux dispositions suivantes:
    • l’usage autorisé (lieu de culte);
    • la hauteur maximale autorisée (23 mètres).

    JUSTIFICATION
    La justification des dérogations demandées et la modification du plan d’urbanisme s’appuient largement sur la singularité de l’emplacement, la pertinence de conserver deux propriétés patrimoniales exceptionnelles, l’occasion de mettre en valeur et de protéger des espaces paysagers et naturels et la qualité architecturale de la construction projetée. Les notes explicatives suivantes portent sur l’apport du projet et ses impacts sur le milieu, ainsi que sur les avis des instances consultatives.

    Mise en valeur du patrimoine bâti et paysager
    Le site fait partie d’une zone excentrique au quartier Village Shaughnessy. L’enclavement de cette zone entre un boulevard d’échelle métropolitaine et la falaise Saint-Jacques, ellemême doublée de l’autoroute Ville-Marie et de la voie ferrée du CP, conjugué à l’occupation centenaire du site par les Franciscains ont retardé son développement et protégé, quasi intégralement, les villas, leurs terrains et leurs jardins respectifs. Malgré les avis du CPM qui prônait une approche de remaillage du tissu urbain, la problématique urbaine atypique du site commande un projet avec une implantation pavillonnaire qui puisse à la fois mettre en valeur les villas, les aménagements paysagers et les espaces verts. Ce choix permet de maintenir une occupation pavillonnaire, en soi patrimoniale, à une échelle qui n’existe plus dans l’arrondissement. L’arrimage avec le bâti environnant est facilité par d’immenses dégagements tout autour de la nouvelle construction, la création et l’aménagement d’espaces verts à la fois publics et privés en lien avec les immenses parvis aménagés des villas.

    Le maintien de la qualité paysagère et la protection et la conservation des villas et de leurs jardins sont assurés par un très faible coefficient d’occupation au sol qui est limité à 1,8 pour l’ensemble de la propriété (en prenant soin d’exclure les terrains cédés pour parc éventuellement à la Ville). A priori, cette situation ne favorise pas l’entretien et la conservation des édifices patrimoniaux qui pourraient, comme c’est souvent le cas, se détériorer faute de soins. Aussi, il est proposé que les maisons et leurs jardins fassent l’objet d’un acte de servitude de protection et de conservation, dont la ville serait partie prenante.

    Enfin, l’appropriation publique d’une partie des anciens jardins monastiques et la création d’un espace public commémoratif dédié à la présence des Franciscains, à même les vestiges de la chapelle, sont un gain indéniable et durable pour la collectivité.

    Qualité et impacts du projet
    À terme, les bâtiments sur le site n’occuperaient que 20 % de la superficie au sol, alors que le zonage autorise un taux d’implantation au sol jusqu’à 70 %. Aussi, la proposition à l’étude permettrait d’améliorer l’ancrage de cette zone dans le paysage du quartier en lui attribuant une nouvelle cohérence d’ensemble et une meilleure liaison avec l’Esplanade Ernest-Cormier, ainsi que son vis-à-vis, le Centre canadien d’architecture, le parc Toe-Blake et la Place Henri Dunant et le Square Cabot.

    La contrepartie d’une si faible occupation au sol est comblée par une hauteur plus importante sur ce site qui, nous le rappelons, est en rupture avec la trame du quartier. Cette plus grande hauteur est toutefois limitée dans la portion centrale de la propriété. Enfin les bâtiments projetés sont considérablement en retrait des villas et respectent l’orientation du boulevard René-Lévesque. Les analyses volumétriques effectuées par la Ville démontrent que le projet aura une cohérence dans le quartier.

    La nouvelle construction au traitement sobre dispose d’un volume qui s’inscrit pleinement dans la silhouette du centre-ville et vient marquer le début du principal massif bâti, qui s’étend vers l’ouest. Selon les études d’impacts visuels soumises et l’analyse de la division de l’urbanisme, il s’avère que le projet n’aura aucune conséquence sur les divers cônes visuels vers la montagne ou à partir de la montagne. L’implantation nord-sud des deux fines tours symétriques, à cet endroit, dégage les vues protégées vers le fleuve et à partir du Mont Royal de même qu’elle est sans conséquence sur l’ensoleillement du voisinage.

    Les conditions
    La modification réglementaire permet d’encadrer les interventions sur l’ensemble des propriétés actuelles des Franciscains. Aussi, toutes les demandes de permis visant des modifications des composantes architecturales et paysagères sur ce site devront être analysées et revues en conformité avec les conditions et critères prévus tant par le règlement proposé que par la réglementation d’urbanisme. De plus, avant d'adopter les modifications réglementaires proposées, des engagements formels devront être conclus quant à la contribution pour le logement social, à la cession des espaces verts, une fois aménagés, et à l'établissement d’une servitude à des fins de conservations et protection des maisons.

    Le comité consultatif d’urbanisme (CCU)
    Le CCU a étudié le projet le 14 février 2013 et a émis un avis favorable moyennant le
    respect des conditions suivantes :

    •La hauteur du projet hors tout et en tout point ne pourra pas dépasser 65m.

    •Les clôtures existantes des maisons Masson et Judah devront être restaurées.

    •L’aménagement du parc devra assurer l’accessibilité et de la sécurité de celui-ci.

    Le Conseil du patrimoine de Montréal et le comité Jacques-Viger
    L’emplacement étant situé dans l’aire de protection de la maison Shaughnessy, le Conseil du patrimoine de Montréal (CPM) est tenu d’émettre un avis sur le projet. Pour la même raison, une autorisation devra être émise par le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec. Lors de ses séances du 27 février 2013 et du 14 juin 2013, les comités ont émis plusieurs commentaires et réserves quant à la pérennité des maisons Judah et Masson et leurs abords, quant à l’intégration urbaine (la hauteur) et la présence des espaces verts.

    La plupart des préoccupations des comités ont été intégrées dans la présente version du projet soumis pour autorisation. Les éléments maintenus dans cette proposition, comme la hauteur à 60 m, sont intimement liés à la problématique urbaine unique et inhabituelle du site qui commande un projet distinctif et singulier.

    Conclusion
    Dans la version actuelle, la Direction de l'aménagement et des services aux entreprises recommande la proposition puisque les impacts des dérogations demandées sur l’échelle du quartier et du boulevard René-Lévesque sont mineurs, et ce, compte tenu du caractère unique et atypique du site qui commande un projet prestigieux et respectueux de son contexte. De même, le projet offre la possibilité d’intégrer et de conserver adéquatement et durablement les anciennes villas et leurs aménagements respectifs.

    L’adoption du règlement en vertu de l’article 89 de la charte et la modification du plan d’urbanisme s’inscrivent dans la mise en œuvre de la vision et des paramètres de développement du Programme particulier d'urbanisme (PPU) du Quartier des grands jardins, notamment en matière de conversion et de requalification d’une propriété institutionnelle, maintenant vacante, et par la création d’un milieu de vie misant sur la protection des maisons bourgeoises, des espaces paysagers, l’aménagement et la création de parcs; l’ensemble ancrant de façon pérenne le caractère distinctif de ces propriétés dans le quartier.

    ASPECT(S) FINANCIER(S)
    L’estimation préliminaire de l'investissement associé à ce projet est d’approximativement
    100 M$.

    OPÉRATION(S) DE COMMUNICATION
    Communiqué de presse et consultation publique de l’OCPM.

    CALENDRIER ET ÉTAPE(S) SUBSÉQUENTE(S)
    •CA du 8 mars 2016 : acheminement du projet au CE
    • CE du 6 avril 2016 : Mise à l'ordre du jour du CM du 18 avril 2016
    • CM du 18 avril 2016: Adoption d'avis de motion et des projet de règlement visant la modification du Plan d'urbanisme et l'adoption d'un règlement adopté en vertu du paragraphe 3 de l'article 89 de la charte de Montréal, le tout accompagné d'un mandat de consultation par l'OCPM
    • Mai à septembre : Audiences publiques et rapport de l’OCPM
    http://ville.montreal.qc.ca/document...5_19h00_FR.pdf

  5. #24

    User Info Menu

    Par défaut

    Le moins que l'on puisse dire c'est que toutes les mesures auront été prises pour faire de ce projet un ajout de qualité pour le quartier. C'est sûr que tout ce travail en amont, bien que complexe, assure d'un résultat plus que satisfaisant et au profit d'une meilleure intégration du projet à son milieu. La population gagnera des espaces verts dans le processus et deux maisons bourgeoises patrimoniales trouveront la protection nécessaire pour assurer leur pérennité.

    Pas toujours évident de satisfaire à autant de conditions, mais ce site exceptionnel méritait sans aucun doute ce genre d'attention. Il en résultera un ensemble immobilier de grande valeur qui contribuera à l'économie du quartier. Il attirera en même temps une précieuse population qui scellera la vocation résidentielle de cette magnifique propriété.
    Le monde n'a pas tant besoin de grands hommes, que de grandes idées.

  6. #25

    User Info Menu

    Par défaut Site of burned Franciscan church could be turned into condos

    2 x 19 on that lot would be great.
    Dernière modification par hockey19 ; 24/04/2016 à 11h24.

  7. #26

    User Info Menu

    Par défaut

    Consultation publique sur le projet immobilier du Domaine des Franciscains.

    http://www.lelezard.com/communique-10009622.html

    MONTRÉAL, le 24 avril 2016 /CNW Telbec/ - L'Office de consultation publique de Montréal annonce aujourd'hui la consultation sur un projet de règlement permettant la réalisation du projet du Domaine des Franciscains dans l'arrondissement de Ville-Marie, au 1980 boulevard René-Lévesque Ouest.

    Le Groupe Prével souhaite développer un projet de 360 logements accompagnés de 210 places de stationnement sur le domaine des Franciscains situé au 1980 à 2080 René-Lévesque Ouest, à la limite sud du Quartier des Grands Jardins et adjacent à la Falaise St-Jacques. Deux tours jumelles de 60 mètres de hauteur sur un basilaire commun sont proposées sur le terrain de l'ancien couvent des Franciscains, démoli en 2010 suite à un incendie.

    Le projet prévoit aussi la préservation des maisons Judah et Masson situées de chaque côté des tours tout comme leurs aménagements et jardins. Enfin, deux parcs totalisant 3363 m² seraient aménagés par le promoteur pour ensuite être cédés à la Ville.

    L'objet de la consultation

    Ce projet propose des modifications au Plan d'urbanisme, soit un changement de d'affectation du sol « couvent, monastère et lieu de culte » en « secteur résidentiel » et une augmentation de la hauteur maximale de 25 mètres à 65 mètres. De la même façon, la réglementation de l'arrondissement Ville-Marie doit aussi être modifiée alors que l'usage actuel du site est « lieu de culte » et que la hauteur maximale est de 23 mètres.

    Une première séance d'information pour présenter le projet se tiendra le jeudi 12 mai à 19 h à l'Office de consultation publique de Montréal, situé au 1550 rue Metcalfe, 14ième étage ( Métro Peel) .À cette occasion, les citoyens auront l'occasion de poser toutes les questions d'éclaircissement sur ce programme.

    Dans un deuxième temps, à compter du mardi 7 juin, à 19 h au même endroit, les citoyens pourront exprimer une opinion et faire des recommandations sur ce projet. Pour ce faire, tous devront signifier à l'OCPM leur intention de présenter une opinion en communiquant avant le 2 juin avec M. Gilles Vézina au 514-872-8510.

    Toute l'information disponible sur ce programme peut se trouver aux bureaux de l'Office au 1550, rue Metcalfe, bureau 1414. Cette documentation est aussi disponible sur le site internet de l'Office au www.ocpm.qc.ca.



    SOURCE Office de consultation publique de Montréal

  8. #27

    User Info Menu

    Par défaut

    Rien d'exceptionnel






    Tous les images et détails ici: http://www.ocpm.qc.ca/sites/dev2015-...0160420_lr.pdf (102 pages)
    Dernière modification par nephersir7 ; 24/04/2016 à 12h22.

  9. #28

    User Info Menu

    Par défaut

    -.jpg

    Un rez-de-chaussée transparent sur pilotis
    Un toit-terrasse
    Un plan libre
    Des fenêtres en presque bandeau
    Une façade libre

    Cool! On respecte les cinq points que Le Corbusier a écrit en 1927!

    Si seulement l'architecture avait évolué depuis et qu'on avait réalisé que ce genre de complexe est à une échelle inhumaine, hostile à toute activité et complètement nuisible à la ville...

    Mais bon! Tout n'est pas perdu, on va avoir un beau beau parc entre l'autoroute et l'ombre de l'immeuble, à proximité de la place publique venteuse et déserte!

  10. #29

    User Info Menu

    Par défaut

    Je ne peux pas croire que la Ville pourrait laisser faire ça !! Je suis profondément irrité de voir qu'on va laisser construire des tours tout juste à côté de ces deux magnifiques maisons bourgeoises du dix-neuvième siècle !!! N'a-t-on pas plus de respect que ça pour le patrimoine architectural de notre ville ?? Nous sommes définitivement revenus aux pratiques de l'ère Drapeau !!!
    Oncques ne fauldray...jamais ne faillira

    " Il faut dépenser le mépris avec une grande économie, à cause du grand nombre de nécessiteux. "
    Chateaubriand

    "A laver la tête d'un âne l'on y perd que sa lessive "

  11. #30

    User Info Menu

    Par défaut

    Seigneur! On plante deux tours style Mies Van Der Rohe à 5 mètres de maisons bourgeoises de 2 étages... Beau contraste!

Discussions similaires

  1. Nouveau site ressource
    Par OursNoir dans le forum Hors Sujet - Off Topic
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/02/2012, 11h50
  2. Can Quebec’s Church-based curse words survive in a secular age?
    Par Cyrus dans le forum Hors Sujet - Off Topic
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/09/2011, 21h56
  3. Nfld. bid to use Quebec hydro lines turned down
    Par jesseps dans le forum L'actualité - Current events
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/05/2010, 12h33
  4. Boston Globe: Montreal church stands as mariners' rock
    Par admin dans le forum Opinions de l'extérieur - Outside point of view
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/05/2007, 12h33

Les tags pour cette discussion

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •